La protection de millions d’enfants : Les États Membres de la CEDEAO marquent une avancée majeure

Les États Membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ont été unanimes sur une série de mesures concrètes afin de protéger les enfants contre les violences, l’abus et l’exploitation.

Ainsi, au forum des Premières Dames de la CEDEAO, les Ministres en charge de la protection de l’enfance des 15 États Membres ont adopté, le 4 octobre, le Cadre Stratégique de la CEDEAO pour le Renforcement des Systèmes Nationaux de Protection de l’Enfant afin de prévenir et de répondre aux Violences, Abus et Exploitations des Enfants  en Afrique de l’Ouest.

Leurs actions de protection portant sur 5 thématiques prioritaires :

- les violences sexuelles,

- les violences physiques et émotionnelles faites aux enfants, y compris les mutilations génitales féminines et l’excision (MGF/E) ;

- le mariage des enfants ;

- le travail des enfants ; l’état civil et les statistiques vitales ;

- et enfin, les enfants en mobilité.

« L’adoption ministérielle marque une avancée majeure envers la protection des enfants dans notre région », a dit la Commissaire de la CEDEAO aux Affaires Sociales et du Genre, Dr Fatimata Sow, dont l’organisation a initié cette réunion des experts et des Ministres des 15 Etats Membres. « Plus que jamais, nous joignons nos forces afin d’assurer que les enfants soient protégés. Avec le cadre et les actions appropriés, des ressources suffisantes, ainsi que les changements positifs nécessaires dans les attitudes et les pratiques, nous pouvons assurer qu’ils auront une opportunité de contribuer pleinement à nos sociétés. »

« En Afrique de l’ouest, il faut entreprendre urgemment des actions afin d’adresser les extrêmes vulnérabilités des enfants », a dit Andy Brooks, le Président du Groupe de travail Régional sur la Protection de l’Enfance. « Nous sommes confiants que l’engagement démontré par les Ministres va être porté et soutenu par les Chefs d’État et de Gouvernement et le réseau des Premières Dames de l’Afrique de l’ouest. Nous allons continuer à soutenir les États pour renforcer les services sur le terrain, ainsi que la Commission de la CEDEAO dans le suivi des engagements pris aujourd’hui. »

À propos du Groupe de travail Régional sur la Protection de l’Enfance (GRPE)

Le GRPE est une coalition d’agences qui ont pour objectif commun le renforcement de la protection de l’enfant en Afrique de l’ouest. Le GRPE est composé de 15 organisations : SSI, Save the Children, World Vision International, EDUCO, MAEJT, ENDA, Terre des hommes- Lausanne, Handicap International, ChildFund, Plan International, SOS Villages d’Enfants, BIT, OIM, ONUDC et UNICEF.  

 

Source : UNICEF

VOIR AUSSI

Éduquer ou faire la police? Comment éduquer son enfant sans le gronder...
19 Fév 2018
Éduquer ou faire la police? Comment éduquer son enfant sans le gronder continuellement?

L’éducation que vous donnez à votre enfant est un moyen de l’aider à connaître vos valeurs et [ ... ]

Lire Plus...
10 moyens de gérer les caprices de votre enfant
12 Fév 2018
10 moyens de gérer les caprices de votre enfant

Il grandit, s’affirme… il ne fait que ce dont il a envie ! Quitte à se rouler par terre en hurlant [ ... ]

Lire Plus...
La poupée, bien plus qu`un jouet !
08 Fév 2018
La poupée, bien plus qu`un jouet !

La poupée, pour les petites filles et les jeunes garçons, est nécessaire à l’équilibre affectif. [ ... ]

Lire Plus...
Aider son enfant à s`organiser
06 Fév 2018
Aider son enfant à s`organiser

Les avantages d’une bonne organisation sont nombreux. En étant bien organisé, l’enfant d’âge [ ... ]

Lire Plus...
Pourquoi est-il important de fêter les anniversaires des enfants ?
31 Jan 2018
Pourquoi est-il important de fêter les anniversaires des enfants ?

Fêter sa date de naissance est plus qu’une simple célébration. C’est l’occasion de faire comprendre [ ... ]

Lire Plus...
Pas de fessée, pas de chantage... Comment réagir quand son enfant n`éc...
29 Jan 2018
Pas de fessée, pas de chantage... Comment réagir quand son enfant n`écoute pas?

Le débat sur la fessée et plus largement sur les "violences éducatives ordinaires" a été relancé [ ... ]

Lire Plus...