Éducation : comment enseigner l`empathie à mon enfant ?

À quoi s’attendre à cet âge ?

Les êtres humains font naturellement preuve d’empathie : ils sont capables de ressentir ce que leurs semblables endurent. Néanmoins, comme les parents le savent, les jeunes enfants ne sont pas des modèles d’altruisme ni de générosité. L’empathie est un concept que vous devez leur apprendre. Si votre enfant donne des coups à sa sœur par exemple, dites-lui : « Tu fais mal quand tu frappes quelqu’un. Il faut toucher doucement. C’est mieux, non ? » Votre enfant finira par comprendre, mais il faudra parfois du temps pour cela.

Faire comprendre l’empathie

Mettre des mots sur les sentiments

Commencez par mettre un nom sur le comportement de votre tout-petit pour qu’il puisse reconnaître ses émotions. Dites-lui : « Comme tu es gentille, Zoé ! », quand votre enfant embrasse votre doigt si vous vous êtes fait mal. Il comprendra alors que sa gentillesse est reconnue et appréciée. Votre enfant doit également être capable d’identifier les émotions négatives, n’ayez donc pas peur de le reprendre calmement quand il manque de compassion. Dites-lui quelque chose comme : « Cela a rendu ton petit frère très triste que tu lui prennes son râteau. Que pourrais-tu faire pour qu’il se sente mieux ? »

Encourager la compassion

Quand votre enfant fait preuve de gentillesse, expliquez-lui ce qu’il a fait de bien en étant aussi précise que possible : « C’était très généreux de ta part de partager ta peluche avec ton petit frère, il était très content, tu vois, il sourit ! »

Encourager son enfant à parler de ce qu’il ressent, et faire de même

Faites comprendre à votre enfant que vous vous intéressez à ce qu’il ressent en l’écoutant avec attention. Regardez-le dans les yeux quand il vous parle et reformulez ce qu’il vous dit. Quand il crie : « Ouiiii ! » par exemple, répondez-lui : « Tu as l’air content dis donc aujourd’hui ! » Il ne saura peut-être pas quoi répondre si vous lui demandez pourquoi il est content, mais il n’aura aucun problème pour dire qu’il l’est. De la même façon, faites part de ce que vous ressentez à votre enfant : « Je suis triste parce que tu m’as frappée. Essayons de trouver un autre moyen pour que tu me fasses comprendre que tu ne veux pas porter ces chaussures ! » Votre enfant comprendra que ses actes ont des conséquences sur les autres, un concept difficile à assimiler à son âge.

Souligner le comportement des autres

Apprenez à votre enfant à remarquer quand une personne se comporte gentiment. Dites-lui par exemple : « Tu te souviens de cette dame au supermarché qui nous a aidé à ramasser les fruits qui étaient tombés par terre ? C’était vraiment très gentil de sa part, et grâce à elle, j’étais moins énervée. » En agissant ainsi, vous aidez votre enfant à mieux comprendre comment les actes des uns peuvent affecter les autres d’un point de vue émotionnel. Les livres fournissent aussi de bons exemples. Demandez à votre enfant ce que ressent le chaton qui s’est perdu dans l’histoire que vous venez de lui lire, ou pourquoi la petite fille d’un autre récit sourit. Expliquez-lui ce que vous ressentiriez si vous étiez à la place de l’un de ces personnages et demandez à votre enfant comment lui réagirait. Ces discussions lui permettront de mieux comprendre les émotions des autres et de faire le lien avec les siennes.

Enseigner les règles de base de la politesse

Les bonnes manières permettent à votre enfant de montrer qu’il aime et qu’il respecte les autres. Dès que votre enfant est capable de communiquer oralement, il peut commencer à dire « S’il te plaît » et « Merci ». Expliquez-lui que vous aurez plus envie de l’aider s’il est poli à votre égard et que vous n’aimez pas qu’il vous donne des ordres. Naturellement, soyez vous-même polie avec votre enfant, cela vaut toutes les règles et explications du monde ! Répétez régulièrement « S’il te plaît » et « Merci » à votre tout-petit et aux personnes que vous rencontrez pour que votre enfant comprenne que ces expressions font partie d’une conversation normale, que ce soit à la maison ou en public.

Ne pas utiliser la colère pour contrôler son enfant

S’il est tentant de s’énerver quand son enfant donne des coups à son petit frère, essayez de ne pas utiliser votre colère pour gérer le comportement de votre progéniture. Lui expliquer les choses et montrer l’exemple est bien plus efficace, notamment à cet âge. Si vous dites : « Je suis très fâchée contre toi », votre enfant risque de se refermer sur lui-même. Montrez plutôt de l’empathie. Ne vous emportez pas, mais à l’inverse, essayez de vous calmer. Vous pourrez ensuite dire à votre bout de chou que vous savez qu’il était en colère, mais qu’il ne doit pas frapper son petit frère car cela lui fait mal et vous rend triste. Demandez-lui également de s’excuser auprès de son frère.

Confier de petites missions à son enfant

Selon certaines études, les enfants qui apprennent à être responsables apprennent également l’altruisme et à faire attention aux autres. Les tout-petits aiment exécuter de petites tâches et certaines missions, comme nourrir les animaux, leur enseignent l’empathie, notamment si vous les félicitez quand ils ont bien fait leur « travail » : « Regarde comme Mina remue la queue ! Tu as été très gentil avec elle, elle est très contente que tu lui aies donné à manger ! »

Montrer l’exemple

Les gestes de gentillesse et de charité sont un excellent moyen d’apprendre l’empathie à votre enfant.

Emmenez ce dernier avec vous quand vous apportez à manger à un voisin malade ou à une amie qui vient d’avoir un bébé, ou laissez-le vous aider à préparer les vêtements à emmener aux associations caritatives. Expliquez-lui simplement que parfois les gens sont malades ou qu’ils n’ont pas assez à manger ou de quoi s’habiller, et que par conséquent ils ont besoin de l’aide d’autres personnes.

Envie d'échanger sur ce sujet avec d'autres mamans ? Rejoignez notre communauté de parents de tout-petits.

  

 

Source babycenter.fr

VOIR AUSSI

Toutes les 5 secondes, un enfant meurt dans le monde, selon un rapport...
20 Sep 2018
Toutes les 5 secondes, un enfant meurt dans le monde, selon un rapport des Nations Unies

Les enfants vivant dans les pays enregistrant les taux de mortalité les plus élevés ont 60 fois plus [ ... ]

Lire Plus...
Il faut apprendre aux enfants à vous aider à la maison ! Voici ce qu`i...
19 Sep 2018
Il faut apprendre aux enfants à vous aider à la maison ! Voici ce qu`il doit faire selon son âge

Pour qu’ils soient autonomes et responsables, il est indispensable d’apprendre à ses enfants à aider [ ... ]

Lire Plus...
Plusieurs filles excisées au Burkina, les auteurs arrêtés
17 Sep 2018
Plusieurs filles excisées au Burkina, les auteurs arrêtés

Une cinquantaine de filles excisées hospitalisées pour complications dans des hôpitaux du Burkina.Les [ ... ]

Lire Plus...
Écrans : Deux tiers des enfants de moins de 2 ans regardent la télévis...
12 Sep 2018
Écrans : Deux tiers des enfants de moins de 2 ans regardent la télévision au quotidien

ÉTUDE Les tablettes et ordinateurs sont moins présents dans la vie des enfants que la télévision… Les [ ... ]

Lire Plus...
Crise d`asthme: la reconnaître et bien réagir
11 Sep 2018
Crise d`asthme: la reconnaître et bien réagir

Parce qu'identifier les signes d'une crise d'asthme et agir en conséquence peut sauver une vie. L'asthme [ ... ]

Lire Plus...
La télé pour les enfants : attention danger !
05 Sep 2018
La télé pour les enfants : attention danger !

La télévision fascine les enfants dès leur plus jeune âge. Pourtant, ses effets sont surtout néfastes, [ ... ]

Lire Plus...