Le soja: un aliment nutritif pour les femmes

La santé des femmes dépend en grande partie d'une alimentation équilibrée et adaptée couvrant les besoins nutritionnels au cours des différentes étapes de sa vie. Le corps de la femme adulte subit des changements avec l'âge, ce qui la prédispose à une série de troubles. Les caractéristiques du soja font de lui un aliment particulièrement intéressant pour la femme, surtout pendant la ménopause et la péri-ménopause. Pourquoi?

Parce que c'est un aliment hautement nutritif:

Il apporte des protéines d'une qualité remarquable, des lipides bons pour la santé cardiovasculaire, des fibres, des vitamines et des minéraux. En outre il contient aussi d'autres composants très intéressants pour la santé comme les phytostérols et les isoflavones.

Le soja a une teneur de protéines supérieures à celles de beaucoup d'autres viandes. De plus il est considéré comme très complet parce qu'il apporte tous les acides aminés essentiels à l'âge adulte, à l'exception de la méthionine, qui se trouve facilement dans d'autres aliments comme les céréales, le lait ou les œufs.

Le soja offre un taux de protéines supérieur à celui de nombreuses viandes

En outre, il est considéré comme complet, parce qu'il apporte tous les acides aminés essentiels à l'âge adulte, à l'exception de la méthionine, que peut s'obtenir facilement avec d'autres aliments, comme les céréales, le lait ou les œufs.

Pourquoi le soja est bénéfique à la santé ?

Davantage de soja dans l'alimentation permet de réduire la consommation de viande, et par conséquent de réduire les apports en graisses saturées et en cholestérol. En outre il a été constaté que le soja de par sa teneur en protéines, acides gras et isoflavones a des effets bénéfiques sur la santé, tels que :

- Réduction du cholestérol et des triglycérides

- Diminution de la pression artérielle

- Réduction de la graisse corporelle

- Augmentation de l'effet de satiété de l'aliment

- Pourquoi est-il bénéfique à la santé cardiovasculaire?

Le profil gras du soja lui confère des propriétés protectrices du système cardiovasculaire, que les femmes de plus de 45 ans doivent prendre en compte. A partir de cet âge, la production des œstrogènes commence à diminuer, ce qui signifie que le risque cardiovasculaire est égal à celui de l'homme. Le type de graisses apportées par le soja ont un effet antioxydant, c'est pourquoi le il est recommandé l'ingestion de 2 à 3 portions d'aliments dérivés du soja par jour afin d'obtenir un effet réducteur des symptômes associés à la ménopause, du cholestérol et des risques de bâtir des troubles cardiovasculaires, tout en maintenant un régime pauvre en graisses saturées et cholestérol.

La ménopause affecte tellement le métabolisme de la femme, qu'il est possible de constater une augmentation de poids. Pour cette raison il est important d'opter pour des aliments pauvres en calorie, comme le soja et ses dérivés, et avec un profil nutritionnel en accord avec les besoins physiologiques de la personne.

Pourquoi a-t-il des effets bénéfiques sur les os?

Avec l'âge, les os s'usent. Ce problème est la première cause de fracture osseuse chez la femme à partir de la ménopause. Les causes les plus générales sont liées au manque d'œstrogène, à la consommation insuffisante de calcium et de vitamine D, et à la sédentarité. Pour prévenir l'usure prématurée et aider à la reconstitution des os usés, il est nécessaire de pratiquer une activité sportive régulière et constante, et de consommer des aliments riches en calcium et vitamine D, ce dans le cadre d'une alimentation saine et équilibrée. Même si le soja est une source naturelle de calcium et de vitamine D, beaucoup d'aliments dérivés sont en général enrichis de ces nutriments basiques pour prévenir cette usure. De récentes études montrent que les isoflavones réduisent le risque de fracture et augmentent la reformation des os et la densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées.

Pourquoi aide-t-il à supporter les bouffées de chaleur?

Des données cliniques et épidémiologiques suggèrent que le soja et ses dérivés peuvent contribuer à améliorer le bien être des femmes fondamentalement pendant la ménopause. Autre donnée fournie par la recherche, les isoflavones contenues dans le soja, peuvent aider à diminuer les pertes de masse osseuse et soulager les vapeurs. On estime qu'une consommation de 50 à 100 mg d'isoflavones par jour peut prévenir les bouffées de chaleur.

Acquérir des habitudes alimentaires saines améliore le bien être tout au long des différentes étapes de la vie, fondamentalement pendant la ménopause et au cours du troisième âge.

Florence Bayala

L'effet de la tomate sur le cholestérol

La tomate est connue par sa forte teneur en lycopène. Des études ont démontré que ce composant peut réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Il est même prouvé que le lycopène a plus d'efficacité par rapport aux médicaments contre le cholestérol. Pour rappel, le lycopène appartient à la famille des caroténoïdes, ce sont des substances colorantes, à effet antioxydant, qui attribuent à certains légumes et fruits leur couleur jaune-orangé.

Une certaine quantité à consommer par jour

La posologie dépend surtout du taux de cholestérolà éliminer. Par exemple si vous voulez enlever 10% du taux de mauvais cholestérol dans votre corps, vous devez consommer 50 g de pâte de tomates (100 ml de purée) qui peut vous procurer 25 mg de lycopène. C'est la dose journalière à consommer.

A savoir également qu'il existe plusieurs autres aliments renfermant du lycopène, on peut citer les plus enrichis tels le pamplemousse, la goyave, la papaye et la pastèque. Pour compléter la dose journalière requise, vous pouvez aussi prendre le lycopène sous forme de supplément alimentaire disponible en pharmacie.

Florence Bayala

Les caractéristiques nutritionnelles du manioc

Le manioc est un arbuste vivace originaire d'Amérique du Sud. On rencontre le plus grand nombre de variété en Afrique de l'ouest et centrale. Même si sa consommation à l’état brut est considérée comme décalcifiant, il comporte d’autre part plusieurs bienfaits.

Vertus Nutritionnelles

On consomme généralement ses racines tubérifiées en raison de sa richesse en amidon. Le manioc peut aussi servir de complément nutritionnel pour les invalides. Il s'adapte à tout type de cuisson. On peut par exemple l'utiliser dans les sauces, le bouillir avec une quantité suffisante d'eau, le cuire et en faire aussi du ''foutou'' etc...

Les cultivateurs des régions tropicaux le mangent surtout à cause de sa vertu très digestive. Il faut en effet savoir que 100g de manioc referme jusqu'à 360 calories. Mais il faut également savoir que ce tubercule est très faible en vitamines et sels minéraux, ce qui fait que sa consommation quotidienne est déconseillée sauf après traitement, comme pour le cas du tapioca.

Florence Bayala

VOIR AUSSI

Faut-il vraiment manger plus gras ?
12 Déc 2017
Faut-il vraiment manger plus gras ?

« Oui, mais pas n’importe gras » Les précisions de NATHALIE SACRESTE, NATUROPATHE «L’alimentation [ ... ]

Lire Plus...
Le piment de la Jamaïque: une épice aux nombreuses vertus
11 Déc 2017
 Le piment de la Jamaïque: une épice aux nombreuses vertus

Le piment de la Jamaïque aussi appelé 4 épices car son goût d'une saveur mélange d'arômes de cannelle, [ ... ]

Lire Plus...
Estomac gonflé : 8 remèdes naturels
08 Déc 2017
Estomac gonflé : 8 remèdes naturels

La nourriture que nous consommons est souvent responsable d’un estomac dur et gonflé, il est donc évident [ ... ]

Lire Plus...
La grenade, un fruit qui nettoie les artères
07 Déc 2017
La grenade, un fruit qui nettoie les artères

Le jus de grenade permet de réduire l'athérosclérose dans près de 25 % des cas. L'athérosclérose [ ... ]

Lire Plus...
Prendre un petit-déjeuner : pourquoi c`est si importance…
05 Déc 2017
Prendre un petit-déjeuner : pourquoi c`est si importance…

Il s’agit pourtant du plus important repas de la journée. Il permet au corps de se réveiller tout [ ... ]

Lire Plus...
Le voandzou ou pois de terre, un aliment complet mais ignoré
04 Déc 2017
Le voandzou ou pois de terre, un aliment complet mais ignoré

Riche en micro nutriments anti oxydant, le voandzou ou le voanjo prononcé ''vouandzou'' (ou pois de [ ... ]

Lire Plus...