Les ados dorment moins, la faute aux smartphones ?

Une étude américaine de vaste ampleur montre que les adolescents d'aujourd'hui dorment moins que les jeunes des générations précédentes, et que l'utilisation des smartphones pourrait en être la cause.

Ces recherches, menées par des professeurs de la San Diego State University et de l'Iowa State University, ont pris en compte des données nationales émanant de deux cohortes comprenant plus de 360.000 ados américains, de 13 à 18 ans. On a demandé aux jeunes de la première cohorte (de quatrième, seconde et terminale) la fréquence à laquelle ils dormaient au moins 7 heures par nuit, et à la deuxième cohorte (des collégiens de troisième et des lycéens de terminale) le nombre d'heures qu'ils dormaient en moyenne par nuit en semaine. Après avoir recoupé les données des deux cohortes, les scientifiques ont trouvé qu'environ 40% des adolescents dormaient moins de 7 heures par nuit en 2015, soit 58% de plus qu'en 1991 et 17% de plus qu'en 2009.

Leurs résultats ont aussi montré que plus les ados rapportaient passer du temps en ligne, moins ils dormaient. Par exemple, ceux qui rapportaient passer 5 heures par jour en ligne étaient deux fois plus susceptibles de ne pas assez dormir en comparaison avec les jeunes qui ne passaient qu'une heure en ligne chaque jour. Les chiffres montrant que l'utilisation des smartphones a augmenté de façon spectaculaire à partir de 2009, l'auteur principal de l'étude, Jean Twenge, pense que l'augmentation de 17% des jeunes dormant moins de 7 heures par nuit entre 2009 et 2015 leur est imputable. Elle note que "le sommeil des ados a commencé à se réduire juste au moment où la majorité a commencé à utiliser des smartphones. C'est très suspect". La plupart des spécialistes du sommeil s'accordent sur le fait que les adolescents ont besoin de neuf heures de sommeil pour réussir leurs études. On considère que sept heures par nuit ne sont pas suffisantes.

Des recherches précédentes avaient déjà montré les effets néfastes des smartphones sur le sommeil des ados, non seulement parce qu'ils veillent plus tard, mais aussi du fait de l'émission de lumière bleue des écrans qui peut compromettre la qualité du sommeil et retarder l'endormissement. Les conséquences se retrouvent le lendemain en classe, où les jeunes sont plus fatigués et moins concentrés.

L'auteur de l'étude reconnaît qu'il serait nécessaire d'essayer de limiter à deux heures par jour l'utilisation des écrans, tant chez les ados que chez les adultes. Elle souligne aussi l'importance de ne pas "utiliser d'appareils à écran juste avant de dormir, car ils peuvent interférer avec l'endormissement".

 

Source: rtbf.be

VOIR AUSSI

Voici les 3 besoins d`un adolescent ou d`un enfant pour s`épanouir...
11 Jan 2018
Voici les 3 besoins d`un adolescent ou d`un enfant pour s`épanouir...

L'enfant, comme l'adolescent, a des besoins que les parents devraient combler de la manière la mieux [ ... ]

Lire Plus...
Comment communiquer avec notre ado
09 Jan 2018
Comment communiquer avec notre ado

On dit que la communication est le ciment du couple, mais c'est aussi vrai pour la relation que nous entretenons [ ... ]

Lire Plus...
Burkina Faso : privés de notes, des lycéens manifestent
20 Déc 2017
Burkina Faso : privés de notes, des lycéens manifestent

Au Burkina Faso, les élèves ont manifesté dans plusieurs villes du pays pour exiger des évaluations. [ ... ]

Lire Plus...
Ces adolescentes sont exclues des classes classiques parce qu`elles so...
15 Déc 2017
Ces adolescentes sont exclues des classes classiques parce qu`elles sont enceintes

En Sierra Leone, ⅓ des femmes enceintes sont des adolescentes. Depuis 2015, le gouvernement a décidé [ ... ]

Lire Plus...
Mon ado a fugué : comment réagir ?
28 Nov 2017
Mon ado a fugué : comment réagir ?

Toujours brutale pour la famille, la fugue est un appel au secours que l'adolescent n'a pas su exprimer [ ... ]

Lire Plus...
Les dangers des réseaux sociaux et surtout Facebook pour nos adolescen...
14 Nov 2017
Les dangers des réseaux sociaux et surtout Facebook pour nos adolescents!

Actuellement, l’endroit où il faut être est Facebook. Ce nouveau réseau social a déclenché un véritable [ ... ]

Lire Plus...