Changement de nom après le mariage : une obligation ?

Vous vous demandez s’il est obligatoire de porter le nom de famille de votre mari une fois votre cérémonie de mariage achevée ? Nous vous répondons en détails dans cet article.

Le mariage est cette volonté de s’unir l’un à l’autre pour ne plus former qu’une seule et même famille. Cette décision peut impliquer des démarches diverses comme celle de vivre ensemble, de fonder une famille, de mettre ses biens en commun, etc.

Cette création d’un nouveau foyer se voit le plus souvent symbolisée par l’adoption pour la mariée du nom de famille de son époux. Si cette pratique est des plus courantes, est-elle pour autant obligatoire et à sens unique ?

Une décision qui vous appartient

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a aucune obligation à porter le nom de son mari. Ce n’est d’ailleurs pas une démarche automatique. Par défaut, vous conservez votre nom de jeune fille après le mariage. Si vous souhaitez utiliser le nom de votre conjoint, vous devrez signaler ce changement auprès de diverses administrations.

Le nom d’usage

S’il ne s’agit donc pas d’un changement automatique, il est en revanche possible pour la femme de demander à utiliser le nom de son mari, tout comme pour le mari de faire la même demande concernant le nom de famille de sa femme. On parle alors de nom d’usage, c’est à dire le nom de famille qui sera employé par les différentes administrations, et qui pourra être inscrit sur vos papiers d’identité.

Et mon nom de famille ?

Utiliser un nom d’usage ne veut pas pour autant dire renoncer à son nom de famille. Ce sont là deux choses distinctes. Le nom de famille est celui que vous possédez depuis la naissance et qui apparaît donc sur votre acte de naissance, sur votre livret de famille ou encore sur l’acte de mariage. Il ne sera modifié en aucune façon et continuera d’apparaître sur vos papiers d’identité. Simplement, c’est votre nom d’usage qui vous servira dans la vie quotidienne.

Quel nom d’usage choisir ?

Que vous soyez un homme ou une femme, vous avez en la matière trois possibilités. Vous pouvez conserver votre nom de famille puisqu’il n’est donc pas obligatoire d’en changer une fois mariés. Vous pouvez demander à adopter le nom de votre mari ou de votre femme. Enfin, il est également possible de choisir comme nom d’usage un double nom composé de votre nom de famille et de celui de votre conjoint, dans l’ordre qui vous convient.

Il faut en revanche bien être marié pour avoir accès à ces différentes options. Il n’est en effet pas possible de porter le nom de son partenaire dans le cadre d’un pacs ou d’une union libre.

Le nom des enfants

Votre choix de nom d’usage n’aura pas d’influence directe sur le nom de famille de vos futurs enfants. Ceux-ci ne doivent pas obligatoirement porter le même nom d’usage que le vôtre. Ils pourront en effet porter votre nom, celui de votre mari/femme, ou encore vos deux noms accolés. C’est à vous de choisir.

Comment changer de nom ?

Si vous avez décidé d’opter pour un nom d’usage, il vous faudra le communiquer à différents organismes. Pour vous faciliter la tâche, le site de l’administration française vous propose un outil en ligne visant à communiquer votre nouveau nom à différentes entités, comme par exemple l’Assurance Maladie ou les Caisses d’Allocations Familiales. Vous devrez vous rendre à la mairie afin de faire apparaître votre nom d’usage sur vos papiers d’identité (carte d’identité, passeport). Pour votre permis de conduire ou encore la carte grise de votre voiture, il faudra vous adresser à la Préfecture de Police.

Enfin, si jamais vous avez réservé les billets de votre lune de miel avec votre nom de jeune fille, pensez à attendre le retour de votre voyage de noces pour effectuer les démarches de votre changement de nom pour éviter toute complication !

 

 

Source : mariages.net

 

 

VOIR AUSSI

Droits de la femme : quid de la vie sexuelle des veuves ?
25 Mai 2018
Droits de la femme : quid de la vie sexuelle des veuves ?

Le principe général consacre l’égalité des genres. Mais au Burundi, nous constatons que ce qui est [ ... ]

Lire Plus...
Arabie Saoudite : nouvelles arrestations de militants des droits de la...
23 Mai 2018
Arabie Saoudite : nouvelles arrestations de militants des droits de la femme (ONG)

Les autorités saoudiennes poursuivent leur campagne de répression à l'encontre de militants des droits [ ... ]

Lire Plus...
Kenya : fin du partage égal des biens après le divorce
18 Mai 2018
Kenya : fin du partage égal des biens après le divorce

Une Haute cour kenyane a rendu une décision historique sur le partage de la richesse familiale lors d'un [ ... ]

Lire Plus...
Une première au Maroc : des femmes concourent pour devenir notaires de...
07 Mai 2018
Une première au Maroc : des femmes concourent pour devenir notaires de droit musulman

Des centaines de femmes se pressent devant la faculté des lettres de Rabat pour un concours inédit : [ ... ]

Lire Plus...
Droit à l`IVG au Maroc : où en est le projet de loi ?
25 Avr 2018
Droit à l`IVG au Maroc : où en est le projet de loi ?

Le Chef de gouvernement Saadeddine El Othmani a tenu à rassurer les militants pour le droit à l'IVG [ ... ]

Lire Plus...
Espionner le téléphone de son conjoint pourra mener en prison
03 Avr 2018
Espionner le téléphone de son conjoint pourra mener en prison

Espionner le téléphone de son conjoint sera désormais puni d'une peine pouvant aller jusqu'à un an [ ... ]

Lire Plus...