Notre sac à main contient plus de microbes que la cuvette des toilettes!

Le sac à main arrive en tête des objets les plus sales chez nous, devant la brosse à dents, la télécommande et même la cuvette des toilettes.

C'est la nouvelle « cra-cra » du jour : notre sac à main est un véritable nid à microbes et serait même plus infecté que la plupart des objets que l'on considère comme « sales ». Selon les experts du Good Housekeeping Institute (un institut britannique qui s'intéresse aux bonnes pratiques de ménage), il y a 8 objets/endroits chez nous qui sont plus sales que la cuvette des toilettes, dont la brosse à dents, les serviettes de douche et la télécommande. En tête de cette liste ? Le sac à main, qui est transporté toute la journée et se retrouve souvent posé sur le sol...

Un nettoyage (trop) rare

Il y a une raison tout à fait logique derrière le fait que notre it bag soit plus infesté que des toilettes : les endroits « sales » sont nettoyés régulièrement, tandis que la plupart des objets que l'on utilise au quotidien ne le sont... jamais ! Ainsi, qui nettoie (ou désinfecte) le clavier ou l'écran d'ordinateur, les éponges de cuisine, les tapis ou encore le coussin du chat ? C'est pareil pour le sac à main. Les experts du GHI recommandent de le vider régulièrement et de le nettoyer à l'aide d'une éponge humide (en faisant attention à ne pas mouiller le cuir ou le matériau extérieur). Des lingettes pour la salle de bain peuvent éventuellement être utilisées pour retirer des taches (type fond de teint), en terminant avec un coup d'éponge humide. Enfin, on prend l'habitude de ne plus poser notre sac au sol, mais de le suspendre dès que possible (aux toilettes par exemple) ou de le poser sur une chaise. On est prévenues !

 

Source: bibamagazine.fr

Pour éliminer le stress et l`anxiété : 5 stratégies que toute femme devrait suivre

Bien que la société oblige parfois les femmes à donner 200% d’elles-mêmes, elles ont également le droit de dire «non» et de privilégier leur bien-être face aux obligations afin de lutter contre le stress.

Dire que le stress et l’anxiété affectent différemment les femmes des hommes, n’est pas un stéréotype et beaucoup moins une exagération.

Même si nous sommes tou-te-s susceptibles de l’éprouver, les femmes sont plus sensibles et sont encore plus réticentes à reconnaître que quelque chose ne va pas bien, que parfois la vie, leur demande beaucoup plus qu’elles ne peuvent le faire.

Selon l’American Psychological Association,  les femmes sont 28% fois plus susceptibles que les hommes de souffrir de stress, d’anxiété et même de dépression.

Derrière ces chiffres est souvent caché un modèle biologique qui rend les femmes encore plus sensibles aux événements extérieurs.

Cependant, les psychologues nous rappellent que le rôle de la femme dans notre société est accompagné d’un poids énorme sur leurs épaules.

Très souvent, elles combinent leur travail professionnel avec des personnes à charge. Ainsi, le fait de travailler à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, associé aux nombreuses pressions exercées par l’environnement, les pousse très souvent au bord de leurs limites.

De plus, il y a un autre aspect que nous ne devrions pas négliger.

Bien que les femmes soient plus sensibles au stress et à l’anxiété, ce sont les hommes qui les supportent le moins et souffrent parfois de leurs impacts sous forme d’infarctus, d’insuffisance cardiaque…

Nous devons donc tou-te-s être très attentif-ve-s à ces indicateurs. Toutefois, aujourd’hui dans notre espace, nous voulons centrer notre attention sur 5 règles de base pour mieux gérer le stress et l’anxiété si vous êtes une femme.

1. Rappelez-vous : vous ne devez rien prouver à personne

Les femmes connaissent des niveaux de stress plus élevés en raison de leurs responsabilités professionnelles.

Que nous partagions cette opinion ou pas, il existe encore dans notre société un sexisme nettement marqué.

Beaucoup de femmes sont forcées de démontrer quotidiennement qu’elles peuvent exercer les mêmes fonctions et responsabilités que leurs homologues masculins.

En outre, beaucoup d’entre elles réalisent de complexes acrobaties pour pouvoir s’occuper de leurs enfants, de leur famille, concilier les horaires, maintenir leur vie sociale et gérer la maison …

Ce n’est pas facile, surtout parce qu’elles ont toujours le sentiment de devoir « tout faire pour tout le monde».

C’est pourquoi,  il n’est pas superflu de tenir compte de tout cela et de bien y réfléchir.

- Les femmes n’ont pas besoin de vouloir prouver pratiquement tout le temps qu’elles sont égales – ou plus compétentes – que leurs collègues masculins.

- L’idéal est de se concentrer sur les choses que nous connaissons, ce que notre travail nous exige et de toujours donner le meilleur de nous-mêmes.

Ne cherchez pas à vous comparer avec quiconque, mais cherchez votre propre excellence et vous vous sentirez mieux.

2. Rappelez-vous que vos priorités ne correspondent pas à celles des autres

Le monde exige d’aller vite, d’être parfaite, de réussir, d’accomplir ses objectifs, d’être une bonne mère, une bonne fille, une partenaire idéale et la meilleure des amies.

Mais vous… que désirez-vous ?

Nous vivons dans une société qui nous dicte ce que nous devrions être et ce que l’on attend de nous selon notre genre.

- Se débarrasser de ces chaînes sociales, de ces stéréotypes et de ce qui prétend nous définir n’est pas simple.

- D’autre part, nous voyons bien que beaucoup de ces concepts sont en train de disparaître aujourd’hui : les femmes sont autonomes, gravissent des échelons dans la société et ont de plus en plus de rôles publics, on les écoute davantage et cela rompt ces idées rétrogrades sur le genre.

Pourtant, si tout cela se passe à l’extérieur … Que faisons-nous en privé, chez nous et dans les environnements les plus proches ?

- Pour être capable de mieux gérer le stress et l’anxiété, nous devons arriver à nous prioriser de temps à autre.

- Faire de ce que nous voulons vraiment plutôt que ce que les autres attendent est la véritable clé du bien-être émotionnel et psychologique.

3. Partagez du temps avec les amies, un baume contre le stress

L’amitié entre les femmes ne fait pas seulement partie de la socialisation, mais est thérapeutique, saine et très bénéfique pour notre santé émotionnelle.

Passer du temps régulièrement avec nos meilleures amies est une façon sensationnelle de canaliser le stress, de relativiser les problèmes, d’étouffer les peurs, les angoisses et de mettre fin  à beaucoup de nos pensées obsessionnelles ou ruminantes.

N’hésitez jamais à dire «oui» à cette sortie, «oui» à partager une bonne tasse de café avec les amies qui font partie de votre vie.

4. Dire « Je ne peux pas faire plus » n’est pas synonyme de faiblesse

Dans le monde des femmes, les expressions telles que «Je ne peux pas», «cela n’est pas possible» ou «en ce moment je préfère me concentrer sur moi» semblent être interdites.

C’est comme si les prononcer à haute voix pouvait blesser quelqu’un ou provoquer une déception mondiale et irréversible.

Cependant, rappelez-vous : un «non» à temps sauve des vies, améliore le bien-être, nous distingue de ce que nous ne voulons pas et nous permet de gagner en santé mentale.

Osez le pratiquer plus souvent.

5. Respirez profondément, tout ira bien

Lorsque vous sentez que vous aller craquer, lorsque le stress éclate dans votre tête et que l’angoisse fait palpiter votre cœur, suivez ces simples conseils :

- Respirez profondément: notez comment votre abdomen gonfle.

- Maintenez l’air pendant 4 secondes.

- Expirez à travers la bouche pendant 6 secondes.

Maintenant, répétez ces simples mots, pour vous et à voix basse : « Tout va bien aller, j’ai confiance en moi. Je suis forte, je suis calme. Je suis en équilibre et les choses vont aller mieux. »

 

Source : amelioretasante.com

 

Quels aliments éviter durant les règles?

Entre les crampes d’estomac, la fatigue, les troubles de l’humeur et autre symptôme, la période des règles n’est pas toujours une partie de plaisir et cela engendre parfois un grand état de stress.

Dans ce cas, il est préférable d’adapter votre alimentation afin d’éviter les aliments qui stoppent l’absorption du fer et inversement d’augmenter votre consommation d’aliments qui en favorise l’absorption :

À éviter :

- Thé et tisanes en général
- Café
- Lait et produits laitiers

À favoriser :

- Viande
- Vitamine C par exemple agrumes
Parmi les aliments riches en fer, les huitres, les palourdes et le poisson côtoient la viande rouge et les abats de volaille. Étant donné que les gras saturés peuvent empirer les crampes, on se tournera plutôt vers les produits de la mer ou encore des sources de fer végétales telles : tofu, lentilles, légumineuses, épinards (pensez à Popeye), mélasse, dattes (pour combler votre rage de sucre), pois et céréales à grains entiers.

 

Florence Bayala

 

VOIR AUSSI

Protège-slips : les mettre au pas?
13 Déc 2017
Protège-slips : les mettre au pas?

Un protège-slip est une protection qu'on met au moment des règles. On peut en mettre de façon quotidienne [ ... ]

Lire Plus...
Pourquoi se parfumer ?
11 Déc 2017
Pourquoi se parfumer ?

Pourquoi se parfumer ? A quoi répond ce geste particulier, qui correspond plus à un désir qu'à un [ ... ]

Lire Plus...
Un exercice pour soulager la fatigue des yeux
11 Déc 2017
Un exercice pour soulager la fatigue des yeux

En cas de grosse fatigue, les yeux peuvent être douloureux. La fatigue des yeux peut aussi être causée [ ... ]

Lire Plus...
Fièvre et mal de ventre : soigner la gastro
08 Déc 2017
Fièvre et mal de ventre : soigner la gastro

La gastro-entérite est une maladie très fréquente, contagieuse et qui entraîne de grosses épidémies. [ ... ]

Lire Plus...
Voici comment soulager naturellement une articulation douloureuse
07 Déc 2017
Voici comment soulager naturellement une articulation douloureuse

Nos articulations, surtout celles de nos genoux peuvent s’enfler ou devenir douloureuses et rigides; [ ... ]

Lire Plus...
Comment soulager les palpitations cardiaques avec des remèdes maison
06 Déc 2017
Comment soulager les palpitations cardiaques avec des remèdes maison

Un des remèdes à effectuer rapidement en cas de palpitations, c’est de boire quelques gorgées d’eau [ ... ]

Lire Plus...