Entretien d`embauche : comment "se vendre" en 30 secondes

En entretien, pas toujours facile de convaincre son interlocuteur en un temps record qu'il doit vous recruter sur le champ. Voici quelques conseils de pro pour cartonner à votre futur entretien d'embauche.

Lorsque vous passez un entretien d'embauche, vous disposez généralement de peu de temps pour convaincre la (ou les) personne qui vous reçoit que vous êtes celui ou celle qui leur faut. Et bien sûr, "se vendre" n'est jamais tâche facile. "La plupart des gens ne savent comment prouver qu'ils sont efficaces", explique à Business Insider Paul McDonald, directeur exécutif principal de la société de recrutement américaine Robert Half. L'expert indique en 8 étapes comment créer le pitch idéal qui nous permettra d'être embauché·e à coup sûr. Voici sa méthode.

1- Sachez exactement où vous voulez aller

Votre argumentaire doit répondre à trois questions : "Qui êtes-vous ?" "Que faites-vous ?" et "Que recherchez-vous dans votre vie professionnelle ?" "Prenez votre curriculum vitae et votre profil LinkedIn et examinez-le à fond", recommande Paul McDonald. Si vous êtes sans emploi et que vous souhaitez changer de job, concentrez-vous sur le type d'entreprise dans lequel vous souhaitez travailler et sur le type de mission que vous voulez remplir. Une fois que vous avez répondu à ces questions, vous devez être en mesure d'expliquer pourquoi vous avez fait ces choix, car c'est probablement une question que l'on vous posera lors de votre entretien d'embauche. = 2-Identifiez vos points forts "Après avoir passé en revue votre curriculum vitae et votre profil LinkedIn, notez quatre points qui vous mettent en valeur et vous rendent indispensables", conseille Paul McDonald. Expériences professionnelles réussies, compétences, qualités humaines... Prenez le temps de repenser à toutes les fois où vos supérieurs hiérarchiques vont ont félicité·e ou/et où vous vous êtes senti·e fièr·e et satifait·es du travail accompli.

3- Bannissez le jargon de votre vocabulaire

Le meilleur moyen de faire perdre le fil de votre discours à votre interlocuteur est de l'assommer avec des termes jargonnants qu'il ne comprendra pas et qui, à défaut de l'impressionner, l'ennuieront voire l'agaçeront. Laissez donc tomber tous les anglicismes et les mots que seuls vos collègues comprennent si la personne que vous devez convaincre en entretien n'est pas familière avec le domaine de vos compétences. Paul McDonald suggère une astuce toute simple pour y parvenir : "essayez d'expliquer ce que vous faites à une personne qui ne sait rien de votre métier : vos amis ou vos parents par exemple. Si ce que vous leur dites n'est pas clair, adaptez votre discours, jusqu'à ce qu'ils comprennent parfaitement ce que vous faites."

4- Racontez une histoire

Bannir le vocabulaire compliqué ne suffit pas : vous devez également donner envie à celui ou à celle à qui vous vous adressez de vous écouter jusqu'au bout. N'hésitez pas à raconter une histoire (courte) avec un début, un milieu et une chute. Même la plus banale des histoires peut devenir intéressante si vous mettez un peu de coeur pour la raconter.

5- Entretenez la conversation

Une fois que vous avez raconté votre histoire, votre interlocuteur désirera naturellement en savoir plus. "Si ce n'est pas le cas, vous devez changer votre manière de raconter votre histoire", assure Paul McDonald. De deux choses l'une : soit vous avez tout dit d'un coup et donc probablement donné trop de détails, soit ce que vous racontez ne l'intéresse pas. Dans les deux cas, essayez de rythmer votre discours. Fournissez les informations essentielles, tout en essayant de ne pas trop vous étendre sur les détails. Si par exemple vous avez une expérience dans l'humanitaire que vous souhaitez mettre en avant, dites au recruteur que les missions que vous avez effectuées au sein d'associations vous ont beaucoup enrichi·e. Cela ne manquera pas de piquer son attention, et il voudra certainement savoir où vous avez réalisé vos missions et en quoi elles consistaient exactement.

6- Faites court

Quand on vous pose une question, rien de tel pour plomber l'attention de celui ou celle qui vous écoute que de parler trop longtemps. Même si ce que vous dites est intéressant, vous devez à tout prix éviter de vous lancer dans des récits interminables. "N'hésitez pas à vous chronométrer chez vous", conseille Paul McDonald, selon qui une bonne réponse ne devrait pas dépasser les 30 secondes. Si votre discours est trop long, essayez d'enlever quelques éléments et recommencez", indique l'expert.

7- Soignez votre image

En entretien, la présentation est primordiale. Cela concerne bien sûr la tenue vestimentaire mais également votre langage corporel. "À quoi ressemblez-vous aux yeux des autres lorsque que vous vous exprimez ? Êtes-vous crédible ? Les gens parviendront à leurs propres conclusions tout en vous observant et en vous écoutant", prévient Paul McDonald, qui conseille de se filmer et d'analyser notre comportement et nos gestes au préalable. Une manière efficace de corriger tout ce qui ne pourrait pas faire bonne impression (tics de langage, manies embarrassantes, regard fuyante, position peu avenante etc). "Le jour J, détendez-vous, agissez naturellement et maîtrisez parfaitement votre discours", ajoute Paul McDonald.

8- Testez votre pitch sur vos amis et/ou vos collègues

Maintenant que vous vous êtes bien entraîné·e et que vous avez corrigé tous vos défauts, vous pouvez simuler l'entretien avec l'un (ou plusieurs) de vos proches, histoire de tester l'efficacité de votre pitch. Demandez-leur de vous faire part de tous leurs commentaires et ce que vous devriez faire, selon eux, pour vous améliorer. Une fois que vous avez tenu compte de leur remarques, il ne vous reste plus qu'à peaufiner votre discours et à la répéter à voix haute, avec le ton le plus convaincant qui soit. 


 

Source: terrafemina.com

VOIR AUSSI

4 petits pas pour prendre confiance en soi (quand on se sent nulle)
13 Nov 2018
4 petits pas pour prendre confiance en soi (quand on se sent nulle)

La confiance en soi se bosse et elle passe par des étapes à appliquer au quotidien, qui nous font du [ ... ]

Lire Plus...
Je me compare aux autres au boulot : c`est normal ?
09 Nov 2018
Je me compare aux autres au boulot : c`est normal ?

Dans une entreprise, on côtoie souvent des personnes dont l'expérience, l'âge et les compétences diffèrent [ ... ]

Lire Plus...
Voici comment prouver une discrimination au travail
08 Nov 2018
Voici comment prouver une discrimination au travail

Vous n'avez bénéficié d'aucune évolution salariale depuis plusieurs années ou ne touchez aucune prime [ ... ]

Lire Plus...
Bore-out : quand l`ennui au travail rend malade
07 Nov 2018
Bore-out : quand l`ennui au travail rend malade

S’ennuyer à mourir. Une expression pleine de sens pour de nombreux salariés qui n’ont pas, ou peu, [ ... ]

Lire Plus...
Je n`arrive pas à me faire entendre au boulot : je fais quoi ?
02 Nov 2018
Je n`arrive pas à me faire entendre au boulot : je fais quoi ?

Vous avez de bonnes idées pour faire avancer votre entreprise mais ne savez pas comment les exprimer [ ... ]

Lire Plus...

 Trois conseils faciles pour être plus efficace au boulot
29 Oct 2018

 Trois conseils faciles pour être plus efficace au boulot

Accrochés derrière un bureau, le mal du siècle se trouve aujourd'hui dans l'incapacité de faire rentrer [ ... ]

Lire Plus...