La Rwandaise Louise Mushikiwabo, soutenue par la France pour sa candidature à l’OIF

Emmanuel Macron s’est dit favorable à la candidature de Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, à la tête de l’OIF, à l’issue de la rencontre avec son homologue Paul Kagame, ce 23 mai à l’Élysée.

L’élection prévue les 11 et 12 octobre prochains à Erevan, conforte désormais la candidature de Louise Mushikiwabo à la tête de de l’Organisation internationale de la Francophonie. En substance, « S’il y a une candidature africaine au poste de secrétaire générale de la Francophonie, elle aurait beaucoup de sens. Si elle était africaine et féminine, elle aurait encore plus de sens. Et donc, je crois qu’à ce titre la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo, a toutes les compétences pour exercer cette fonction (…). Je crois qu’avoir une candidate africaine est une très bonne nouvelle. Et à ce titre, je la soutiendrai », a déclaré Emmanuel Macron.

C’était au terme des échangs, à l’Élysée, ce 23 mai, avec son homologue rwandais Paul Kagame. Quant à Paul Kagame, il a exprimé sa volonté de « contribuer à la Francophonie », en insistant sur le fait que « le Rwanda n’a jamais quitté l’organisation ».

Qui est Louise Mushikiwabo?

Femme politique, Louise Mushikiwabo voit le jour le 22 mai 1961 à Kigali au Rwanda. En effet, elle a fait ses études à l’université nationale du Rwanda à Butare.  Elle y obtient un diplôme d’anglais en 1984. Elle s’envole pour les Etats-Unis en 1990. Mariée à un Américain, elle revient au Rwanda en 2008. Ainsi, elle devient ministre de l’information. Puis, ministre des Affaires étrangères en 2009. Porte-parole du gouvernement depuis près de dix ans, Louise Mushikiwabo se présente comme un personnage clé du régime rwandais.

En plus, elle fait office de figure essentielle dans le projet de réformes porté par Paul Kagame à l’Union africaine. Un projet que le chef de l’État rwandais préside cette année. De même, Emmanuel Macron entend également collaborer avec cette organisation. L’élection qui aura lieu en Arménie dans 5 mois, vise la succession à Michaëlle Jean au poste de secrétaire général de l’OIF.

 

Source : crtv.cm

 

VOIR AUSSI

Nafissatou WADE : ``Je suis candidate à l`élection présidentielle en 2...
13 Aoû 2018
Nafissatou WADE : ``Je suis candidate à l`élection présidentielle en 2019``

Nafissatou Wade, surnommée la "Lionne", a annoncé sous la coalition, Coalition « Degg Jeuf », sa [ ... ]

Lire Plus...
Gertrude Mianda nommée directrice de l`Institut Harriet Tubman pour la...
10 Aoû 2018
Gertrude Mianda nommée directrice de l`Institut Harriet Tubman pour la recherche sur l`Afrique et ses diasporas

La professeure agrégée dans le programme d'études sur le genre et les femmes au campus de Glendon de [ ... ]

Lire Plus...
Germaine Acogny : «quand tu ne sais pas où tu vas, regarde d`où tu vie...
09 Aoû 2018
Germaine Acogny : «quand tu ne sais pas où tu vas, regarde d`où tu viens »

La danseuse sénégalaise Germaine Acogny a participé pour la deuxième fois au festival de danse contemporaine [ ... ]

Lire Plus...
Au Cameroun, une ``caisse rose`` pour aider les femmes dans la détress...
02 Aoû 2018
Au Cameroun, une ``caisse rose`` pour aider les femmes dans la détresse

À l’occasion de la journée internationale de la femme africaine célébrée mardi 31 juillet, « La [ ... ]

Lire Plus...
Henriette Ekwe : portrait d`une journaliste, éditrice et militante pol...
01 Aoû 2018
Henriette Ekwe : portrait d`une journaliste, éditrice et militante politique

Journaliste, éditrice et militante politique, Henriette Ekwe Ebango est la première femme africaine [ ... ]

Lire Plus...
Portrait : Noella Musunka Coursaris, mannequin international engagée
27 Juil 2018
Portrait : Noella Musunka Coursaris, mannequin international engagée

Mannequin international, Noella Musunka Coursaris est la fondatrice et la CEO de Georges Malaika Foundation, [ ... ]

Lire Plus...