Comment choisir un jouet sonore?

Téléphone, train musical, poupée, tableau d’éveil, instruments de musique : les jouets sonores sont de plus en plus nombreux dans les coffres à jouets des jeunes enfants. Malgré cette popularité, la prudence s’impose, car ces jouets peuvent causer des problèmes d’audition chez les tout-petits. Il est donc important de protéger l’ouïe fragile des enfants et éviter la suramplification des sons. Les jouets sonores émettant des sons de plus de 100 dB sont néfastes pour l’appareil auditif des enfants après seulement 2 minutes d’exposition. De plus, les effets sur les oreilles peuvent apparaître rapidement. Les appareils électroniques, comme les tablettes, qui sont utilisés de plus en plus jeunes peuvent aussi facilement dépasser 100 dB.

En général, l’intérêt des jeunes enfants pour un jouet est assez court, ils ne sont pas donc exposés à des bruits forts pendant de longues périodes. Cependant, les tout-petits collent souvent leur oreille contre le haut-parleur des jouets qui n’ont pas été conçus pour être écoutés d’aussi près. En effet, les fabricants de jeu établissent le niveau sonore d’un jouet en fonction de la distance à laquelle celui-ci devrait normalement être tenu de l’oreille. Ainsi, écoutés de trop près, de nombreux jouets peuvent constituer un risque pour le système auditif des enfants.

Le règlement canadien sur les jouets sonores

Au Canada, selon la loi, aucun jouet ne doit émettre un son dépassant 100 décibels (dB), soit le bruit dans une discothèque ou d’un marteau-piqueur situé à moins de 5 mètres. Édictée en 1970, cette loi n’a jamais été modifiée. Les audiologistes croient que les niveaux permis au Canada pour les jouets sonores sont potentiellement dangereux pour les oreilles des enfants. À titre de comparaison, l’Organisation internationale de normalisation (ISO) recommande plutôt une limite de 65 dB pour les jouets destinés à être manipulés près de l’oreille et de 85 dB pour les autres jouets. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) évalue, quant à elle, à 75 dB, la norme reconnue sécuritaire en ce qui a trait à l’exposition aux bruits.

Comment choisir un jouet sonore?

Certains jouets sonores peuvent être intéressants et stimulants pour les tout-petits. Il n’est donc pas nécessaire de bannir ces jouets, mais il faut cependant prendre le temps de bien les choisir.

- Avant l’achat, questionnez-vous sur l’utilité des effets sonores. Est-ce que le bruit de sirène est nécessaire sur un camion de pompier? Celui qui est silencieux conviendra également et l’imagination de votre enfant lui inspirera à coup sûr une multitude de sons. De plus, vous économiserez, en évitant de devoir acheter de nombreuses piles.

- Préférez les hochets et les peluches sans piles, car ils sont plus faciles à laver et suscitent autant d’intérêt, sinon plus, à long terme.

La présence de sons est toutefois justifiée pour les instruments de musique ou les jouets interactifs qui fournissent des informations utiles et amusantes pour votre enfant. Assurez-vous cependant que la variété des activités offertes stimulera l’intérêt de votre enfant assez longtemps.

- Privilégiez les jouets qui ont un bouton marche-arrêt et un réglage du volume.

- L’intensité sonore est parfois difficile à évaluer en magasin.

Certains jouets n’ont pas de piles de démonstration, et d’autres sont parfois dotés d’un son amplifié (pour contrer les bruits ambiants) qui cesse de faire effet dès qu’on déballe le jouet. Fiez-vous donc à votre jugement, car les informations disponibles sur les emballages sont souvent insuffisantes. Consultez vos parents et amis afin que votre enfant ne reçoive pas que des jouets sonores en cadeau.

- Prévenir les troubles auditifs

Voici ce que vous pouvez faire pour protéger les oreilles de votre enfant, sans compromettre son plaisir.

- Évitez d’acheter trop des jouets sonores. Plusieurs sont tout aussi intéressants silencieux.

- Baissez le plus possible le volume du jouet et demandez à votre enfant de ne pas le monter.

- Enlevez les piles si le son n’est pas un élément essentiel du jeu.

- Collez un ruban adhésif sur le haut-parleur, si vous jugez le son trop fort.

- Proposez un jeu calme après plusieurs minutes de jeu avec un jouet bruyant. Les périodes de jeux calmes favorisent la concentration de votre tout-petit et lui permettent d’apprivoiser le silence.

- Lorsque vous communiquez avec votre enfant, limiter les bruits pour faciliter les apprentissages, car l’environnement des enfants est de plus en plus bruyant (télévision, radio, bruits à la garderie, jouets sonores, etc.).

 

Source: naitreetgrandir.com

VOIR AUSSI

Équilibre alimentaire de l`enfant : le rôle du pédiatre
21 Fév 2018
Équilibre alimentaire de l`enfant : le rôle du pédiatre

L'équilibre alimentaire de l'enfant nécessite de lui donner de bonnes habitudes le plus tôt possible. [ ... ]

Lire Plus...
Éduquer ou faire la police? Comment éduquer son enfant sans le gronder...
19 Fév 2018
Éduquer ou faire la police? Comment éduquer son enfant sans le gronder continuellement?

L’éducation que vous donnez à votre enfant est un moyen de l’aider à connaître vos valeurs et [ ... ]

Lire Plus...
10 moyens de gérer les caprices de votre enfant
12 Fév 2018
10 moyens de gérer les caprices de votre enfant

Il grandit, s’affirme… il ne fait que ce dont il a envie ! Quitte à se rouler par terre en hurlant [ ... ]

Lire Plus...
La poupée, bien plus qu`un jouet !
08 Fév 2018
La poupée, bien plus qu`un jouet !

La poupée, pour les petites filles et les jeunes garçons, est nécessaire à l’équilibre affectif. [ ... ]

Lire Plus...
Aider son enfant à s`organiser
06 Fév 2018
Aider son enfant à s`organiser

Les avantages d’une bonne organisation sont nombreux. En étant bien organisé, l’enfant d’âge [ ... ]

Lire Plus...
Pourquoi est-il important de fêter les anniversaires des enfants ?
31 Jan 2018
Pourquoi est-il important de fêter les anniversaires des enfants ?

Fêter sa date de naissance est plus qu’une simple célébration. C’est l’occasion de faire comprendre [ ... ]

Lire Plus...