Comment avoir les aisselles douces

Pour avoir des aisselles en bonne santé, douces et fraiches, il y a quelques règles de beauté à respecter. Suivez ces quelques astuces pour mieux entretenir vos aisselles.

Toujours appliquer de la crème

Le choix d'une technique d'épilation est important pour avoir une aisselle soyeuse. Quand vous faites une épilation il est bien préférable d'utiliser une crème ou une mousse dépilatoire. Pour la souplesse de la peau, n'hésitez pas à appliquer un soin après-épilation après l'opération.

Comme soin après-épilation, il est conseillé de choisir les marques de confiance. Ces produis contribuent efficacement au retard de la repousse des poils et à la douceur de la peau.
Pour affronter la sueur, utilisez un anti-transpirant spécial pour peau sensible. Chaque soir après le bain, vous pouvez passer un lait hydratant corporel.

Pour avoir des aisselles sans bobos, vous pouvez également vous faire épiler en cabine. Pour cela, rendez-vous chez une esthéticienne, elle a beaucoup plus d'expériences pour cela.

Florence Bayala

Coll: Fat Institut

Des astuces pour stopper le hoquet

Déplaisant mais complètement inoffensif, le hoquet nous prend à n’importe quel moment, sans aucune raison. Il touche la majorité de la population quelque soit l’âge et le sexe. A quoi est dû le hoquet et comment le faire passer ?

Les crises de hoquet sont fréquentes. Elles surviennent généralement sans cause précise et cessent en quelques minutes, parfois en quelques heures. En général, il se produit à la suite d’une mauvaise posture ou d’un débit de parole très élevé qui réduit l’alimentation des poumons en oxygène. Il peut également survenir lorsque les boissons et les nourritures sont avalées trop vite. Les contractions trop répétées de l’œsophage entraînent l’apparition d’un hoquet parfois douloureux, par exemple quand le muscle du diaphragme forme un nœud très désagréable.

Par ailleurs, quand le hoquet dure plusieurs fois par jour ou revient périodiquement, il faut consulter un médecin. Dans ce cas, le hoquet est associé à d’autres symptômes liés à une maladie précise (diabète, insuffisance rénale…). En cas de hoquet persistant ou récidivant, le médecin doit rechercher d’autres manifestations. Le patient, par exemple, se plaint de difficulté à avaler (dysphagie).

Pour arrêter le hoquet, chacun connaît au moins quelques remèdes de grand-mère. Nul ne sait quelle astuce est la plus efficace pour venir à bout de ce trouble, mais il vaut mieux tout essayer. Comme le hoquet est généré par un blocage du muscle du diaphragme, la solution logique est de chercher à détendre ce muscle de toutes les façons possibles.

Une première technique consiste à essayer de stimuler les neurones pour qu’ils envoient un signal nerveux au muscle pour lui transmettre le message de se dénouer. Pour ce faire, il faut fixer son attention sur une tâche difficile ou un point précis. La concentration ainsi obtenue fait bouillir la matière grise. Le blocage respiratoire disparaît ainsi progressivement.

Une autre solution consiste à stimuler les muscles de l’œsophage (qui entourent le diaphragme) afin qu’ils « aident » le muscle coupable du hoquet à se délier. Pour aboutir à ce résultat, il faut consommer un morceau de sucre imbibé de vinaigre ou de citron. L’acidité contracte l’estomac et interagit sur le diaphragme.

Parmi les remèdes supposés arrêter le hoquet figurent aussi des pratiques assez étonnantes qui n’ont pas toujours fait leurs preuves : faire peur, sucer un glaçon ou encore se frotter le palais. Toutefois, il y en a une qui est très efficace. Il s’agit de boire un grand verre d’eau, rempli à ras bord, d’une façon assez particulière : il faut poser le verre au bord de la table et se pencher pour boire l’eau. Au fur et à mesure que le verre se vide, se relever petit à petit et finir de tout boire. Normalement, le hoquet s’est déjà éteint à la fin de l’exercice, même si un léger mal de dos l’a remplacé. Prenez un carré de sucre et versez-y quelques gouttes de vinaigre afin qu'il soit imbibé. Ensuite, il ne vous reste plus qu'à le manger et le hoquet sera parti !

Au-delà de toutes ces astuces, il existe une autre technique également infaillible pour neutraliser le hoquet. Il s’agit de modifier son rythme respiratoire de manière à chasser la poche d’air qui circule entre le diaphragme, l’œsophage et les poumons.

La technique est très simple : il faut d’abord « s’écouter » respirer et enregistrer les fréquences d’inspiration et d’expiration. Il faut ensuite renverser subitement le tout en bloquant les poumons au bon moment et en inspirant profondément. Il faut ensuite relâcher progressivement l’air en soufflant, puis répéter l’exercice trois fois. La poche d’air contenue dans l’abdomen est expulsée et le hoquet s’éteint de lui-même. Cette technique est très utile pour l’éviter en public, quand il n’y a ni verre d’eau ni morceau de sucre à portée de main…

Si le hoquet persiste ou s’il devient chronique, consultez un médecin.

Florence Bayala

Comment utiliser l'ail pour faire baisser la tension ?

L'ail dispose de propriétés qui en font un condiment efficace pour lutter contre l’hypertension et ainsi la faire baisser mais l’ail a également d’autres vertus et il peut être utilisé pour lutter contre le diabète, les infections intestinales et il permet de restaurer la flore intestinale et de soigner le foie, il s’agit aussi d’un excellent vermifuge et d’un stimulateur notamment sanguin.

L'ail peut être consommé tous les jours et il peut être utilisé pour agrémenter et relevés plusieurs plats mais pour utiliser l'ail pour faire baisser la tension, il est possible réaliser des recettes bien précises.

Pour lutter contre l’hypertension, il est possible de faire une décoction et pour cela il faut faire bouillir une gousse d’ail dans un litre d’eau mais on peut également faire une teinture en laissant macérer une gousse d’ail dans un petit verre d’alcool pendant 48 heures et la préparation peut ensuite être consommée.

Il est également possible de préparer un sirop pour en boire 2 cuillères à soupe par jour et pour cela il faut mélanger deux têtes d’ail râpées à un verre d’eau et 100g de sucre.

Florence Bayala

VOIR AUSSI

Bain de vapeur de feuilles de goyave pour traiter les pertes vaginales...
16 Oct 2018
Bain de vapeur de feuilles de goyave pour traiter les pertes vaginales

Nous connaissons les vertus des bains de vapeur des plantes pour traiter de nombreux troubles surtout [ ... ]

Lire Plus...
Découverte sur l`insomnie : La citronnelle et le corossol, meilleures ...
15 Oct 2018
Découverte sur l`insomnie : La citronnelle et le corossol, meilleures sources de substances sédative

Quelles sont les plantes au secours de l’insomnie ? Les sédatifs pharmaceutiques sont efficaces. Ils [ ... ]

Lire Plus...
5 remèdes naturels pour soulager les rhumatismes
11 Oct 2018
 5 remèdes naturels pour soulager les rhumatismes

Les rhumatismes regroupent un ensemble de pathologies différentes, caractérisées par des sensations [ ... ]

Lire Plus...
Gonflement des pieds : quelles chaussures porter ?
09 Oct 2018
Gonflement des pieds : quelles chaussures porter ?

La sensation de jambes lourdes s’accompagne généralement d’un gonflement des pieds. Pour en diminuer [ ... ]

Lire Plus...
10 Conseils pour surmonter un échec
08 Oct 2018
10 Conseils pour surmonter un échec

Les échecs font partie de la vie de tout homme normalement constitué. Nous ne nous souvenons pas de [ ... ]

Lire Plus...
Comment traiter les ronflements féminins ?
04 Oct 2018
Comment traiter les ronflements féminins ?

Certes, les hommes ronflent plus que les femmes, qui bénéficient de leurs hormones… Mais elles peuvent [ ... ]

Lire Plus...