Comment préparer son mariage sans se prendre la tête avec belle-maman?

Quand on dit belle-mère, certains qualificatifs nous viennent spontanément à l’esprit : imposante, intrusive ou encore maman-poule… Trouver sa place en tant que belle-fille n’est pas une mince affaire surtout lors des préparatifs du mariage de cher fils adoré que vous lui prenez, qui quitte le nid…

Lorsque vous avez annoncé vos fiançailles, tout le monde était aux anges. Surtout les beaux-parents et la belle-mère en particulier ! C’est peut-être l’occasion pour elle de se refaire une seconde jeunesse ? Souvent, l’engouement et la volonté d’avoir la mainmise sur l’événement ne part pas forcément d’un mauvais sentiment. Comme c’est le mariage de SON fils, elle se doit de faire en sorte que tout soit parfait ! Investir et participer à l’organisation du mariage s’imposent donc.

Le premier point ? L’argent

Il ne faut pas se voiler la face, il en faut. Et quand belle-maman propose une certaine somme, comment refuser ? C’est alors avec plaisir qu’elle propose ce pécule aux futurs mariés. Oui, mais à quelles conditions…? Cela implique pour cette femme d’âge mûr de se donner une certaine légitimité dans les décisions importantes. Elle a de l’expérience, elle s’est déjà mariée donc elle veut transmettre un savoir. Vous, la belle-fille, vous écoutez ses conseils. Certains sont plutôt intéressants. Elle propose une salle de réception avec un rapport qualité/prix qu’on ne trouve nulle part ailleurs ? Après, visite et signature du contrat, c’est dans la poche ! Merci belle-maman ! Elle a bien été utile sur ce coup-là ! Mais ce n’est que le début d’un long chemin parsemé d’embûches…

Une remise à niveau s’impose

Vous avez accepté l’une de ses propositions. Elle est ravie et a encore plein d’idées aussi extraordinaires les unes que les autres. Comment ralentir cet élan de motivation ? Comment lui faire comprendre que c’est VOTRE mariage et que vous avez tout de même votre mot à dire ? Faites tout simplement une remise à niveau avec elle. Ce n’est pas parce que 30 ans vous séparent que vous êtes encore une enfant. Loin de là, vous partagez une relation amoureuse avec son fils depuis plusieurs années. Vous avez décidé de vous marier, une décision important dans votre vie de couple. A vous de marquer votre territoire et de dire haut et fort que vous existez. Les propositions sont les bienvenues, mais c’est vous qui décidez au final si cela convient ou non. Vous rencontrerez forcément quelques résistances de sa part, mais tenez bon. Et surtout, faites attention aux mots que vous employez, certains risqueraient de la vexer. Une belle-mère blessée est difficile à récupérer. Cela peut aussi influer sur votre couple… Les mots d’ordre sont fermeté, délicatesse et diplomatie. Sachez dire « non » !

La place de votre futur mari

Une fois que vous avez mis les pendules à l’heure avec votre belle-mère, rien ne dit qu’elle se tiendra à carreau jusqu’au jour J la coquine. Il est donc important que vous fassiez également le point avec votre Jules. Comme il s’agit de sa mère, le sujet est sensible. Surtout qu’il a toujours tendance à la défendre et à vous répéter « Tu exagères… ». Le but n’est pas de dénigrer la belle-mère, mais de faire comprendre à votre compagnon que c’est votre mariage à tous les deux. S’il y a des désaccords entre les deux parties, il est préférable de soutenir sa future épouse. En effet, c’est avec vous qu’il se marie ! Ce qui est un peu vicieux, c’est l’investissement financier. Cela donne l’impression d’être redevable et d’avoir ainsi les mains liées… Certes, cela donne de l’importance à la belle-mère, mais il faut tout de même définir des limites à ne pas franchir. En tant que future épouse, vous avez un besoin presque viscéral de savoir que vous pourrez toujours compter sur lui. Et le soutien qu’il vous apportera lors des préparatifs de mariage déterminera une partie de votre confiance en lui.

Sachez que les efforts devront, malheureusement, venir principalement de vous. C’est injuste ? Oui, mais prenez cette expérience comme une épreuve de la vie qui vous fera gagner en maturité et en sagesse. Allez, soufflez un bon coup ! Tout va bien se passer promis ! Vous serez la rein de ce grand jour !

 

Source : mariage.com

 

VOIR AUSSI

Comment organiser un mariage intime
17 Juil 2018
Comment organiser un mariage intime

Certaines personnes renoncent parfois à se marier car elles n’aiment pas être le centre d’attention [ ... ]

Lire Plus...
5 idées pour une entrée des mariés vraiment sympa
10 Juil 2018
5 idées pour une entrée des mariés vraiment sympa

On a tous envie que notre mariage soit un événement inoubliable, aussi bien pour nous que pour nos invités. [ ... ]

Lire Plus...
A quel moment du mariage doit-on échanger nos alliances ?
18 Jui 2018
A quel moment du mariage doit-on échanger nos alliances ?

Le jour J, que ce soit pour un mariage civil ou un mariage religieux, les mariés déclarent devant toutes [ ... ]

Lire Plus...
Mariage : 5 questions à poser avant de choisir son photographe
28 Mai 2018
Mariage : 5 questions à poser avant de choisir son photographe

Avant de s'engager auprès d'un(e) photographe de mariage, voilà les questions essentielles à lui poser [ ... ]

Lire Plus...
Mariage : faire-part et invitation à ne pas confondre
29 Mar 2018
Mariage : faire-part et invitation à ne pas confondre

Un mariage se prépare ! Extra ! Tout le monde se réjouit. Les fiancés, leurs familles, leurs amis et [ ... ]

Lire Plus...
10 conseils pour lutter contre le stress avant le mariage
19 Mar 2018
10 conseils pour lutter contre le stress avant le mariage

Organiser un événement d’une telle ampleur que le mariage est un exercice de longue haleine. Afin [ ... ]

Lire Plus...