Comment utiliser la cardamome en cuisine ?

Vous avez sans doute déjà croisé dans vos plats la cardamome : ces petites gousses de forme étrange qui développent de puissants parfums… Qu’est-ce que la cardamome ? Cette épice est avant tout une plante, qui pousse dans de nombreux pays comme : l’Inde, le Sri Lanka ou même dans votre serre… Elle présente un feuillage magnifique de teinte verte et laisse son nom à ses fruits : les capsules, aussi appelées « cabosses ». A l’intérieur de chaque capsule, il y a 3 loges contenant chacune une rangée de petites graines toutes dures empilées et serrées les unes contre les autres.

Sur la photo, vous voyez 2 loges, mais en fait il y en a une 3ème cachée derrière les 2 autres. Cette disposition étonnante explique aussi la forme caractéristique de la cardamome.

Quel goût a une graine de cardamome ?

Le mieux, c’est de goûter ! Placez une petite graine sur la langue (je parle bien de « graine » et non de capsule cf. explications plus haut) : le contact est soyeux, presque onctueux et…tout sucré ! Concassé sous les dents, le cœur de la graine libère de voluptueux arômes camphrés avec une saveur de bergamote, ressemblant aux bonbons Bergamote de Nancy. Cet arôme est très présent, assez doux, pas agressif et plein de fraîcheur. La bouche reste agréablement fraîche.

En plus de ces parfums étonnants, si vous songez aux vertus digestives que les graines possèdent en apaisant et relaxant les intestins, le plaisir est encore plus grand. Comment utiliser la cardamome en cuisine ?

Le mieux est de concasser les graines dans un mortier : vous libèrerez les précieuses huiles contenues dans le petit cœur de chaque graine. Ensuite, vous pourrez les faire infuser dans un liquide ou un corps gras (et éventuellement, filtrer votre liquide après infusion).

– Dans un corps gras en infusion à froid, le volume des graines utilisées sera plus important que dans un corps gras chaud comme dans l’huile. Par exemple pour parfumer un tajine : concassez les graines de quelques capsules (2 ou 3), puis les faire griller dans la matière grasse avec les autres épices entières, avant d’y ajouter viandes et légumes.

– Mais dans une infusion à base d’eau chaude, comme pour un thé par exemple, vous utiliserez les graines d’1 petite capsule maximum pour 25 à 30 cl d’eau.

Astuce : comment ouvrir rapidement une capsule de cardamome ?

Une 1ère solution consiste à planter l’ongle de votre pouce dans la peau très dure et sèche de la capsule. Mais parfois…c’est compliqué…les capsules sont hyper dures et vous risquez de vous abimer sérieusement les ongles (bobo !). C’est pourquoi je vous propose une 2ème solution…

2ème solution géniale (et fastoche) : la capsule possède à une extrémité, le reste d’un petit pédoncule qui mesure 1 mm environ. Avec un couteau d’office, entaillez la capsule un peu plus bas que le pédoncule en tirant délicatement vers vous. La capsule de votre cardamome s’ouvre en vous permettant de récupérer les précieuses petites graines…sans aucun effort ! Vos ongles vous diront merci 

Bon à savoir :

Il existe de nombreux mélanges d’épices traditionnels contenant de la cardamome. Je vais d’ailleurs vous parler ici d’un fabuleux mélange d’épices médiéval : les épices Hypocras, qui contient de la cardamome. Ce mélange ancestral permet de réaliser la célèbre préparation de vin Hypocras aux épices royales…

 

 

Source : lesepicesrient.fr

 

5 conseils à retenir pour contrôler sa consommation de sel

La consommation de sel en excès est souvent incriminée dans l’augmentation des cas d’hypertension. Faut-il, pour autant, supprimer sa consommation de sel pour rester en bonne santé ?

Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l'ONG Santé Diabète au Mali : Non Caroline on ne peut pas supprimer la consommation de sel car il joue un rôle très important pour le fonctionnement de notre organisme. En effet, le sel est composé de chlore et de sodium d’où son nom de chlorure de sodium qui va, par exemple, réguler, avec le potassium, tout notre équilibre hydrique. Il joue, également, un rôle indispensable pour les transmissions de l’influx nerveux. Enfin, il en faut pas oublier que dans les pays où le sel est iodé il joue un rôle important dans la fourniture d’iode.

 Quels sont les risques liés à une alimentation trop salée ?
 
Il faut tout d’abord bien rappeler que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande une consommation maximum de 5 grammes de sel par jour avec une répartition optimale d’un gr de sel par portion d’aliments consommés. C’est lorsque le sel est consommé en excès que les conséquences néfastes sur la santé apparaissent en favorisant l’apparition ou l’aggravation d’une hypertension artérielle qui est aujourd’hui la première pathologie chronique dans le monde avec plus d’un milliard et demi de personnes atteintes. Cette maladie peut avoir des conséquences très graves, si elle n’est pas contrôlée, puisqu’elle favorise :

- Les maladies cardiaques comme les infarctus du myocarde ;

- Les maladies du cerveau comme les Accidents Vasculaires Cérébraux ;

- Ou encore les maladies du rein comme l’insuffisance rénale.

Quels sont les aliments riches en sel dans notre alimentation quotidienne ?

En premier lieu, il y a le sel visible, c’est le sel de table que l’on rajoute dans les plats durant leurs préparations ou bien au moment de les manger. Ensuite, il y a le sel que l’on trouve naturellement dans certains aliments et surtout qui est ajouté lors de la fabrication de certaines préparations industrielles. La profusion de ces transformations industrielles rend, de plus en plus difficile, l’identification des aliments riches en sel. Contrairement à ce que beaucoup de consommateurs pensent, ce sel « caché » est aujourd’hui la principale source de sel de notre alimentation. Il est donc très important de savoir reconnaitre les aliments riches en sel afin de pouvoir en limiter la consommation. On peut citer par exemple : les cubes alimentaires, le concentré de tomate, les olives, les arachides salées, les charcuteries, les viandes et poissons séchés mais aussi les viandes et poisson en conserve.

D’autres produits sont aussi à surveiller, car même s’ils sont moins riches en sel, la quantité qu’ils contiennent est importante comme les chips, de nombreux aliments en conserve, les biscuits apéritifs ou les viennoiseries comme les croissants

Comment contrôler sa consommation de sel ?

Pour contrôler la quantité de sel consommé, il faut retenir 5 conseils assez simples :

- Il faut toujours goûter son plat avant de le saler ou de le re-saler ;

- Il faut utiliser en priorité des condiments locaux peu salés comme le sumbala, le datou, l’ail frais, l’oignon frais, le piment ou encore le poivre pour donner davantage de goût à vos préparations à la place du sel de table ou des cubes alimentaires qui sont très riches en sel ;

- Il faut éviter d’habituer les enfants à manger trop salé pour leur donner de bonnes habitudes dès le plus jeune âge ;

- Il faut éviter de manger des aliments salés entre les repas comme les chips, la viande séchée… Si vous avez une petite faim entre les repas, choisissez plutôt un fruit

- Lorsque vous achetez des aliments transformés dans le commerce, il faut bien lire la composition en sel qui est indiquée sur l’emballage sous la dénomination : « sel » ou « sodium ». Attention, si jamais l’étiquette indique sodium, il faut savoir qu’un g de sodium correspond à 2.5 g de sel.

 

Source : rfi.fr

 

Sucre : six erreurs à éviter quand on cherche à le supprimer

Pour maigrir et vieillir en bonne santé, l'une des clés consiste à maintenir son taux d'insuline le plus bas possible en consommant peu de sucre, principal responsable de la pandémie mondiale d'obésité et de l'augmentation des maladies métaboliques comme le diabète ou l'hypertension, selon Robert Lustig, pédiatre et endocrinologue à l'université de Californie à San Francisco (UCSF), auteur du livre "Sucre, l'amère vérité", à paraître le 19 octobre.

Voici une liste des choses à ne pas faire :

Bouder les fibres

Lorsqu'on cherche à faire baisser son taux d'insuline, l'objectif est de consommer des fibres qui vont ralentir le stockage de l'énergie dans les cellules adipeuses. Si un repas est composé de glucides à index glycémique élevé comme le riz, les pâtes ou les pommes de terre, l'antidote consiste à associer des légumes ou légumineuses (lentilles, pois chiche) pour ralentir l'absorption des glucides, comme le font les Japonais. A l'inverse, l'association la plus délétère en jeu dans le phénomène actuel d'obésité est le mélange des matières grasses et des glucides, incarné par le fameux steak-frites. En règle générale, mieux vaut choisir des céréales et du pain exclusivement complet.

Boire des jus de fruits

Les jus ou smoothies sont dépourvus de fibres insolubles contenues dans les fruits et les légumes entiers. Le fructose qu'ils contiennent bien que naturel va engendrer les mêmes problèmes métaboliques (obésité, diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires) pour l'organisme, en absorbant le sucre plus rapidement. Sodas, boissons énergétiques, thés glacés et alcool doivent être supprimées également.

Choisir des produits allégés en graisses

Comment donner de la saveur à un yaourt dont la matière grasse a été enlevée ? En y ajoutant du sucre. La plupart des produits transformés pauvres en graisses compensent leur composition avec des sucres ajoutés divers comme le fructose qui compose le sucre blanc pour moitié, le dextrose, saccharose, sirop de maïs, sirop de glucose fructose, lactose, malt d'orge...

Manger végétarien

Être végétarien ne protège pas forcément de problèmes métaboliques et peut faire grossir si l'on continue à consommer des produits ultra-transformés ne contenant pas de produits d'origine animale ou à déséquilibrer ses apports. Le passage au régime végétarien ou vegan demande d'assimiler quelques règles nutritionnelles comme l'apport de protéines végétales (lentilles, pois chiches, soja), de bonnes graisses (oléagineux, mâche, huile de colza) et de fruits et de légumes de saison.

Zapper le sport

L'exercice physique ne fera pas maigrir, mais va accroître la masse musculaire. Et qui dit plus de muscles dit plus d'énergie brûlée au repos. Plus la masse musculaire est importante, plus la masse adipeuse ou viscérale est diminuée et la santé améliorée, ce que la mesure de l'IMC (indice de masse corporelle) ne montre pas. Par ailleurs, le sport est un bon moyen de gérer son stress en faisant baisser le taux de cortisol et augmenter son niveau d'endorphines.

Manquer de sommeil

Le manque de sommeil augmente le taux de cortisol, marqueur de stress et le taux de ghréline, l'hormone de la faim, ce qui accroit l'intérêt pour la nourriture - des produits gras et sucrés - et le système de récompense. La dépense énergétique au repos représente 60% de la dépense d'énergie quotidienne soit 1200 calories. Dormez sans culpabiliser !

 

Source: rtbf.be

VOIR AUSSI

Une bonne hygiène de tes intestins empêchera de développer le cancer d...
18 Oct 2017
Une bonne hygiène de tes intestins empêchera de développer le cancer du côlon

Une bonne hygiène de tes intestins te gardera de développer un cancer du côlon ou tous types de cancer [ ... ]

Lire Plus...
Sucre : six erreurs à éviter quand on cherche à le supprimer
17 Oct 2017
Sucre : six erreurs à éviter quand on cherche à le supprimer

Pour maigrir et vieillir en bonne santé, l'une des clés consiste à maintenir son taux d'insuline le [ ... ]

Lire Plus...
5 conseils à retenir pour contrôler sa consommation de sel
16 Oct 2017
5 conseils à retenir pour contrôler sa consommation de sel

La consommation de sel en excès est souvent incriminée dans l’augmentation des cas d’hypertension. [ ... ]

Lire Plus...
Comment utiliser la cardamome en cuisine ?
12 Oct 2017
Comment utiliser la cardamome en cuisine ?

Vous avez sans doute déjà croisé dans vos plats la cardamome : ces petites gousses de forme étrange [ ... ]

Lire Plus...
Congélation, cuisson : destruction des vitamines et minéraux
11 Oct 2017
Congélation, cuisson : destruction des vitamines et minéraux

Nous le savons, il est très important de manger des fruits et des légumes, notamment pour leurs apports [ ... ]

Lire Plus...
Les bienfaits de la verveine des Indes ou citronnelle
09 Oct 2017
Les bienfaits de la verveine des Indes ou citronnelle

La verveine des Indes ou si vous préférez la citronnelle est une plante tropicale dont l'odeur rappelle [ ... ]

Lire Plus...