Une sociologue relève l`oubli de la contribution des femmes à l`histoire de l`Afrique

Dakar, 27 jan (APS) – La prédominance du patriarcat a entraîné un oubli de la contribution des femmes à la mémoire du continent africain, a relevé, samedi à Gorée, la sociologue sénégalaise Fatou Sow Dembel.

"Les femmes sont oubliées parce que le monde contemporain est patriarcal", a dit Mme Dembel lors d’une cérémonie de présentation, au musée Henriette-Bathily, du livre "Femmes de l’ombre et grandes royales dans la mémoire du continent africain".

"Personne n’a jamais expliqué aux Sénégalais que les femmes qui étaient au RDA (…) se sont battues pour l’indépendance du Sénégal. Ces femmes, personne ne les connaît. Et pourtant, elles étaient relativement contemporaines", a souligné Fatou Sow Dembel.

Elle a signé la préface du livre "Femmes de l’ombre et grandes royales dans la mémoire du continent africain", un ouvrage (Présence africaine, 2004) écrit par d’anciennes journalistes de Radio France Internationale, la Française Jacqueline Sorel et Simone Gomis-Pierron, qui est d’origine sénégalaise.

"L’histoire est écrite de façon tout à fait masculine. La plupart des personnages sont des hommes", a relevé Mme Dembel, déplorant la prépondérance masculine "dans l’histoire orale, comme dans l’histoire écrite".

Le professeur de lettres Massamba Guèye ne partage pas entièrement le point de vue de Mme Dembel lorsqu’il affirme que "dans la littérature orale, la femme est bien présente". Il reconnaît cependant qu’"il y a une certaine pensée qui nie à la femme la primauté de la gestion de la société".

Fatou Sow Dembel estime par ailleurs que le livre de Jacqueline Sorel et Simone Gomis-Pierron "montre comment les femmes participent à la fabrique de l’histoire". 

Dans cet ouvrage sont publiés les portraits d’une vingtaine de femmes du continent, "qui ont joué un rôle dans l’histoire générale de l’Afrique", de Lucy, "la gracile des origines", à la princesse Yennenga, "l’amazone des Mossis" du Burkina Faso, en passant par Anne Pépin, "l’accueillante du chevalier de Boufflers", au Sénégal. 

Fatou Sow Dembel et Massamba Guèye ont réclamé une large diffusion de ce livre et son introduction dans les programmes scolaires africains.

 

Source : Autre Presse

VOIR AUSSI

La malienne Aida Diarra nommée Senior vice-présidente de Visa en Afriq...
13 Nov 2018
La malienne Aida Diarra nommée Senior vice-présidente de Visa en Afrique subsaharienne

La nomination est effective depuis le 1er novembre 2018. Aida Diarra supervisera toutes les opérations [ ... ]

Lire Plus...
Odette Bayala : elle se distingue dans la pisciculture en Côte d`Ivoir...
08 Nov 2018
Odette Bayala : elle se distingue dans la pisciculture en Côte d`Ivoire

À Soubré, située à environ 400 km à l'ouest de la capitale commerciale, Abidjan, Odette Bayala est [ ... ]

Lire Plus...
Qui est Pamela Akplogan ?…Cette jeune femme du Bénin au sein du Comité...
06 Nov 2018
Qui est Pamela Akplogan ?…Cette jeune femme du Bénin au sein du Comité Jeune de l`Union Africaine

Récemment élue au sein du Conseil Régional du YALI – Zone Afrique de l’Ouest, Pamela Akplogan aura [ ... ]

Lire Plus...
États-Unis, Élections de mi-mandat : Stacey Abrams, première femme noi...
05 Nov 2018
États-Unis, Élections de mi-mandat : Stacey Abrams, première femme noire gouverneure

Candidate dans l'État de Géorgie, la démocrate Stacey Abrams, 44 ans, écrit, sous pseudo, des thrillers [ ... ]

Lire Plus...
Meaza Ashenafi devient la première femme à diriger la Cour suprême en ...
02 Nov 2018
Meaza Ashenafi devient la première femme à diriger la Cour suprême en Éthiopie

L'avocate et militante des droits des femmes Meaza Ashefani a été désignée jeudi à la tête de la [ ... ]

Lire Plus...
Ntsiki Biyela, première viticultrice noire d`Afrique du Sud, en pleine...
30 Oct 2018
Ntsiki Biyela, première viticultrice noire d`Afrique du Sud, en pleine ascension

Longtemps dominé par des générations d'hommes blancs, le domaine de la viticulture s’ouvre timidement [ ... ]

Lire Plus...