Les 8 avantages du mariage

Les personnes mariées sont en meilleure santé que les célibataires, les divorcés et les veufs... Alors qu'on parle souvent des désavantages du mariage (les coûts exorbitants, le taux de divorce, etc.), il y a aussi des points positifs au fait d'être unis par les liens du mariage. En voici quelques-uns -parfois fort surprenants!

En meilleure santé

Les personnes mariées sont en meilleure santé que les célibataires, les divorcés et les veufs. C'est le résultat d'une étude américaine réalisée sur une période de 30 ans auprès d'un million d'Américains et publiée dans le Journal of Health and Social Behaviour. Les participants étaient âgés de 20 à 80 ans.

Marque d'amour

Aujourd'hui, on ne se marie plus par obligation ou pour des raisons familiales. Mais on se dit «oui» par amour et pas sur un coup de tête. D'ailleurs, de plus en plus de couples se marient à la fin de la vingtaine ou lors de la trentaine. Se faire demander en mariage, accepter de se marier, voilà une belle preuve d'amour et d'engagement. Et une façon de montrer que l'on croit dans son couple.

Sérénité

Il y a une certaine sérénité dans le mariage. Certes, divorcer est tellement facile que le mariage ne garantit en rien une vie en couple pour la vie. Mais savoir concrètement que l'on veut mutuellement faire un bon bout de chemin ensemble, que l'on partage la même vision, les mêmes valeurs, qu'on a les mêmes attentes de la vie, tout cela apporte une certaine paix d'esprit.

Quand on y croit

Le mariage est devenu quelque chose de très personnalisé. Il n'y a plus une seule façon de faire. Chacun célèbre son couple à sa manière. Certains se marient plusieurs fois avec la même personne, dans plusieurs villes, sans amis ou famille. D'autres veulent un mariage avec 20 personnes, d'autres avec 100 invités. Certains choisissent une église, d'autres un hôtel luxueux, d'autres encore un zoo. Il n'y a pas de bonne ni mauvaise formule. Seulement une formule à laquelle on croit, qui est significative pour nous. Et c'est alors que le mariage prend tout son sens.

Complicité

L'être humain est une bête sociale. Même si nous évolutions dans un monde individualiste, nous ne sommes pas faits pour vivre en solitaire. La vie à deux est tellement plus agréable ! Évidemment, pas besoin d'être marié(e) pour vivre à deux. Mais le mariage tend à renforcer la complicité, les projets communs, etc.

Compter sur l'autre

Entre les problèmes de santé, les histoires de famille, le stress au bureau, les conflits entre collègues ou amis et les problèmes d'argent, savoir que l'on peut compter sur son époux/épouse lors des nombreux obstacles qui croisent notre chemin permet de mieux affronter les problèmes.

Le sexe

Les célibataires ont-ils une vie sexuelle plus épanouie? Non, disent les experts. Les gens mariés auraient une vie sexuelle plus satisfaisante, parce que plus régulière, puisqu'ils n'ont pas à courir les bars pour rencontrer quelqu'un !La sexualité n'est plus un éternel recommencement mais une épanouissement perpétuel. Évidemment, il faut savoir entretenir cette sexualité.

Le souvenir de la journée

Pour éviter le déprime post-mariage, il faut bien comprendre que le mariage n'est pas un conte de fées. Votre vie ne sera pas transformée par la suite comme si quelqu'un avait donné un coup de baguette magique. La personne à vos côtés sera la même qu'avant. Votre quotidien sera pareil. Si vous croyez que tout changera après le mariage, c'est une grosse erreur. Par contre, en étant conscient(e) de tout cela, rien ne vous empêche de profiter de la journée de votre mariage! Et d'en garder un souvenir agréable à se remémorer à deux.

Florence Bayala

Avant et après le mariage, l’amour, ça se travaille sans relâche !

Ce n’est pas facile d’aimer jour après jour, année après année. L’amour exige des efforts. Avant le mariage, lorsqu’un homme s’intéresse à une fille, il veille à son bien être , il est à ses petits soins, il est affectueux et poli et cela tous les jours. Si la fille l’aime aussi, elle fera des efforts pour lui être agréable, pour lui plaire et évitera de le mettre en colère.

Ces marques d’amour s’étendent sur des mois, voire des années. Puis ils se marient. Et après ? la femme se dit ‘’ maintenant je suis une femme mariée, je ne vais plus passer ma vie seule, je fais ce que je veux’’. Elle ne cherche plus à séduire son époux, ni à lui plaire. De son coté, le mari commence à penser ‘’c’est ma femme maintenant , elle est à moi, je n'ai plus rien à prouver ’’. Il la traite comme n’importe quelle femme. Il ne cherche plus à la satisfaire. Quand il y a un problème et qu’ils sont en désaccord, personne ne cherche à pardonner l’autre, ils s’échangent des paroles dures et les blessures s’agrandissent. Petit à petit l’amour diminue. Avant leur union, le coeur à tous les deux était plein d’amour, c’était la passion, la tendresse. Elle disait qu’il était bon, attentionné et qu’il est fou amoureux d’elle et lui il était tellement heureux de l’épouser et il disait qu’elle était la femme la plus merveilleuse du monde. A présent qu’ils sont mariés,ils ne font plus d’effort pour se plaire, se comprendre et se faire plaisir. Les sentiments s’évanouissent peu à peu. Où est donc passé toute cette attention, tout cet amour qu’il ressentait l’un pour l’autre ? Pourquoi tant de disputes ?

Même après le mariage, un couple ne doit pas cesser d’être patient, affectueux, généreux…tous leurs actes doivent être emprunt d’amour. Il faut continuer à aimer son ou ( sa ) partenaire, le ( la ) traité (e) avec affection, parler avec gentillesse, cela contribue à rendre le mariage beau et romantique. Quand chacun s’efforce à faire plaisir à l’autre, l’amitié s’approfondit et les nuits sont merveilleuses.

Mam Dieng

Mariage traditionnel au Gabon

Choisir une partenaire d’une autre origine, c’est l’accepter telle qu’elle est, vouloir partager et faire partager ses différences. Dans un couple mixte, les barrières que les traditions et la culture dressent entre deux personnes s’estompent si celles-ci se prêtent réellement à s’engager. Au Gabon, à l’instar de tous les pays africains, cet engagement est très important parce que le mariage, c’est plutôt un engagement entre deux familles.

Selon la tradition gabonaise, il existe trois types de mariage : le mariage arrangé, le mariage choisi et le rapt. Pour le premier cas, il ne s’agit pas d’une affaire de deux êtres qui s’aiment. Le mariage implique plutôt les parents que les futurs époux, et ce sont ces premiers qui choisissent ce qui devra être l’époux ou l’épouse de leur enfant. Le mariage choisi, quant à lui, unit deux êtres qui s’aiment, mais qui doivent vivre leur relation en secret jusqu’à ce qu’ils arrivent à convaincre leurs parents respectifs à approuver leur union et à procéder aux formalités de mariage usuelles. Et enfin, il existe le rapt, un mariage par enlèvement. L’homme met en œuvre un plan minutieux pour enlever la jeune fille de son choix et l’emmener dans son village. Mais cette coutume s’est effacée avec le temps.

Dans tous les cas, chaque type de mariage doit passer par une célébration en grande pompe. Des formalités traditionnelles s’accordent à chaque type de mariage. Tout d’abord, l’homme, accompagné de ses parents, doit consulter ceux de la fille avant de leur demander sa main. Après concertation familiale et acceptation des parents les plus proches de la fille, la date des fiançailles est fixée par la famille de l’homme. Informée par son futur époux, la femme avise à son tour sa famille pour que celle-ci se prépare à recevoir celle du prétendant.

Les fiançailles ou « ékulu dzangane » sont la première apparition en public des futurs époux. A ce moment-là, la femme s’habille merveilleusement et se maquille de façon traditionnelle avec des masques de kaolin, rouge et blanc, et du charbon. A l’arrivée de la famille de l’homme, un chef de clan ou un homme important du côté de la femme lui souhaite la bienvenue et lui demande l’objet de sa visite. Puis, un représentant du clan de l’homme répond, et les mots qu’il prononce sont les gages de crédibilité du groupe qu’il représente. Au cours de son intervention, l’orateur doit présenter son clan, ses liens de parenté avec le futur fiancé, ainsi que la famille du futur marié. A la fin de son discours, il doit offrir une certaine somme d’argent à la famille de la femme. Ce n’est pas encore la dot. La famille de la fille se retire en conclave et une fois qu’elle a pris sa décision, elle en fait part aux visiteurs.

Il est à signaler que les fiancés n’apparaissent pas encore pendant toute la durée des négociations. En cas d’accord, c’est là que le fiancé est présenté à la belle-famille. La femme n’apparaît qu’après convocation. Puis les visiteurs sont invités à un festin avant de rentrer chez eux avec la fiancée. Enfin, avant de partir, la famille de l’homme offre une dot – ou « nsua » – à celle de la femme pour compenser le départ de sa fille, et une petite cérémonie rituelle de bénédiction du couple est organisée par les tantes de la mariée.

Florence Bayala

VOIR AUSSI

Mariage musulman et mariage oriental : protocoles et traditions
01 Aoû 2018
Mariage musulman et mariage oriental : protocoles et traditions

On a souvent tendance à confondre mariage musulman et mariage oriental. Si le premier est un contrat [ ... ]

Lire Plus...
5 idées reçues sur la nuit de noces qu'il faut oublier
23 Juil 2018
5 idées reçues sur la nuit de noces qu'il faut oublier

Il y a la nuit de noces qu'on voit dans les films... et celle qu'on vit, en vrai. Tour d'horizon des idées [ ... ]

Lire Plus...
Conseils mariage : 3 erreurs à ne pas faire avec vos invités
11 Juil 2018
Conseils mariage : 3 erreurs à ne pas faire avec vos invités

Organiser un mariage, c’est jongler avec les prestataires, mais aussi et surtout gérer des invités [ ... ]

Lire Plus...
2 rites et coutumes insolites autour du mariage au Soudan
29 Jui 2018
2 rites et coutumes insolites autour du mariage au Soudan

Il y'a tellement de traditions et coutumes en Afrique. Chaque ethnie a sa coutume au sujet du mariage. [ ... ]

Lire Plus...
10 idées de thème pour votre mariage
19 Jui 2018
10 idées de thème pour votre mariage

Vous avez envie d'inscrire votre mariage dans un contexte précis ? Avec ces 10 idées de thème de mariage, [ ... ]

Lire Plus...
La bonne attitude si vous rencontrez vos beaux-parents
17 Mai 2018
 La bonne attitude si vous rencontrez vos beaux-parents

Peu importe que vous ayez 20 ou 35 ans, que vous soyez en couple depuis cinq mois ou cinq ans. Rencontrer [ ... ]

Lire Plus...