Votre enfant semble n`avoir peur de rien? Comment l`encadrer et réagir en cas de danger?

Comment encadrer votre enfant et réagir quand vous voyez que votre petit cascadeur a grimpé sur un banc… lui-même posé sur la table du salon? Le besoin de dépasser les limites.

Certains enfants ne semblent pas connaître la peur

Les enfants casse-cou cherchent tout le temps de nouvelles façons de dépasser leurs limites. Souvent plus énergiques et aventureux que les autres enfants, ils aiment prendre des risques et n’ont pas peur des conséquences. Ils recherchent avant tout le plaisir et les sensations fortes. C’est ce qui les pousse à poursuivre leurs expériences. Cela fait partie de leur tempérament.

Comment encadrer un enfant casse-cou?

Plus l’enfant casse-cou vieillit, plus il devient conscient de son environnement. Il prendra alors moins de risques ou, du moins, ils seront davantage calculés. L’idée n’est pas de le limiter dans tout, mais d’être vigilant et de lui apprendre où sont les limites.

Voici ce que vous pouvez faire : sécurisez son environnement en imaginant ce qu’il pourrait faire. Par exemple : installez des serrures sur les portes et les fenêtres, évitez de placer des meubles où il pourrait grimper sous les fenêtres, etc.; expliquez-lui les consignes de sécurité, que ce soit à la maison, au parc, à la piscine ou ailleurs. En nommant vos attentes à l’avance, votre enfant saura mieux comment agir. Dès votre arrivée au parc, dites-lui, par exemple, qu’il a le droit de glisser, mais pas la tête la première, ou qu’il peut escalader l’échelle de la glissade, mais une marche à la fois; utilisez de petits dessins pour lui rappeler les consignes de sécurité et les comportements que vous souhaitez encourager.

Par exemple : une image illustrant un bobo aux doigts placée près du four, le dessin d’un enfant qui tient la main d’un adulte placé près de la porte d’entrée; mettez-lui un équipement protecteur pour les activités où il se montre particulièrement aventureux (ex. : un casque et des genouillères à vélo et à trottinette); proposez-lui des activités qui lui permettront de se dépenser et de satisfaire sa recherche de sensations fortes, dans un contexte sécuritaire (ex. : gymnastique). D’autres sports, comme le judo ou le karaté, pourraient aussi aider l’enfant à canaliser son énergie et lui enseigner des stratégies pour se protéger en cas de chute.

L’enfant casse-cou est-il plus à risque de souffrir de TDAH?

Un enfant casse-cou n’a pas forcément un TDAH (trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité). En effet, le TDAH est un trouble neurologique qui affecte la façon dont le cerveau fonctionne. Quant à la témérité, c’est une question de tempérament. Ce trait de caractère peut donc évoluer au fur et à mesure que l’enfant grandit et à mesure qu’il prend conscience de son environnement.

Comment réagir quand il a un comportement dangereux?

Comme il est impossible de tout prévenir, interdisez uniquement les comportements clairement dangereux, comme traverser la rue sans être accompagné d’un adulte. Soyez constant dans toutes vos interventions. D’ailleurs, tous les adultes qui surveillent votre enfant devraient lui donner le même message et intervenir chaque fois qu’il dépasse les limites.

À partir de 6 ans, les enfants prennent progressivement conscience du danger. Si vous êtes témoin d’un comportement dangereux, restez calme et essayez de ne pas paniquer. Dites-lui, par exemple : « Non, je ne veux pas que tu fasses cela », sur un ton ferme et clair, mais sans crier. Ensuite, expliquez-lui pourquoi vous lui interdisez ce geste et dites-lui ce que vous attendez de lui. Félicitez votre enfant lorsqu’il fait ce que vous attendez de lui. Vous pouvez même lui accorder un petit privilège pour encourager ce bon comportement. Par exemple, s’il vous attend devant la porte avant de sortir, vous pouvez le laisser jouer dehors 5 minutes de plus.

À retenir

Le petit casse-cou aime prendre des risques et n’en craint pas les conséquences. C’est dans son tempérament. Encadrez-le en sécurisant son environnement et en lui rappelant souvent les consignes de sécurité. Avec l’âge, votre enfant apprendra à mieux mesurer les conséquences de ses gestes.

 

Source: naitreetgrandir.com

VOIR AUSSI

De nouveaux financements pour un approvisionnement durable et rapide d...
13 Déc 2017
De nouveaux financements pour un approvisionnement durable et rapide des vaccins pour les enfants

L’initiative pour l’indépendance vaccinale des pays reçoit une nouvelle contribution financière [ ... ]

Lire Plus...
Offrir une tablette à son enfant pour Noël : bonne ou mauvaise idée ?...
08 Déc 2017
Offrir une tablette à son enfant pour Noël : bonne ou mauvaise idée ?

Votre enfant vous rabâche sans cesse qu’il veut une tablette comme cadeau de Noël et vous êtes sur [ ... ]

Lire Plus...
Favoritisme: plus d`effets sur le plus jeune de la famille
07 Déc 2017
Favoritisme: plus d`effets sur le plus jeune de la famille

L’aîné serait moins affecté par le favoritisme qu’il perçoit chez ses parents que le dernier-né [ ... ]

Lire Plus...
Comment apprendre à votre enfant à maîtriser et à bien exprimer ses ...
04 Déc 2017
  Comment apprendre à votre enfant à maîtriser et à bien exprimer ses émotions?

Les émotions sont des messages envoyés par le cerveau pour nous dire si la situation dans laquelle nous [ ... ]

Lire Plus...
Comment choisir un jouet sonore?
23 Nov 2017
Comment choisir un jouet sonore?

Téléphone, train musical, poupée, tableau d’éveil, instruments de musique : les jouets sonores [ ... ]

Lire Plus...
Faut-il faire passer les besoins de nos enfants avant les nôtres ?
21 Nov 2017
Faut-il faire passer les besoins de nos enfants avant les nôtres ?

Tous les week-ends, c'est la même rengaine. Ma fille veut aller à la piscine, et moi à la médiathèque. [ ... ]

Lire Plus...