Rentrée scolaire, les 10 commandements du bon parent (2/10) : pour les devoirs, tu ne t'énerveras pas ...

DUR, DUR - Devoirs, sport, loisirs, vie à l’école, écrans… comment mettre votre enfant dans les meilleures dispositions pour cette nouvelle année scolaire. LCI vous donne quelques conseils pour être le "meilleur" parent d’élève possible. Et cette année, c'est décidé, on ne s'énervera pas pour les devoirs.

"Devoirs", un mot qui peut parfois rimer avec "cauchemar" pour certains parents. "J’angoisse rien qu’à l’idée d’ouvrir l’agenda de ma fille", raconte la maman d'Elodie, 6 ans. "A chaque fois, j'ai l'impression qu'il va falloir que je me batte avec mon fils pour lui faire réciter ses leçons", embraye la mère d'Hugo, 11 ans. Les enfants, eux-mêmes, ne sont pas en reste. Rares sont ceux qui se mettent à l'ouvrage la fleur au fusil. Entre ceux qui râlent, ceux qui boudent et ceux qui finissent carrément par essuyer quelques larmes, le travail scolaire à faire à la maison peut rapidement devenir anxiogène pour toute la famille.

Comment agir face à un jeune enfant ?

La pédopsychiatre, Gisèle Georges, dédramatise la situation et propose aux parents démunis des outils simples et efficaces : "Il est bon de faire confiance à son enfant et de le stimuler sans lui mettre la pression. Il est bon également d’installer un cadre, c’est-à-dire des horaires fixes, un bureau uniquement consacré aux devoirs, un coin calme sans intrus susceptibles de le distraire (frères, soeurs, cuisine, écrans…). Pour un enfant jeune, vous pouvez vous mettre à côté de lui et lui apprendre à s’organiser, le laisser faire et vérifier ensuite. Au moment de la vérification, il ne s’agit pas simplement de donner le bon résultat ou la bonne réponse, mais de lui montrer comment vous vérifiez. La vérification est aussi une stratégie d’apprentissage. Pour tous les enfants, soyez ferme s’ils ne veulent pas faire leurs devoirs, mais ne les disputez jamais pour des erreurs. Et encore une fois, l’encouragement est très profitable".

Et avec les plus grands ?

"Pour les plus grands, vous pouvez jouer le rôle de l'élève, et lui celui du prof. 'Pourquoi es-tu passé de cette étape à telle autre ? '. 'Peux-tu me rappeler la bataille de la Marne ? J'ai oublié'. N'hésitez pas à lui faire remarquer que son cours d'histoire sur le bilan de la Première Guerre mondiale est passionnant",  poursuit Gisèle Georges

 

 

VOIR AUSSI

De nouveaux financements pour un approvisionnement durable et rapide d...
13 Déc 2017
De nouveaux financements pour un approvisionnement durable et rapide des vaccins pour les enfants

L’initiative pour l’indépendance vaccinale des pays reçoit une nouvelle contribution financière [ ... ]

Lire Plus...
Offrir une tablette à son enfant pour Noël : bonne ou mauvaise idée ?...
08 Déc 2017
Offrir une tablette à son enfant pour Noël : bonne ou mauvaise idée ?

Votre enfant vous rabâche sans cesse qu’il veut une tablette comme cadeau de Noël et vous êtes sur [ ... ]

Lire Plus...
Favoritisme: plus d`effets sur le plus jeune de la famille
07 Déc 2017
Favoritisme: plus d`effets sur le plus jeune de la famille

L’aîné serait moins affecté par le favoritisme qu’il perçoit chez ses parents que le dernier-né [ ... ]

Lire Plus...
Comment apprendre à votre enfant à maîtriser et à bien exprimer ses ...
04 Déc 2017
  Comment apprendre à votre enfant à maîtriser et à bien exprimer ses émotions?

Les émotions sont des messages envoyés par le cerveau pour nous dire si la situation dans laquelle nous [ ... ]

Lire Plus...
Comment choisir un jouet sonore?
23 Nov 2017
Comment choisir un jouet sonore?

Téléphone, train musical, poupée, tableau d’éveil, instruments de musique : les jouets sonores [ ... ]

Lire Plus...
Faut-il faire passer les besoins de nos enfants avant les nôtres ?
21 Nov 2017
Faut-il faire passer les besoins de nos enfants avant les nôtres ?

Tous les week-ends, c'est la même rengaine. Ma fille veut aller à la piscine, et moi à la médiathèque. [ ... ]

Lire Plus...