Fêtes : 5 recettes de cuisine africaine pour Noël

Pour les Occidentaux, Noël est souvent associé à la neige, ou à l’hiver... Mais pour les Africains qui le célèbre, c'est surtout l'occasion de se retrouver en famille et de s’organiser à la mesure de ses moyens pour garnir sa table de plats appétissants et de mets typiques. Bonne dégustation !

Chaque année sur le continent, Noël est donc surtout un moment d’hospitalité, d’altruisme et de convivialité. Le réveillon est l’occasion de se retrouver ensemble pour partager un repas copieux. Du Cameroun à l’Éthiopie, nous avons décidé de vous faire partager les différentes recettes de plats qui occupent les tables africaines lors de ce moment de fête. Alors, à vos fourneaux !

Cameroun : Ngond’a Mukon

Lors du repas de Noël, les Camerounais raffolent du Ngond’a Mukon, connu aussi sous les nom de Nnam Ngond à Yaoundé, ou Nkono à Edéa, notamment. Mais ne vous y trompez pas, bien que ce met soit souvent appelé « gâteau à la pistache », le Ngond’a Mukon est composé de graines de courge séchées provenant du melon-pistache, cultivé non loin de la région Douala. Contenant aussi de la viande de bœuf, cette spécialité camerounaise se mange salée. Le Ngond’a Mukon se cuit généralement deux heures dans des feuilles de bananier. Une fois prêt, on l’accompagne de bâtons de manioc. Un délice !

Ingrédients :

650 gr de graines de courge préalablement séchées, 500 gr de viande de bœuf  cuite et découpée en dès, 900 ml de bouillon de cuisson de viande, 4 œufs, 3 gousses d’ail hachées, feuilles de bananier, 50 gr de crevettes séchées, piments sec, sel, poivre.

Kenya : le Nyama Choma 

A Noël, les Kényans préparent souvent une spécialité fort appréciée dans le pays : le Nyama Choma. Un met typique du pays, préparé généralement avec des pièces de viandes rôties au barbecue – soit de la chèvre ou du cabri, soit du bœuf qu’on fait mariner dans un mélange d’ail, citron, oignon et gingembre. On agrémente le Nyama Choma de légumes et de fruits frais pour accompagner les morceaux de viandes. Enfin , le plat est servi avec des galettes de chapati (le fameux pain d’origine indienne) qu’on tartine de chutney.

Ingrédients :

Pour la viande rôtie : 1kg de côte de bœuf (ou des morceaux de chèvres), jus de 2 citrons, 2 gousses d’ail,  deux cuillères à café de gingembre.
Pour le chapati : 200 ml d’eau tiède, une cuillère à café de sel,  500g de farine de blé, 3 cuillères à soupe d’huile.

Éthiopie : le Doro Wat 

Noël en Éthiopie rime généralement avec Doro wat. Signifiant littéralement « poulet en sauce » en amharique, le Doro Wat est également un ragoût. Ce dernier est célèbre pour le parfum que dégagent ses arômes singuliers. À base de poulet fermier, d’abats de volailles, et d’œuf durs, le Dorot Wat est un plat résolument riche en protéines qui se consomme uniquement lors d’occasions exceptionnelles en Éthiopie. Savoir cuisiner ce plat populaire dans le pays est souvent considéré comme une marque de maturité pour les jeunes femmes éthiopiennes en âge de se fiancer.

Ingrédients :

1 poulet fermier, 6 à 8 œufs, 500g d’échalotes, 1 tête d’ail, 1 pouce de gingembre frais, 1 ou 2 c. à soupe de berberé (préparation d’épices et d’aromates), 2 tomates, 1 boîte de tomate concentrée, 5 c. à soupe d’huile, quelques graines de kororima, 1 c. à soupe de tej (hydromel éthiopien), 1 citron.

Burkina : le Zoom Koom

Au Burkina, c’est le Zoom Koom qui est à l’honneur pendant les fêtes. Boisson rafraîchissante, son nom signifie « eau farineuse » en mooré. Il provient de la farine de millet qui le compose, une céréale très prisée en Afrique de l’Ouest et centrale. Breuvage connu pour sa combinaison surprenante d’ingrédients, il enchante les papilles avec ses notes sucrées et fruitées. Généralement, les Burkinabè aiment mélanger ananas et gingembre pour le composer. Le Zoom Koom peut se révéler un iota acide puisqu’on le mélange à une décoction de tamarin – son acidité permet de rehausser l’arôme de la boisson. Au risque de décevoir les fêtards du réveillon, cette boisson n’est pas alcoolisée !

Ingrédients :

300 g de farine de millet, 200 g de sucre, 1 L de décoction de tamarin, 2 morceaux de gingembres pelés, 1 ananas pelé et découpé en quartier.

Congo : Liboke ya mbisi

Chez les Congolais, une grande variété de mets sont à l’honneur pour le réveillon de Noël. L’un des plats les plus populaires pour cette occasion reste cependant le Liboke ya mbisi. Autrement dit, une délicieuse papillote de poisson aux légumes que l’on fait cuir au four ou directement sur un grill. À base de poisson chat qu’on pêche sur les rives du fleuve Congo, c’est un plat simple et accessible pour toutes les ménages du pays.

Ingrédients :

poisson découpé (du poisson chat de préférence), rondelles d’oignon, ciboulette, poivrons (au choix), 2 gousses d’ail, 1 c. à café de sel,  1 c. à café de poivre, 1 tomate coupée en quartiers.

 


Source : jeuneafrique.com

 

VOIR AUSSI

Manger du gombo élimine-t-il 72 % des cellules du cancer du sein ?
13 Nov 2017
Manger du gombo élimine-t-il 72 % des cellules du cancer du sein ?

Le gombo éliminerait 72% des cellules du cancer du sein, selon des articles partagés sur les réseaux [ ... ]

Lire Plus...
Ayez une peau parfaite en mangeant ces 4 aliments tous les jours
10 Nov 2017
Ayez une peau parfaite en mangeant ces 4 aliments tous les jours

Vous en avez marre de tous ces produits miracles qu’on vous montre à la télévision , sur internet [ ... ]

Lire Plus...
Que doit-on manger quand on a un rhume ?
09 Nov 2017
Que doit-on manger quand on a un rhume ?

Pour passer un hiver sans se moucher, éternuer et être fatigué, inutile de vous bourrer de médicaments [ ... ]

Lire Plus...
Mangez plus lentement pour maigrir
07 Nov 2017
Mangez plus lentement pour maigrir

Le fait de ralentir le rythme de consommation de nourriture diminue la quantité de calories ingérées. L’une [ ... ]

Lire Plus...
Comment réussir une salade de fruit?
02 Nov 2017
Comment réussir une salade de fruit?

Après un repas copieux, une salade de fruits frais est toujours la bienvenue. Faciles et rapides à réaliser, [ ... ]

Lire Plus...
Voici des aliments qui deviennent toxiques quand ils sont réchauffés
30 Oct 2017
Voici des aliments qui deviennent toxiques quand ils sont réchauffés

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire et faire des économies, de nombreuses cuisinières sont [ ... ]

Lire Plus...