Infertilité du couple : l`homme est responsable à 60% !

Biologiste et spécialiste des plantes ayant orienté ses connaissances dans l’exploitation des plantes médicinales, Dr Diahou Bertin N’guessan est un herboriste fabricant de médicaments tels que des comprimés, les gélules, les ampoules buvables faits à base de plantes. Ses médicaments autorisés et reconnus par la direction de la pharmacie médicale depuis 2003,  Dr Diahou est spécialisé dans  le traitement de l’infertilité du couple (homme et femme). L’infertilité (ou hypofertilité) est la difficulté d’un couple à avoir une grossesse après 2 ans de rapports sexuels réguliers et non protégés, sans aucune notion de contraception... Le spécialiste nous en parle!

Le sujet qui nous intéresse ce jour est l’infertilité. Alors pourriez-vous nous en dire sur ce mal?

Avant d’avancer sur ce sujet très sensible qui intéresse plus d’un, force est constater, malheureusement, que ce mal ronge à petit feu les couples et la société. Revenant a la question, l’infertilité peut être simplement définie pour un couple, après 2 ans de rapport sexuel régulier, comme l’absence d’enfant. Alors nous avons plusieurs cas de figures. Si vous êtes, par exemple, en couple avec quelqu’un puis après 1, 2 voire 5 mois il n’y a pas d’enfant, il ne faut pas vous inquiéter. En revanche, et c’est le deuxième cas de figure, si vous n’avez toujours pas d’enfant après 2 ans, en ce moment-là, nous avons de bonnes raisons d’affirmer qu’il y a un cas d’infertilité du couple.

Quelles peuvent être les causes de l’infertilité aussi bien chez la femme que chez l’homme?

A ce propos, elles sont multiples, il est certaines réalités existentielles liées à notre quotidien et des faits en rapport avec notre organisme qui peuvent être source d’infertilité. Elles peuvent être hormonales, médicamenteuses, psychologiques ou infectieuses. Lorsque, dans le couple, on fait face a un cas d’infertilité, les responsabilités sont partagées étant donné que la cause peut être imputable soit à la femme, soit à l’homme ou imputable aux deux à la fois.

Prenant le cas spécifique de la femme, l’infertilité chez la femme peut être due, aux déséquilibres hormonaux, mécaniques (les trompes bouchées). Il est tellement évident qu’avec les trompes bouchées,  l’organe clé et incontournable dans la procréation, il sera impossible à la femme d’avoir un enfant.

Chez l’homme, par contre, la cause peut être également hormonale, un déficit en testostérone, ou médicamenteuse. Pour le dernier cas,  il est important de mentionner que certains médicaments agissent sur la qualité du liquide spermatique. A côté de ces raisons précitées,  il peut avoir les causes psychologiques notamment le stress qui est un élément très important et majeur dans l’infertilité masculine. C’est cet ensemble d’éléments qui favorise l’infertilité. Relativement à la cause imputable aux membres du couple, il y a des déficits évidemment et les deux, associés, créent un problème.

Qui de l’homme et de la femme est le plus touché par l’infertilité dans un couple?

Belle question parce que dans le temps et même aujourd’hui encore, que ce soit en Afrique ici ou en Europe, on a toujours pensé que quand le couple n’a pas d’enfant c’est la faute à la femme. Mais c’est totalement faux. Ce que je peux vous dire jusqu’à une période récente, la femme avait un taux de responsabilité qui correspondait à peu près à 60% et l’homme 35 à 40%. Il y a une quinzaine d’année on était à un taux équilibré. Quand il y avait un problème d’infertilité dans le couple l’homme avait 50% de responsabilité et la femme 50%. Mais aujourd’hui, je peux dire et j’affirme que, en tout cas au niveau de nos statistiques à Abidjan, dans l’infertilité du couple, l’homme est responsable à 60%.

Pourquoi un changement si ‘’brusque’’?

Tout simplement parce que les plus grandes causes de l’infertilité chez l’homme ce sont les causes infectieuses, autrement dit les maladies sexuellement transmissibles. Mais pourquoi en moins de 30 ans les choses ont changé? C’est justement parce qu’il faut le reconnaître, l’homme papillonne beaucoup. Donc ce sont autant d’infections qu’il se chope et souvent il n’en a pas conscience car il y a des infections qui sont dites silencieuses. L’homme a cette infection-là qui détruit ses spermatozoïdes en agissant sur la qualité du liquide séminale. Mais il n’a aucun symptôme. Et comme c’est une infection chlamydia trachomatis, elle va se loger dans la prostate et détruire les spermatozoïdes. Voilà pourquoi, aujourd’hui plus de 80% des hommes vivent avec cette infection. Comme c’est une infection silencieuse qui ne tue pas, malheureusement, les hommes n’en sont pas conscients. Et pourtant cette maladie agit non seulement sur le nombre des spermatozoïdes, leur mobilité, leur morphologie mais surtout sur leur vitalité…

Et le plus grave, une fois que la femme est contaminée, c’est cette infection qui crée le plus grand nombre d’obstruction tubaire, donc de trompe bouchée.

Alors comment faire pour découvrir cette infection?

A ce niveau, il n'y a que la sérologie qui puisse permettre de façon efficiente de détecter ces cellules à inclusion. Somme toute, une fois qu’on a le désir d’enfant et qu’il ne vient pas, les médecins vont demander des examens particuliers dont le spermogramme, la sérologie chlamydia trachomatis. Des lors qu’on voit que la sérologie est positive, c’est que le sujet a été en contact avec les chlamydia trachomatis qui sont des cellules ARN (acide ribonucléiques). Donc très difficile à voir et à traiter. Très complexe en tout cas. L’essentiel à retenir ici est qu’il y a 4 types de microbes qui agissent réellement sur la fertilité chez l’homme. Mais c’est une infection asymptomatique, l’homme va ressentir par moment des picotements une fois en passant.

Est-ce que l’alimentation a un incident sur la fertilité?

Je répondrai à cette interrogation par oui si c’est au niveau positif en terme d’incidence. Pour faire simple, je dirai que nous,  par exemple, en tant que laboratoire, avons développé certains médicaments pour agir sur  la fertilité et la booster. Parmi ces aliments, il y a la petite graine,  appelée en langue nationale ‘’akpi’’ qu’on utilise pour booster l’ovulation chez la femme.

Il y a par exemple des produits qui sont à visée hormonale.  Nous arrivons effet à traiter le fibrome grâce à une molécule extraite de l’igname. Elle contient une molécule qui est précurseur de la progestérone.

Un moment on parlait de soja, l’huile de soja, du pain de soja. Mais saviez-vous que le soja amoindrit la fertilité chez l’homme? Alors quelquefois, l’alimentation peut aussi agir sur la fertilité du couple positivement ou négativement.

De nos jours, en ce 21ème siècle, l’alimentation agit énormément mais de façon négative sur la fertilité du couple parce que tout ce que nous consommons est à base d’hormone (poulet, poisson). Nous nous alimentons avec des dérivés de bœufs et de vaches auxquels on donne des hormones pour produire plus de lait. Tout est à base d’hormone et cette situation, malheureusement est source de déséquilibre qui agit sur la fertilité du couple.

Existe-t-il un traitement efficace pour guérir de l’infertilité?

Il est primordial pour nous de faire la part des choses relativement a l’infertilité qu’on considère comme une maladie. Ce n’est en effet pas exact de considérer l’infertilité comme une maladie, mais plutôt comme l’ensemble d’un certain nombre de maladies. Et c’est   donc cet ensemble qui agira sur la capacité de l’homme ou de la femme à être fertile. Du moment où l’infertilité n’est pas une maladie, mais un ensemble de petites choses, on ne va alors pas dire qu’il y a un médicament particulier pour agir là-dessus, autrement dit  traiter l’infertilité. C’est donc à juste titre qu’il faut agir sur les causes, notamment les causes infectieuses, hormonale, mécaniques. Traiter alors l’infertilité ne se résume à un seul médicament.  Ce serait même faux et prétentieux de dire ‘’prenez ce médicament vous allez guérir’’.

Un conseil…

Aujourd’hui avec la médecine allopathique, on ne traite que la femme seule en la gavant d’hormone comme une oie. Les femmes elles-mêmes prennent des hormones. Précisons, d’abord, que  la plupart hormones se trouve aujourd’hui dans des aliments. Tous ces changements hormonaux, hélas, créent à la longue des problèmes. Savez-vous que près de 80% des femmes qui ont un cancer aujourd’hui, sont des femmes qui, à un moment ou l’autre, ont été mises en contact avec les hormones (pilules, pilule du lendemain). C’est vraiment dommage de savoir que l’utilisation de façon désordonnée de ces hormones constitue, mais plus tard, une cause très importante d’infertilité chez la femme. Ce qui, d’ailleurs, me révolte énormément.

Pour pallier donc ces mauvaises habitudes sources de danger, j’ai ma méthode à moi avec les plantes. Je peux ne pas atteindre mes objectifs, mais au moins, c’est sans inconvénient et cela ne vous fait pas de mal. En médecine allopathique, en revanche, il n'y a  par exemple pas de médicaments chez l’homme. Absolument pas, Cela n’existe pas. Ils vont donner la vitamine E, alors qu’on n’a jamais prouvé que  cette vitamine agisse sur le systra séminal…

 

 

Yolande Jakin

Coll : Dr Diahou

VOIR AUSSI

Comment ne plus avoir de problème d`anémie sans passer par les médica...
10 Nov 2017
 Comment ne plus avoir de problème d`anémie sans passer par les médicaments?

Bonjour Docteur, J'ai un problème de santé. A chaque fois que je suis malade et lorsque je fais des [ ... ]

Lire Plus...
Le sport permet-il de perdre du poids?
03 Nov 2017
Le sport permet-il de perdre du poids?

‘’En cas de surpoids, le sport permet-il de perdre du poids ou simplement de tonifier son corps et [ ... ]

Lire Plus...
Infertilité du couple : l`homme est responsable à 60% !
27 Oct 2017
Infertilité du couple : l`homme est responsable à 60% !

Biologiste et spécialiste des plantes ayant orienté ses connaissances dans l’exploitation des plantes [ ... ]

Lire Plus...
La pilule peut-elle favoriser le développement des kystes ovariens?
13 Oct 2017
La pilule peut-elle favoriser le développement des kystes ovariens?

Bonjour Docteur, « La prise de la pilule peut-elle entraîner le développement des kystes ovariens [ ... ]

Lire Plus...
Comment éviter les bruits provenant du vagin pendant un rapport ?
06 Oct 2017
Comment éviter les bruits provenant du vagin pendant un rapport ?

Comment faire pour éviter les bruits désagréables qui proviennent du vagin pendant un rapport sexuel ? REPONSES [ ... ]

Lire Plus...
Des pertes abondantes et nauséabondes, que pourraient-elles signifier ...
29 Sep 2017
Des pertes abondantes et nauséabondes, que pourraient-elles signifier ?

''Que signifient les pertes abondantes et nauséabondes ?'' REPONSE DE DOCTEUR Une odeur anormale [ ... ]

Lire Plus...