Comment consommer du ginseng ?

L’avantage lorsque l’on achète un médicament est que la posologie nous est fournie avec, que ce soit par le biais de la notice qui l’accompagne ou à travers l’ordonnance qu’a délivré le médecin. Dans le cas des plantes utilisées en médecine naturelle, la chose se complique un peu et le ginseng n’échappe pas à cette règle. Si des directives sont effectivement fournies avec les gélules, la racine a l’état naturel pose un peu problème : comment l’utiliser et quelle quantité faut-il en absorber? Pour répondre à cette question, étudions de plus près les diverses formes sous lesquelles se présente le ginseng.

L’utilisation du ginseng

1) Racine séchée

En Chine il est fréquent qu’elle soit mâchée telle quelle pour retrouver de l’énergie. Sans aller jusque-là, vous pouvez l’utiliser sous forme de soupe en rajoutant aux légumes 1 g de racine de ginseng par portion. Sur les sites de cuisine coréenne vous trouverez également des recettes de cuisine faisant appel au ginseng ; je vous recommande le célèbre geongang samgyetang, sans doute le plat au ginseng le plus courant de Corée, qui est en quelque sorte la version épicée de notre poule au pot.

Pour une décoction, faire bouillir de 1 à 2 g de racine dans 150 ml d’eau durant 10 à 15 mn. Le dosage peut aller jusqu’à 3 g, 3 fois par jour.

Vous pourrez vous procurer de la racine séchée de ginseng dans les épiceries asiatiques ainsi que sur les marchés vendant des épices du monde.

2) Poudre

Dans le cadre culinaire la meilleure utilisation consiste à saupoudrer l’assiette, en particulier la salade, d’une demi-cuillère à café de poudre de ginseng ou à la mélanger à un yaourt ou une compote. Pour une boisson, il suffit de mélanger cette demi-cuillère à café à un peu d’eau chaude ou de thé. Utiliser du sucre de canne roux ou du miel pour adoucir.

3) Teinture mère

La teinture mère est obtenue par macération de la plante dans de l’alcool à 60° durant 3 à 5 semaines. La proportion est généralement de 50 g de plantes pour 10 cl d’alcool. Elle a le mérite de conserver intacte la totalité des principes actifs.

La posologie est de 5 à 10 ml par jour.

4) Extrait normalisé

Veillez bien à choisir un extrait de ginseng rouge à un taux compris entre 4% et 7% de ginsenoside qui représente le taux le plus adapté aux effets positifs sur la santé.

La posologie varie selon le but recherché :

- convalescence, fatigue physique ou intellectuelle, stimulation sexuelle : 200 mg de une à trois fois par jour ;

- stimulation du système immunitaire : de 100 à 200 mg deux fois par jour.

5) Vin de ginseng

Ou « comment se faire plaisir tout en soignant sa forme »! Il en existe de tout prêts dans le commerce mais il est très simple à fabriquer soi-même.

Prenez 1 l de vin de Malaga, 1/2 l de Porto, 3 gousses de vanille, 3 bâtons de cannelle, 40 g de racine de ginseng et 60 g de gingembre frais. Mélangez dans le vin et le porto les graines de vanille que vous obtiendrez en ouvrant et grattant l’intérieur des gousses, la cannelle, le ginseng et le gingembre coupés en petits morceaux. Couvrez le récipient d’un film et laissez macérer 15 jours au frais puis filtrez. Consommez frais et avec modération, soit 1 à 2 cuillère à soupe avant les repas.

6) Gélules

Etant la forme la plus pratique c’est celle qui est la plus utilisée dans les pays occidentaux. La posologie est généralement de 3 gélules par jour (500 mg à 2 g maximum).

Les dangers du ginseng

Aucune plante n’est anodine si elle est utilisée à mauvais escient et sans certaines précautions. Les propriétés du ginseng sont pleinement justifiées si l’on respecte une posologie adaptée. Dans le cas contraire, les nombreux effets secondaires susceptibles de survenir remettent en cause ces propriétés et peuvent même présenter des dangers beaucoup plus importants.

En tant que tonique revitalisant le ginseng ne se consomme pas non-stop. Il est bénéfique sous forme de cure en période de stress, de surmenage intellectuel ou de fatigue physique. Les effets bienfaisants commencent à se ressentir au bout d’une dizaine de jours et la cure sera de 4 à 6 semaines. En aucun cas elle ne doit dépasser 3 mois.

En cas de surdosage vous obtiendrez les effets contraires à ceux espérés : fatigue générale, hypotension, poussées d’adrénaline avec tout ce qu’elle peut entraîner (sueurs froides, nausées, insomnies). Il y a également des risques d’éruption cutanée, d’artérite cérébrale, de diarrhées matinales, de congestion mammaire chez les femmes.

En raison de son effet stimulant, l’OMS conseille de prendre le ginseng le matin. Il est en outre déconseillé en cas de diabète, d’hypertension artérielle, de grossesse ou d’allaitement. Eviter de l’associer à des aliments ou suppléments stimulants (thé, café, guarana) dont il augmente les effets, ainsi qu’à ceux aux propriétés hypoglycémiantes tel que le fenugrec.

On peut donc en conclure que le ginseng est simple à utiliser et rempli de bienfaits mais qu’il doit cependant être manié avec précaution dans certains cas.

 

 

Source : sante-zen.com

                      

 

 

 

                      

 

 

 

                      

 

VOIR AUSSI

Noix fraîches ou sèches : comment faut-il les conserver ?
21 Sep 2017
Noix fraîches ou sèches : comment faut-il les conserver ?

Pour qu'elles gardent toutes leurs saveurs et leurs qualités nutritionnelles, comment faut-il conserver [ ... ]

Lire Plus...
Toujours fatigué sans cause apparente ? voici la véritable raison......
18 Sep 2017
Toujours fatigué sans cause apparente ? voici la véritable raison...

Si le manque la fatigue te colle à la peau et semble avoir raison de ta bonne humeur, alors pense à [ ... ]

Lire Plus...
Pas le temps de prendre ton petit déjeuner ? alors fais le plein de nu...
13 Sep 2017
Pas le temps de prendre ton petit déjeuner ? alors fais le plein de nutriments  avec ce JUS VERT frais

Pas le temps de prendre ton petit déjeuner ? alors fais le plein de nutriments avec ce JUS VERT frais . Ingrédients - [ ... ]

Lire Plus...
La raie : tout savoir sur son apport nutritionnel
12 Sep 2017
La raie : tout savoir sur son apport nutritionnel

La raie est un poisson à la forme d’un grand losange large et plat qui possède un corps cartilagineux, [ ... ]

Lire Plus...
Ces aliments qui agressent le foie
08 Sep 2017
Ces aliments qui agressent le foie

Pour éviter que votre foie ne soit malade, il faut absolument limiter certains aliments. Le saucisson [ ... ]

Lire Plus...
Comment consommer du ginseng ?
06 Sep 2017
Comment consommer du ginseng ?

L’avantage lorsque l’on achète un médicament est que la posologie nous est fournie avec, que ce [ ... ]

Lire Plus...