Hémorroïdes pendant la grossesse : quelles solutions ?

Durant la grossesse, votre corps et votre circulation sanguine sont fortement chamboulés. Et les risques d’apparition des hémorroïdes sont plus importants. Zoom sur ce trouble gênant et douloureux.

Les hémorroïdes désignent le tissu du canal anal qui a enflé. Elles sont situées sur la partie inférieure du rectum ou de l’anus. Elles peuvent être de plusieurs sortes. Chez les femmes enceintes, les hémorroïdes sont avantagées en raison du poids lié à la grossesse au cours du deuxième ou du troisième trimestre.

Hémorroïdes internes ou externes

Il y a les hémorroïdes internes, situées dans le rectum, qui ne sont pas douloureuses. Et pour cause : elles ne contiennent pas de cellules nerveuses. Vous aurez peut-être de petites démangeaisons en allant à la selle avec l’impression constante que votre rectum est plein. Il peut arriver aussi qu’une hémorroïde soit dilatée et sorte de l’anus mais toujours de manière indolore. Elle le devient si un caillot de sang se forme. Ces apparitions sont assez fréquentes les jours qui suivent l’accouchement. Il existe aussi des hémorroïdes externes qui se logent sous la peau autour de l’anus. Celles-ci sont sources de souffrance parce qu’elles peuvent provoquer des démangeaisons. Et les efforts pour aller à la selle peuvent fissurer ces excroissances et provoquer des saignements. Vous pouvez également vous sentir anémiée.

Les hémorroïdes, un sujet tabou

La plupart des gens ont des hémorroïdes à un moment donné, c’est une affection banale et très répandue. Un Français sur trois en souffre, mais en parle en moyenne seulement dix-huit mois après les premiers symptômes. N’ayez pas peur de consulter un médecin pour ce problème intime, surtout si du sang apparaît dans vos selles. Il vous examinera afin de vérifier la présence d’hémorroïdes et pourra vous conseiller de consulter un spécialiste, un proctologue. Plus vite vous en parlerez, plus vite vous mettrez fin à ce problème gênant.

Le plus embarrassant pour vous est sûrement l’intimité sexuelle. Vous aurez sûrement du mal à aborder ce sujet avec votre homme. Pourtant il en a peut-être déjà eu et puis il comprendra sûrement que votre désir sexuel soit gêné par cet inconfort. En attendant une guérison, il y a d’autres manières d’explorer vos deux corps.

Des veinotoniques contre les hémorroïdes

Vous aurez d’abord un traitement médical (les veinotoniques) pour soulager la douleur et les démangeaisons. Selon l’étendue des hémorroïdes, il pourra s’agir d’une pommade ou d’une mousse à base de corticoïdes. Votre médecin spécialiste vous conseillera sûrement de prendre des bains de siège à l’eau tiède plusieurs fois par jour. Nettoyez-vous avec un papier humide après chaque selle sans frotter. Vous pouvez essayer également une médecine douce : l’acupuncture qui soulage cette congestion sanguine.

Vous passerez peut-être une anuscopie. Elle sert à explorer l’intérieur de l’anus à l’aide d’un tube lumineux. Ne vous inquiétez pas, l’examen n’est pas vraiment douloureux. Le médecin procédera peut-être à une excision sous anesthésie locale.

Si le traitement échoue ?

Petit rappel : les anti-inflammatoires sont contre-indiqués pendant la grossesse. Si les premiers traitements échouent, une intervention chirurgicale (ablation, anopexie) sera possible quelques mois après l’accouchement. Mais, rassurez-vous, la plupart des hémorroïdes disparaissent et guérissent en une à deux semaines. Il faudra faire attention car elles peuvent réapparaître si vous ne faites rien pour les prévenir.

Quels conseils de prévention pour une femme enceinte ?

Les efforts (pour aller à la selle, le port d’objets lourds, l’accouchement) sont la principale cause d’apparition des hémorroïdes. Prenez donc le temps d’aller à la selle quand vous en avez envie. Le but est de ne pas rester trop longtemps assise sur le siège des toilettes, car cela favorise le relâchement des muscles de l’anus et l’augmentation d’afflux sanguin. Adoptez une alimentation riche en fibres avec des fruits et légumes. Elles empêcheront l’installation de la constipation, un phénomène rattaché à l’apparition d’hémorroïdes. Les graines de lin ou de son sont aussi parfaites pour le transit. Et n’hésitez pas à boire beaucoup au cours de la journée. Côté hygiène intime, utilisez régulièrement des lingettes et lavez la partie siège quotidiennement avec un savon adapté. Enfin la pratique régulière d’un activité sportive comme la natation ou la stimulation du plancher pelvien (exercices de Kegel) est conseillée.

 

Source: santemagazine.fr

VOIR AUSSI

Enceinte et alitée : 10 idées pour s`occuper
19 Sep 2018
Enceinte et alitée : 10 idées pour s`occuper

Passer une grossesse alitée peut vite devenir un calvaire si on ne trouve pas comment passer le temps. [ ... ]

Lire Plus...
8 solutions naturelles pour avancer la date de l`accouchement
13 Sep 2018
8 solutions naturelles pour avancer la date de l`accouchement

Lorsque l'attente paraît interminable, toutes les femmes enceintes pensent à un moment ou un autre à [ ... ]

Lire Plus...
Grossesse : à quoi correspondent les kilos pris pendant 9 mois ?
07 Sep 2018
Grossesse : à quoi correspondent les kilos pris pendant 9 mois ?

La prise de poids pendant la grossesse est bien entendu inévitable, mais elle reste variable d’une [ ... ]

Lire Plus...
Les erreurs alimentaires trop souvent commises lorsque l`on est encein...
05 Sep 2018
Les erreurs alimentaires trop souvent commises lorsque l`on est enceinte

Que manger lorsque l'on est enceinte ? Vous pensiez le savoir, cet article risque de vous surprendre. [ ... ]

Lire Plus...
Accouchement : comment accélérer la dilatation
04 Sep 2018
Accouchement : comment accélérer la dilatation

Faciliter l’étape de la dilatation du col de l’utérus aide le bébé à mieux descendre et à venir [ ... ]

Lire Plus...
Comment éviter les remontées acides pendant la grossesse
13 Aoû 2018
Comment éviter les remontées acides pendant la grossesse

Quelques recommandations simples. Les plaintes de brûlures gastriques (appelées aussi pyrosis) et de [ ... ]

Lire Plus...