Vache, brebis, chèvre: tous les laits se valent-ils?

Laits de chèvre et de brebis côtoient le lait de vache en grande surface. Que peuvent-ils apporter pour la santé?

Le lait et ses dérivés, les laitages et les fromages, sont réputés pour leur bonne teneur en calcium. Ils apportent des protéines de qualité équivalente à celles des viandes, du phosphore, de l’iode, des vitamines du groupe B, ainsi que des vitamines A et D quand ils ne sont pas écrémés. La consommation de lait de vache a chuté de 25% en sept ans, faisant place à des produits de substitution comme les laits de chèvre ou de brebis. 

En quoi ces laits diffèrent-ils? D’abord par le goût, plus fort pour la chèvre, plus onctueux pour la brebis. Ensuite par leur prix, en moyenne deux fois plus élevé que le lait de vache. Et chacun présente des particularités diététiques qu’il est bon de connaître.

Intolérance, allergie: peu de différences 

Principale raison de délaisser le lait: l’intolérance au lactose qui concerne 30% de la population. Due à un défaut de production d’une enzyme, la lactase, par l’intestin, elle se traduit par des troubles digestifs. Sur ce plan, peu de changements puisque ces trois laits fournissent autant de lactose. La parade consiste à préférer les yaourts, dont les ferments sont capables de digérer le lactose, et les fromages, qui n’en contiennent plus. 

L’allergie aux protéines du lait de vache affecte 3% des nourrissons, mais est très rare chez l’adulte. Elle guérit spontanément neuf fois sur dix avant l’âge de 8 ans. Les protéines des laits de vache, de chèvre et de brebis se ressemblent, si bien que les personnes allergiques au lait de vache le sont souvent aussi aux laits de chèvre et de brebis.

Excès de cholestérolémie: un point pour le lait de chèvre 

Contrairement aux idées reçues, les graisses dites saturées ne font pas toutes monter le taux de cholestérol, en particulier les graisses dites "à chaîne courte", qui court-circuitent le foie lors de la digestion. Elles sont présentes en plus grande proportion dans le lait de chèvre. À l’inverse, le lait de brebis est moins conseillé car il est deux fois plus gras que les autres laits: 7% de lipides contre 3,5%. Si vous préférez le goût du lait de vache, optez pour sa version demi-écrémée, à l’apport de graisses très modéré (1,5%).

 

 

Source : notretemps.com

 

VOIR AUSSI

Le romarin, un plaisir gustatif
12 Nov 2018
Le romarin, un plaisir gustatif

Le romarin est une plante aromatique multitâche. Ragoûts, soupes, grillades... même les confitures [ ... ]

Lire Plus...
Chocolat, persil, orange... Dix aliments pour lutter contre la fatigue
07 Nov 2018
Chocolat, persil, orange... Dix aliments pour lutter contre la fatigue

Vous manquez d’énergie au quotidien ? Adoptez l’un, ou plusieurs, de ces dix aliments anti-fatigue [ ... ]

Lire Plus...
6 aliments qu`il faut absolument bien faire cuire
06 Nov 2018
6 aliments qu`il faut absolument bien faire cuire

Les pommes de terre toxiques, les haricots rouges responsables de maux de ventre, le lait et la bactérie [ ... ]

Lire Plus...
Voilà pourquoi vous ne devriez plus vous priver de cornichons
31 Oct 2018
Voilà pourquoi vous ne devriez plus vous priver de cornichons

Le cornichon est un concombre récolté avant maturité puis plongé dans un mélange de vinaigre et d'aromates [ ... ]

Lire Plus...
Régime diabétique : quel pain manger avec un diabète de type 2 ?
24 Oct 2018
Régime diabétique : quel pain manger avec un diabète de type 2 ?

Dans le cas d’une personne souffrant d’un diabète de type 2, l’organisme n’est plus capable d’assurer [ ... ]

Lire Plus...
Manger des œufs tous les jours. Danger ou non?
19 Oct 2018
Manger des œufs tous les jours. Danger ou non?

On entend toute sorte de choses à propos des œufs ! “Pas plus d’un par semaine”, “trop gras”, [ ... ]

Lire Plus...