3 signes de diabète chez la femme

Certains signes de la maladie sont faciles à reconnaître, mais d’autres sont plus vagues, en particulier chez la femme. Les affections urogénitales, le syndrome des ovaires polykystiques, et les antécédents de diabète gestationnel peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

 

Le diabète de type 2, précise l’Inserm, correspond à 90 % des cas. Certains signes de la maladie sont assez faciles à reconnaître, tels que la miction fréquente, l'augmentation de la soif, la perte de poids, une vision floue et la fatigue. Mais d’autres symptômes peuvent être vagues et indiquer la présence d’une autre pathologie. C'est particulièrement vrai pour les femmes, rappelle She knows, car elles peuvent manifester des signes propres à leur genre.

Problèmes gynécologiques

Certaines affections urogénitales peuvent être des signes de diabète. Les symptômes génitaux peuvent se manifester davantage chez les femmes que chez les hommes. Des infections urinaires à répétition, par exemple, ainsi qu’un taux élevé de sucre dans le sang, sont deux signes importants à prendre en compte. Le diabète provoque l'excrétion d'une plus grande quantité de glucose dans l'urine, ce qui entraîne une augmentation des infections des voies urinaires. Cependant, certains de ces symptômes sont souvent mal compris, surtout par les femmes ménopausées plus âgées. La sécheresse vaginale et l'inconfort pendant les rapports sexuels sont aussi des signes de diabète, et le gain de poids augmente également les risques.

Syndrome des ovaires polykystiques

Ce trouble hormonal survient lorsqu'une femme produit un excès d'androgènes. Non traités, les ovaires polykystiques peuvent entraîner un certain nombre de complications, y compris le diabète. Le dénominateur commun entre le syndrome et le diabète est la résistance à l'insuline, une condition dont souffrent jusqu'à 70 % des personnes atteintes d’ovaires polykystiques.

Antécédents de diabète gestationnel

Le diabète gestationnel est un type spécifique de diabète qui n'apparaît qu’au cours de la grossesse, entraînant des niveaux élevés de sucre dans le sang qui pourraient nuire à la fois à la personne enceinte et au bébé. Or, certains des symptômes du diabète, comme l'augmentation de la soif, de la miction et de la fatigue, sont tous courants pendant la grossesse, de sorte qu’une femme enceinte ne pense pas forcément à consulter un médecin. Pour éviter de passer à côté de la maladie, un dépistage au cours des premiers mois de grossesse est vivement conseillé. Le diabète gestationnel est un signe avant-coureur très important. Les personnes qui en souffrent ont entre 50 et 70 % de chance d'avoir le diabète plus tard dans la vie.

 

Source: santemagazine.fr

Drépanocytose : pourquoi boire suffisamment d`eau?

Elle est source de vie et constitue près de 70% de notre corps, et en plus d’être vitale pour tout être humain, l’eau est indispensable pour le drépanocytaire. Dans cet article nous aborderons l’importance pour le malade atteint d’anémie falciforme de boire suffisamment d’eau et quel impact elle a sur son état de santé.

1- Boire suffisamment d’eau réduit les Crises Vaso Occlusives

Les Crises Vaso Occlusives (CVO), sont des crises douloureuses les plus fréquemment rencontrées dans une vie de drépanocytaire. Elles ne doivent jamais être considérées comme banales car elles peuvent rapidement évoluer vers des formes graves. Elles sont causées par l’obstruction de petits vaisseaux sanguins par des globules rouges qui ont changé de forme (faucille) et qui ne circulent plus, empêchant l’oxygénation des organes.

Cette falciformation des globules rouges peut être évitée par une bonne hydratation. En effet, l’eau joue un rôle essentiel pour les globules rouges qui sont très sensibles aux variations de l'eau dans le corps. Le manque d’eau (déshydratation) dans le globule rouge favorise sa déformation et sa rigidification ; par conséquent, le sang est moins fluide entraînant les Crises Vaso Occlusives.

2- Boire suffisamment d’eau aide le rein

Le drépanocytaire a une polyurie, souvent depuis son jeune âge, c'est à dire qu'il urine beaucoup. Une partie du rein est abîmée par ces petits bouchons de globules rouges morts. Le rein perd ainsi la capacité à concentrer les urines. Pour éliminer les déchets, un drépanocytaire est obligé d'uriner beaucoup plus qu'un individu non drépanocytaire. Donc il est obligé de boire beaucoup pour compenser cette perte d’eau.

Aussi, six (06) autres complications rénales peuvent subvenir chez le drépanocytaire : l’hématurie macroscopique, l’infarctus rénal, la nécrose papillaire, la pyélonéphrite aiguë, le syndrome néphrotique, et le carcinome médullaire du rein. Boire de l'eau en quantité suffisante permet, en diluant les urines, d’éviter le risque de ces complications rénales et la formation de calculs urinaires (lithiase rénale).

3- Boire suffisamment d’eau aide le foie

Le foie est le deuxième organe le plus gros du corps humain et l'un des plus importants. Il est en effet responsable de la filtration des toxines du sang. Chez le drépanocytaire, le foie peut être atteint par : la vaso-occlusion des capillaires sinusoïdes hépatiques, des lithiases, de la surcharge en fer ...
La lithiase est une conséquence de l’hémolyse (destruction massive des globules rouges) chronique. Il s’agit de calculs pigmentaires (20% du total des calculs biliaires, 80% étant des calculs cholestéroliques). C’est une complication très fréquente de la drépanocytose, avec une incidence proche de 60 % chez les patients homozygotes SS. Boire suffisamment d'eau vous permettra de rester hydraté, ce qui encouragera le renouvellement cellulaire. Cela permettra également au foie de filtrer davantage de toxines et de résidus, de travailler plus vite et réduisant les risques de lithiase.

Hydratez vous de jour comme de nuit

- Chez le nourrisson , l’apport hydrique conseillé est de 125- 150 ml/Kg . A cet âge, le lait suffit à hydrater correctement un bébé. Cependant, en cas de maladie entraînant des pertes d’eau (fièvre, vomissements diarrhée) ou de fortes chaleurs, il faudra apporter un supplément d’eau.

- Chez l’enfant drépanocytaire, il faut être très regardant à chaque activité l’ayant fait transpiré ou durant les temps de jeux. Il faut l’hydrater en lui donnant suffisamment d’eau. De nuit, et au réveil, il faut lui donner aussi à boire, et ne pas attendre qu’il ait soif. En cas de coloration beaucoup plus foncée de son urine ou de ses yeux, il faut lui donner beaucoup à boire. Jusqu’à 6 Kg : un demi-litre par jour, de 7 à 12 Kg : un demi à un litre par jour minimum.

- Chez l’adulte, il faut boire au minimum l’équivalent de 2650 ml/Jour et boire beaucoup plus en cas de fièvre, vomissements, diarrhée, forte chaleur etc...

N’oubliez pas de boire, de boire et de boire. Au sujet de l’eau à choisir, si vous disposez de moyens suffisants, buvez de l’eau minérale pouvant vous apporter d’autres éléments nutritifs, au pire l’eau simple de robinet potable ferait l’affaire...

 

Source:drepaconseils.blogspot.com

 

 

3 remèdes naturels pour traiter l`hypotension

L'hypotension peut provoquer des vertiges, une faiblesse généralisée... Vos sentez ces symptômes? Vérifiez votre tension et n'hésitez pas à consulter votre médecin. Voici des remèdes naturels simples pour contrôler la pression artérielle et améliorer la circulation sanguine. Ces remèdes aident à faire remonter rapidement votre pression artérielle.

L’eau salée

Consommez à petites dose, le sel aide à lutter contre l'hypotension. Ajoutez une pince de sel dans un verre d'eau et buvez.

Infusion de romarin

Faites bouillir une tasse d'eau, ajoutez une cuillère à café de romarin et laissez pendant une minute. Fermez et laissez reposer pendant 10 min. Filtrez et buvez l’infusion deux fois par jour.

Infusion de gingembre et de piment de Cayenne

Faites bouillir une tasse eau, puis ajoutez une cuillère de piment de Cayenne et 3 cuillères de gingembre râpé. Retirez du feu après ébullition, et laissez reposer 10 minutes avant de consommer l’infusion. Buvez une à deux tasses par jour de cette infusion jusqu’à ce que vous vous sentez mieux.

 

Mam Dieng

VOIR AUSSI

Remède au gingembre et citron pour calmer les douleurs abdominales
13 Nov 2018
Remède au gingembre et citron pour calmer les douleurs abdominales

Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoire et digestive. Mélangé à du jus de citron, ce [ ... ]

Lire Plus...
La méchanceté serait-elle devenue notre nouvelle philosophie de vie ?...
12 Nov 2018
La méchanceté serait-elle devenue notre nouvelle philosophie de vie ?

Sommes-nous de plus en plus affreux, bêtes et méchants ? A en croire les chiffres terrifiants dévoilés [ ... ]

Lire Plus...
Comment traiter la transpiration excessive avec 5 remèdes naturels
08 Nov 2018
Comment traiter la transpiration excessive avec 5 remèdes naturels

Grâce à ses propriétés anti-transpirantes et déodorantes, l'infusion de noix peut nous aider à lutter [ ... ]

Lire Plus...
Vêtements trop serrés, slim : péril pour votre santé !
07 Nov 2018
Vêtements trop serrés, slim : péril pour votre santé !

Quand vous portez des vêtements trop serrés, vous pensez que le risque est surtout de paraître boudiné(e) [ ... ]

Lire Plus...
Douleur à l`oreille: 15 remèdes naturels et efficaces
05 Nov 2018
Douleur à l`oreille: 15 remèdes naturels et efficaces

Les douleurs de l'oreille sont particulièrement pénibles. Découvrez les meilleurs remèdes naturels [ ... ]

Lire Plus...
Apnée du sommeil : 2 solutions naturelles et faciles
02 Nov 2018
 Apnée du sommeil : 2 solutions naturelles et faciles

Ronflement, étourdissements, étouffements… L'apnée du sommeil est un trouble du sommeil qui se [ ... ]

Lire Plus...