Votre tout-petit bouge sans arrêt? Comment lui apprendre à se calmer?

Avant l’âge de 6 ans, les enfants ont du mal à rester longtemps sans bouger. L’enfant a grand besoin de se dépenser sur le plan moteur : il a besoin de marcher, de courir, de sauter ou de grimper pour se sentir bien, se libérer de ses tensions ou encore pour exprimer ce qu’il ressent (par exemple, sauter littéralement de joie!).

Parfois, les élans moteurs des enfants s’accompagnent d’une excitation difficile à contenir, l’enfant étant habité par son émotion et encore trop immature pour dominer son exaltation ou sa frustration. L’excitation est avant tout « un processus physiologique normal ». Vous ne pouvez vous attendre à ce que votre enfant de 2 ans ou 3 ans se raisonne et arrête de courir de lui-même. Avec votre aide, il apprendra peu à peu qu’il est maître de son corps et qu’il peut s’arrêter quand il le décide.

Des moyens pour lui apprendre à se calmer

Dans les endroits où le calme est de mise (bibliothèque, salle d’attente, restaurant, etc.), votre rôle est de rappeler à votre enfant de faire la tortue, de marcher comme une souris ou juste de lui mettre doucement la main sur l’épaule lorsque son excitation déborde.

- Comparez votre enfant à une auto qui va trop vite. Lorsqu’il court, faites-lui remarquer que son petit cœur bat vite, que ses jambes courent, que sa voix crie, que son souffle est rapide : « Tu es excité. » Dites-lui qu’il doit ralentir son petit moteur s’il veut éviter les accidents! Rappelez-lui qu’il est le conducteur de « sa voiture » et qu’il peut en contrôler la vitesse.

- Enseignez à votre enfant à respirer lentement pour se calmer. L’image d’un ballon qui se gonfle ou se dégonfle l’aidera à retenir la technique.

- Pour l’aider à s’asseoir, dites-lui : « Je vais compter jusqu’à 5 et quand je dirai 5, j’aimerais que tu sois assis. » Une fois qu’il est assis, continuez à compter en lui suggérant d’autres consignes (fermer les yeux, souffler sur un nuage, s’allonger, respirer à fond, etc.), jusqu’à ce qu’il se sente plus calme.

- Réduisez le volume sonore. Faites semblant qu’il a un bouton de volume dans son cou et que vous baissez son volume. Parlez-lui doucement et invitez-le à parler en « secret » à son tour. =Jouez à des activités alternant défoulement et calme : jeu de la voiture qui doit rouler au vert, ralentir au jaune et s’arrêter au rouge; jeu de la statue pendant lequel l’enfant danse, bouge et doit faire la statue au signal; construction d’un château avec des cubes, qui sera suivie d’une course pour le détruire; jeux de pâte à modeler pour s’amuser à faire et défaire.

- Félicitez votre enfant lorsqu’il arrive à se maîtriser et à se calmer seul.

 

Source: naitreetgrandir.com

VOIR AUSSI

Violence à l`école : comment réagir quand mon enfant en est victime ?...
18 Jui 2018
Violence à l`école : comment réagir quand mon enfant en est victime ?

Harcèlement psychologique, bagarre, provocations ou intimidations répétées… Autant d'agressions [ ... ]

Lire Plus...
Il va être grand frère : comment le préparer ?
13 Jui 2018
Il va être grand frère : comment le préparer ?

Chaque naissance est un bonheur intense … pour les parents. Mais pour les enfants déjà nés, et particulièrement [ ... ]

Lire Plus...
C`est prouvé, mettre ses enfants au lit plus tôt est bon pour leur san...
07 Jui 2018
C`est prouvé, mettre ses enfants au lit plus tôt est bon pour leur santé !

Mettre vos enfants au lit est un véritable calvaire ? Vous n'avez qu'à leur dire que ça les rend plus [ ... ]

Lire Plus...
``J`ai un fils préféré, c`est grave?``
01 Jui 2018
``J`ai un fils préféré, c`est grave?``

Parmi les grands sujets tabous, il y a celui de préférer un de ses enfants. Ce favoritisme renvoie au [ ... ]

Lire Plus...
Trucs et astuces pour consoler vos petits trésors
30 Mai 2018
Trucs et astuces pour consoler vos petits trésors

Lorsque l’on est parent ou éducatrice, les pleurs d’enfants sont une musique qui est familière à [ ... ]

Lire Plus...
Obésité infantile : 5 conseils destinés aux parents
24 Mai 2018
Obésité infantile : 5 conseils destinés aux parents

Pour prévenir ce fléau dès le plus jeune âge, voici quelques conseils destinés aux parents: Veiller [ ... ]

Lire Plus...