Moquée pendant son enfance, cette femme albinos prend sa revanche en devenant mannequin

Une jeune femme albinos, victime de critiques pendant toute son enfance, a pensé à se suicider avant de finalement prendre sa revanche en embrassant son apparence et en devenant mannequin.

Joanne Dion, une jeune femme de 21 ans vivant à Londres, est atteinte d’albinisme, une maladie congénitale qui provoque l'absence complète ou partielle de pigment dans la peau, les cheveux et les yeux. Lorsqu’elle était enfant, elle a été victime d’intimidation de la part de ses camarades de l'école qui lui donnaient des surnoms tous plus cruels les uns que les autres tels que "fantôme", "Casper", "poudre de talc", "vampire" ou "Shrek". La jeune femme ne supportait plus cette intimidation si bien qu’elle a envisagé de se suicider afin d'éviter d'affronter ses bourreaux à l'école.

"L'intimidation a commencé à l'école maternelle et, du plus loin que je me souvienne, cela s'est toujours produit, mais je n’avais pas nécessairement des complexes." a déclaré Joanne. "Je me souviens d'être une enfant très forte et confiante mais ma confiance a été remise en question lorsque les opinions des autres ont commencé à se heurter aux miennes. Je ne pouvais pas voir pourquoi ils me percevaient négativement et je me détestais pour cette raison. J'ai géré cela négativement pendant la plus grande partie de ma vie. J'ai souffert d'anxiété et de dépression. Je me souviens quand je pleurais dans mon sommeil et que je ne voulais pas me réveiller pour ne pas avoir à aller à l'école le lendemain.", a-t-elle poursuivi. Cependant, l’amour de ses parents et le soutient de sa famille l’ont beaucoup aidée pendant cette période particulièrement difficile pour une enfant. "Quand j'étais avec ma famille, c'était le meilleur moment, donc je suppose que c'est pourquoi même si parfois je pleurais beaucoup et que je souhaitais mourir, avoir cet amour dans ma famille me rendait plus heureuse.", a-t-elle avoué.

Joanne a confié qu’elle regrettait que les différentes écoles où elle a été scolarisée n’aient rien fait au sujet de l’intimidation dont elle était victime. "Je me souviens spécifiquement de ce type, il était plus âgé que moi, environ neuf ou dix ans. Il me poussait, se moquait de moi et me tirait les cheveux sans raison et c'est presque comme si le professeur l'avait vu mais n'avait rien fait à ce sujet. Je pense que les écoles ne font pas grand-chose dans ce domaine et c'est une chose à laquelle j'essaie de m'impliquer, parce que je veux me connaître et m'améliorer. Cela doit être une leçon obligatoire dans les écoles parce que savoir qui vous êtes et informer les gens de qui ils sont vraiment aide. À l'école secondaire, je pensais que pour être acceptée, j'avais besoin d'être acceptée par les enfants populaires. J’étais toujours victime d'intimidation au lycée, mais jusqu'à la quatrième, d'autres choses qui se passaient dans ma vie étaient plus graves que mon état d'albinisme et la façon dont les gens m'ont traité.", s’est-elle souvenue.

La jeune femme a finalement eu un véritable déclic et a repris confiance en elle. "J'ai eu le temps de me découvrir, j'ai traversé ces périodes sombres que je m’auto-infligeais, j'ai alors réalisé 'tu es une personne, tu es bien plus que ce que tu penses être' et je suppose que c'était la révélation.", a-t-elle raconté.

En 2016, sa vie a changé quand elle faisait du shopping chez Forever 21, un photographe l’a approchée pour lui proposer un photoshoot, ce qui l'a amenée à une carrière de mannequin à temps partiel. Pour elle, tout ce qu’elle a vécu durant son enfance l’a conduite là où elle est aujourd’hui et cela a fait d’elle une personne forte. "Cela m'a humilié - cela m'a changé, mais d'une manière formidable. J'ai eu l'opportunité de travailler avec des marques que j'admire. Je n'aurais jamais pensé que quelqu'un qui me ressemble puisse travailler avec eux. C'est ce que je voulais accomplir et le fait que je l'accomplisse est complètement fou.", a-t-elle affirmé.

Joanne était étonnée mais heureuse de voir que le monde de la mode l’acceptait telle qu’elle était. "Je suis très surprise parce que dans ma vie personnelle j'ai reçu des expériences négatives à cause d'autres personnes, mais dans le mannequinat, je pouvais probablement compter sur une seule main la quantité de commentaires négatifs que j'avais reçus. La principale chose qui m'a fait traverser cela, c'est que je suis plus que mon état, je suis plus que mon apparence, je suis plus que ce que j'ai vécu et c'est par où commencer. Votre être physique va changer… Je ne peux pas être un modèle pour toujours - mais je veux nourrir ma personnalité, mes compétences et mon impact sur ce monde.", a-t-elle conclu. Voilà une belle leçon de vie.

 

 

Source : Autre presse

VOIR AUSSI

Aaron Philip : jeune mannequin transgenre, noire, et handicapée, qui d...
21 Jui 2018
Aaron Philip : jeune mannequin transgenre, noire, et handicapée, qui défie les standards de beauté de l'industrie

Citée parmi les onze personnes les plus susceptibles d'inspirer la génération future selon le magazine [ ... ]

Lire Plus...
Dakar Fashion Week 2018 : des rêves africains sur le podium
19 Jui 2018
Dakar Fashion Week 2018 : des rêves africains sur le podium

La 16ème édition de ce grand raout du style créé par Adama Paris se déroulera du 20 au 24 juin à [ ... ]

Lire Plus...
Koro DK / Styliste :``Je suis une femme capable ``
18 Jui 2018
Koro DK / Styliste :``Je suis une femme capable ``

Fille de tailleur, c’est tout naturellement que le destin a conduit Korotimi Dao dans la haute couture, [ ... ]

Lire Plus...
Moquée pendant son enfance, cette femme albinos prend sa revanche en d...
12 Jui 2018
Moquée pendant son enfance, cette femme albinos prend sa revanche en devenant mannequin

Une jeune femme albinos, victime de critiques pendant toute son enfance, a pensé à se suicider avant [ ... ]

Lire Plus...
Sénégal-Stylisme : l`univers décalé de Selly Raby Kane
01 Jui 2018
Sénégal-Stylisme : l`univers décalé de Selly Raby Kane

Selly Raby Kane, styliste sénégalaise, a choisi le quartier de Sacré-CSur III pour installer le tout [ ... ]

Lire Plus...
Défilé de mode : la styliste Wafa Sarkis rend hommage aux mamans
28 Mai 2018
Défilé de mode : la styliste Wafa Sarkis rend hommage aux mamans

Spécialisée dans la haute couture et plus précisément dans la confection de robes de mariée et des [ ... ]

Lire Plus...