La note éditoriale

Autrefois la femme était presque réduite à néant dans les sociétés africaines. Au cours des assemblées, elle n'avait pas droit au chapitre et les choses se décidaient sans qu'elle ne bronche. Gardienne du foyer, son rôle se limitait à s'occuper du ménage et servir son homme avec la plus grande soumission qu'il fallait.

Aujourd'hui les données ont changé. Nombreuses sont les femmes qui interviennent au sein des hautes instances des pays. On peut citer en exemple Ellen Johnson Sirleaf et Joyce Banda qui siègent respectivement au Libéria et au Malawi en tant que Présidente de la République.

D'une autorité déniée par le passé, les Etats africains progressent, de nos jours, grâce à l'intelligence conjuguée de l'homme et de la femme.
Fort de ses prouesses, les supports médiatiques qui leur déroulent le tapis dans leurs lignes éditoriales ne se comptent plus. Dans la presse écrite comme dans la presse en ligne, qu'audiovisuelle, elles font la manchette. Et cela dans plusieurs domaines tels que la politique, la culture, l'éducation, l'économie etc.

De ce fait nous voulons aussi nous inscrire dans cette ligne éditoriale. Le site ''Abidjan.net femmes'', à travers des rubriques dédiées à la femme voudrait entretenir cette tendance féminine et contribuer à son épanouissement.

Des dossiers, des interviews, des enquêtes et des reportages seront réalisés en vue d'enjoliver cet être qui a été longtemps marginalisé. Redonner à ''Eve'' c'est-à-dire la femme comme, l'indique les Saintes écritures, toute sa splendeur. Ceci sera le cheval de bataille d'une équipe rédactionnelle qui voudra apporter sa touche dans le gotha de la presse numérique qui célèbre la femme.

La redaction