Le poisson pour mieux vivre

Source de protéines et riche en fer, le poisson se distingue par une excellente valeur énergétique et une bonne digestibilité. Sa teneur élevée en acides gras poly-insaturés, dits Oméga 3, favorise le bon fonctionnement du système cardio-vasculaire, et contribue à la croissance et au renouvellement de nos cellules. Une nouvelle étude montre que la consommation régulière de poisson prolongerait l’espérance de vie.

Les maladies cardio-vasculaires (infarctus, athérosclérose, hémorragie cérébrale) sont devenues les premières causes de mortalité. Elles sont dues au manque d'exercice et surtout à une alimentation non équilibrée qui contribue à abîmer, et plus grave encore, à boucher nos artères. Les acides aminés gras nommés « Omega 3 » contenus dans le poisson sont dits essentiels, voire indispensables, pour la protection du cœur contre les infarctus d'autant plus que l’organisme humain ne peut en fabriquer. Mais leurs vertus ne s’arrêtent pas là. Les Omega 3 font également baisser le taux du mauvais cholestérol, préservent le bon état des vaisseaux sanguins et améliorent en général le profil lipidique. Le rôle des acides gras Oméga 3 a été étudié dans le cadre de la prévention des maladies comme le cancer de la prostate ou la maladie d’Altzheimer.

Enfin, le poisson contient de nombreux oligo-éléments très variés, du fluor, du sélénium, du cobalt, et du manganèse…Le poisson a des qualités nutritionnelles supérieures aux autres viandes grâce à des éléments comme le phosphore, le zinc, le cuivre, le calcium et des vitamines contenues dans sa chair.

Florence Bayala

Peut-on nourrir l'Afrique de l'Ouest avec du riz?

Actuellement, le riz est inscrit quotidiennement au menu des habitants d’Afrique de l’Ouest. La consommation de riz en Afrique de l’Ouest a très fortement progressé pour atteindre aujourd’hui, du moins dans les villes, le même niveau que dans les pays asiatiques. Dans cette région, le riz est à présent devenu synonyme de « sécurité alimentaire ». Depuis peu, il n’occupe plus seulement une place de choix dans les assiettes des familles, il est aussi très présent à l’agenda politique.

La crise alimentaire de 2008, qui a littéralement fait décoller le prix du riz sur le marché international, a par conséquent lourdement affecté l’Afrique de l’Ouest. Cette région est aussi l’un des premiers importateurs de riz au monde (elle assure 40 % de ses besoins par du riz importé d’Asie). Depuis cette crise, le prix du riz a augmenté de 50 à 100 % en Afrique de l’Ouest. Nombreuses sont les familles qui se sont par conséquent vues contraintes de réduire drastiquement leur consommation de riz et sont littéralement restées sur leur faim.

Les autorités de la région ont réagi en adoptant des mesures de crise telles que la suppression des droits à l’importation sur le riz. De manière plus structurelle, une prise
de conscience a vu le jour sur le plan politique de la nécessité d’atteindre un degré plus élevé d’autosuffisance et par conséquent, d’accroître l’aide à la production locale de riz. Dans le même temps, une attention renouvelée pour la culture du riz et d’importants investissements ont vu le jour au sein de la coopération internationale.

Dans ce papier, nous soulignons l’importance économique et stratégique du riz en Afrique de l’Ouest. Nous constatons que la région dépend toujours en grande partie d’un marché international nerveux. La population urbaine, souvent pauvre, reste exposée aux caprices du marché international du riz et depuis leur campagne, les pauvres producteurs de riz tentent avec difficulté de se faire une place sur le marché d’Afrique de l’Ouest.

D’aucuns prennent toutefois progressivement conscience du fait que le riz local est à même de concurrencer le riz importé, tant en termes de potentiel de production que de qualité et de prix. Mais dans ce cas, il convient de s’atteler résolument à la politique régionale et nationale, au renforcement des organisations d’agriculteurs, à un accroissement de la qualité et aux investissements indispensables dans toute la chaîne de production du riz. Le riz produit localement est-il vraiment à même de concurrencer le riz importé? Pourquoi l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CEDEA/ECOWAS) et les gouvernements nationaux soufflent-ils simultanément le chaud et le froid? Pourquoi le capital disponible au niveau local n’est-il pas distribué? Les organisations d’agriculteurs sont-elles prêtes à défendre les intérêts de leurs membres comme des entrepreneurs? Les divers acteurs ont-ils suffisamment conscience de l’importance sociétale de la chaîne de production du riz? La coopération internationale joue-t-elle son rôle? Le consommateur urbain partage-t-il le sort des petits producteurs de riz ou au contraire, signe-t-il son arrêt de mort? Qui s’inquiète de la menace à long terme pour le climat?

Autant de questions pertinentes qui n’offrent pas toujours des réponses toutes prêtes dans un monde en mutation rapide, même en Afrique de l’Ouest.

Source : Vredeseilanden

Les vertus cachées des oeufs

Critiqué par certains pour son apport en mauvais cholestérol, béni par d’autres pour ses vitamines et ses minéraux, l’oeuf est un aliment très répandu néanmoins largement sous-estimé pour ces bienfaits.

L’oeuf : un don de la nature.

Depuis quelques années, on entend souvent qu’il est nécessaire de limiter la consommation d’oeufs « source majeure de cholestérol ». Néanmoins la récente étude scientifique, prouve que l’oeuf n’est pas seulement du « mauvais cholestérol »! Les scientifiques ont trouvé des bienfaits incomparables du blanc d’oeuf, capable notamment de détruire virus et bactéries. Selon les scientifiques, non seulement cet aliment est peu cher, mais il est considéré également comme l’aliment « idéal » pour le corps humain, grâce à ces nombreuses vitamines et minéraux ainsi que sa composition aminoacide. En effet, les substances actives présentes dans les oeufs ont un effet positif sur le fonctionnement de l’organisme et contribuent à l’amélioration de la santé grâce aux vitamines A, D, E, K et B2 et B12 qu’ils contiennent, ainsi qu’aux minéraux comme le fer, le magnésium, le calcium, le phosphore ou encore le potassium – des éléments sans lesquels de nombreux organes de notre corps ne pourraient fonctionner correctement. Les oeufs sont également une source de lutéine, élément protégeant la peau contre les radiations du soleil et permettant l’amélioration de la vue, mais aussi source de lécithine, minéraux qui empêche le dépôt de cholestérol dans le sang! Paradoxal non?!

Sous quelle forme doit-on manger les oeufs?

Afin que l’oeuf apporte tous les bienfaits énumérés ci-dessus, il est indispensable que l’oeuf soit cuisiner « à l’eau » , car lorsque l’eau boue, l’eau atteint 100C tandis que la température à l’intérieur de la coquille ne dépasse pas 92C, ce qui permet à l’œuf de conserver ces propriétés bienfaisantes. Les œufs cuits à la poêle perdent notamment leurs apports en lysine, un acide aminé qui permet de réduire les effets du mauvais cholésterol.

Alors…. à vos oeufs, prêts, partez!!!!!

Florence Bayala

VOIR AUSSI

Les multiples erreurs que nous commettons au moment de cuire du poiss...
24 Juil 2017
 Les multiples erreurs que nous commettons au moment de cuire du poisson

Cuire au sortir du frigo, cuisiner au beurre, fariner la chair... Ces mauvaises pratiques dénaturent [ ... ]

Lire Plus...
10 aliments à éviter de consommer le soir, pour éviter une prise de po...
20 Juil 2017
10 aliments à éviter de consommer le soir, pour éviter une prise de poids !

Pour pouvoir passer une bonne nuit de sommeil et également d ‘éviter de prendre du poids, il y a certains [ ... ]

Lire Plus...
Régimes minceur : attention, danger!
18 Juil 2017
Régimes minceur : attention, danger!

Si tous les régimes sont potentiellement dangereux pour la santé, certains peuvent se révéler particulièrement [ ... ]

Lire Plus...
Viande de porc : pourquoi elle peut provoquer une hépatite e si elle e...
14 Juil 2017
Viande de porc : pourquoi elle peut provoquer une hépatite e si elle est mal cuite

Bien cuire la viande est une chose très importante ! Selon l'European Food Safety Authority (EFSA), manger [ ... ]

Lire Plus...
Fibres : pourquoi est-il important d`en consommer assez ?
13 Juil 2017
Fibres : pourquoi est-il important d`en consommer assez ?


Les fibres ! Ah, vous en avez certainement beaucoup entendu parler ! « Consommer 25 à 30 grammes [ ... ]

Lire Plus...
Yaourts : encore bons 3 semaines après péremption
11 Juil 2017
Yaourts : encore bons 3 semaines après péremption

Peut-on manger un yaourt, une fois la date limite de consommation dépassée ? Cette question se pose [ ... ]

Lire Plus...