Médicaments: comment réussir à les administrer facilement

Donner des médicaments à un jeune enfant peut être difficile. Certains tout-petits ne veulent pas les prendre parce qu’ils n’en comprennent pas la nécessité, tandis que d’autres n’aiment pas leur goût. Si c’est le cas de votre enfant, faites preuve de patience et de douceur pour lui faire comprendre qu’il n’a pas le choix de prendre son médicament. Expliquez-lui, avec des mots adaptés à son âge, pourquoi il doit le prendre. S’il refuse toujours malgré vos explications, évitez de le punir. Cela ne servirait à rien. Passez plutôt du temps avec lui pour le distraire et le réconforter avant de lui donner son médicament. Se sentant en confiance, il acceptera plus facilement de le prendre. De même, assurez-vous que votre tout-petit est reposé et a mangé avant de lui administrer son médicament, car la fatigue et la faim peuvent le rendre moins coopératif.

Astuces utiles pour lui administrer son médicament

Si votre enfant ne veut toujours pas prendre son traitement, voici quelques techniques pour réussir à le lui administrer.

- Si votre enfant est très jeune, soufflez doucement sur son visage au moment de l’administration du médicament. Chez un nourrisson, cela déclenche le réflexe de déglutition, qui le fera avaler.

- Utilisez une seringue pour offrir le médicament, en la dirigeant vers l’intérieur de la joue de votre tout-petit. Cela évitera que votre enfant s’étouffe avec le liquide.

- Mélangez le médicament à un aliment, comme du jus de fruits congelé, de la compote, du pouding au chocolat, de la confiture ou du sirop au chocolat. Vous pouvez aussi utiliser des aliments pâteux (ex. : beurre d’arachide ou chocolat à tartiner) puisqu’ils laissent une pellicule dans la bouche, ce qui atténue le goût. Pour les enfants de plus de 1 an, le miel et les sirops de maïs et d’érable sont d’autres bonnes options. Préparez toutefois qu’une petite quantité de mélange pour que votre enfant prenne bien toute la dose prescrite. Enfin, notez les ingrédients du mélange pour en informer le médecin en cas de réaction imprévue. Félicitez votre enfant lorsqu’il prend son médicament.

- Discutez avec le pharmacien. Il peut parfois ajouter une saveur au médicament ou vous suggérer un traitement sous forme de comprimés à croquer ou de suppositoires.

- Si possible, refroidissez le médicament au réfrigérateur avant de le donner, car le froid engourdit les papilles gustatives. Sinon, offrez à votre enfant une boisson froide, une sucette glacée ou des glaçons quelques minutes avant de lui donner son médicament. Puisque certains dentifrices ont un effet similaire, vous pouvez aussi lui brosser les dents avant de lui donner son médicament.

- Présentez une petite mise en scène. Par exemple, faites semblant que son toutou préféré prend, lui aussi, son médicament. Si votre enfant est plus vieux, faites-le participer pour lui donner un sentiment de contrôle sur la situation. Par exemple, il peut choisir la façon de procéder (prendre le médicament avec une seringue ou dans un gobelet, avec du jus ou de l’eau…). Il peut aussi se pincer le nez lorsqu’il prend son médicament. Le goût en sera ainsi atténué. Dans certains cas, vous devrez peut-être retenir physiquement votre enfant. Expliquez-lui alors pourquoi vous le faites. Que faire si votre enfant crache ou vomit son médicament?

- Si votre enfant a recraché le médicament, redonnez-lui une dose complète puisque la quantité absorbée est minime. C’est aussi le cas s’il vomit moins de 10 minutes après l’avoir pris. Par contre, s’il vomit plus tard, l’absorption dépendra du médicament. Dans ce cas, communiquez avec le pharmacien.

À éviter

- Dire que le médicament est un bonbon. Votre enfant pourrait vouloir en consommer davantage et risquerait de s’intoxiquer. Rangez d’ailleurs toujours les médicaments hors de sa portée.

- Faire un mélange trop à l’avance. Cela pourrait réduire l’efficacité du médicament.

- Utiliser un mélange sans en discuter avec le pharmacien, car certains aliments ne peuvent pas être combinés avec des médicaments.

- Mettre fin au traitement dès que votre enfant va mieux. Les antibiotiques doivent être pris au complet pour éviter les complications et les rechutes.

 

Source: naitreetgrandir.com  

VOIR AUSSI

Tétine et allaitement maternel : sont-ils compatibles ?
26 Oct 2017
Tétine et allaitement maternel : sont-ils compatibles ?

Donner une tétine à bébé durant la période où vous l’allaitez au sein ? C’est possible, mais [ ... ]

Lire Plus...
Coton-tige : un danger pour les oreilles de bébé ?
23 Oct 2017
Coton-tige : un danger pour les oreilles de bébé ?

Une chose est sûre : les cotons-tiges sont à éviter absolument, et ce quel que soit l’âge ! Souvent [ ... ]

Lire Plus...
RDC : des siamoises survivent à une opération de séparation
19 Oct 2017
RDC : des siamoises survivent à une opération de séparation

Les jumelles sont nées dans un village reculé de la RDC. Elles ont survécu à un voyage de 15 heures [ ... ]

Lire Plus...
Les remèdes de grand-mère pour soigner les petits bobos de bébé
18 Oct 2017
Les remèdes de grand-mère pour soigner les petits bobos de bébé

Les remèdes de grand-mère font parfois des miracles face aux petits bobos du quotidien. Brulures, piqûres... [ ... ]

Lire Plus...
Faire face aux pleurs de bébé, pourquoi est-ce si important?
05 Oct 2017
Faire face aux pleurs de bébé, pourquoi est-ce si important?

Pourquoi les bébés pleurent ? Pendant la grossesse on s’imagine avec un bébé sage, calme, qui gazouille [ ... ]

Lire Plus...
Vers intestinaux chez l`enfant : symptômes et traitements
22 Sep 2017
Vers intestinaux chez l`enfant : symptômes et traitements

Comment détecter la présence de vers intestinaux chez Bébé ? Quels traitements utiliser? On vous dit [ ... ]

Lire Plus...