11 désagréments méconnus de la grossesse

L'hypersalivation

Rares sont les femmes enceintes qui ne souffrent pas à un moment donné de « petits maux » de la grossesse. Si les nausées et autres lombalgies sont bien connues, d'autres petits maux méconnus peuvent survenir, tels que des troubles du sommeil, des insomnies, une hypersalivation... Ces troubles donnent rarement lieu à des complications mais peuvent jouer sur le moral des futures mamans. Quelques astuces pour y remédier avec les experts du Collège national des gynécologues et obstétriciens.

Egalement appelée ptyalisme, l'hypersalivation (une production excessive de salive par les glandes salivaires) oblige certaines femmes enceintes à s'essuyer la bouche constamment et peut entraîner des vomissements lors de la déglutition de ce trop-plein de salive. Elle peut apparaître dès le 1er trimestre et durer jusqu'à l'accouchement. (Maigre) bonne nouvelle : elle cesse en général la nuit.

Pour y remédier : il n'existe malheureusement pas de traitement qui lutte contre l'excès de salive. Mais quelques séances d'acupuncture ou d'ostéopathie peuvent venir à bout du problème en calmant les sources d'irritation du nerf qui stimule les glandes salivaires.

Les insomnies

Elles sont fréquentes, surtout en fin de grossesse. Au cours du 3e trimestre, le sommeil subit des modifications de sa composition avec moins de phases de sommeil lent profond et plus de phases de sommeil lent léger. C'est normal car plus le terme approche, plus le ventre grossit, empêchant de trouver une bonne position pour dormir, et plus l'anxiété grandit en pensant à l'accouchement.

Pour y remédier : la traditionnelle tisane à base de fleur d'oranger ou de valériane n'est pas le remède idéal car vous devez déjà vous lever suffisamment la nuit ! Pour favoriser l'endormissement, essayez de faire une grande promenade le soir (ou de la natation) et prenez une douche avant de vous coucher. Si votre sommeil est vraiment altéré, vous pouvez envisager des séances d'acupuncture.

Les crampes nocturnes

Ces contractions musculaires involontaires qui apparaissent le plus souvent dans les membres inférieurs, sont fréquentes dans les trois derniers mois de la grossesse. On ignore la raison de leur apparition.

Pour y remédier : veillez à avoir un apport suffisant en magnésium et en calcium. Vous devez consommer près de 400 mg de magnésium chaque jour (vive les pruneaux, les dattes, les figues qui, en plus, luttent contre la constipation) ainsi que 1000 mg de calcium.

Les jambes lourdes

Les problèmes de circulation,voire les varices, sont des troubles fréquents du fait de la modification de la circulation veineuse. Comme votre débit cardiaque et votre volume sanguin circulant augmentent mais que votre activité physique diminue, vos veines se dilatent.

Pour y remédier : portez des bas de contention pendant la journée, ils soulagent la douleur et évitent l'apparition de varices ou leur aggravation. Inclinez légèrement votre lit en surélevant le côté "pieds" avec des cales de 5 cm. Evitez de piétiner mais faites de la marche et de la natation. Enfin, évitez les ballerines et portez des chaussures avec des talons de 2 à 3 cm. Un massage réalisé par un professionnel peut également soulager les pieds d'éléphants de certaines.

 

La constipation

Une femme sur trois est constipée au cours de la grossesse car le transit est ralenti par les hormones et par la diminution de l'activité physique.

Pour y remédier : prenez une à deux cuillères à soupe d'huile de paraffine au cours du dîner. Les laxatifs osmotiques, qui n'irritent pas l'intestin, peuvent également être utilisés.

Les hémorroïdes

Elles sont justement favorisées par la constipation et la modification du retour veineux due à la grossesse.

Pour y remédier : après chaque selle, prenez un bain de siège dans une eau fraîche additionnée de Dakin (1 cuillère à soupe pour 5 litres d'eau) pour soulager l'irritation de l'anus. Et réduisez votre consommation de café, de thé, de chocolat et d'épices.

Les brûlures digestives

Ces brûlures sont fréquentes, surtout dans le dernier trimestre de la grossesse en raison de la compression de l'estomac par l'utérus. Elles surviennent le plus souvent après le dîner ou la nuit, en position couchée.

Les lombalgies

Les lombalgies sont généralement liées à la modification de l'équilibre postural de la femme enceinte du fait du poids de l'utérus (déportement vers l'avant du centre de gravité). Vous pouvez corriger cette posture à l'aide d'exercices d'étirement au sol : couchée sur le dos, les jambes légèrement pliées, corrigez votre cambrure en essayant de sentir l'appui de chaque vertèbre sur le plan dur.

Le masque de grossesse

Il est fréquent, surtout chez les femmes brunes à peau mate. Le masque de grossesse, appelé plus couramment mélasma, consiste en l'apparition de pigmentation en nappes sur les zones les plus exposées du visage (nez, front, joues) lors de l'exposition au soleil, été comme hiver (la réverbération du soleil sur la neige est redoutable pour la peau des futures mamans).

Pour y remédier : protégez-vous du soleil dès la fin du 1er trimestre de grossesse avec une crème à indice élevé, un chapeau à bords larges et des lunettes. Et simple mesure de bon sens, évitez de vous exposer au soleil!

Les nausées

Ce sont les plus fréquents des petits maux rencontrés au cours de la grossesse. Elles résultent d'une stimulation excessive du centre bulbaire du vomissement et sont présentes dans presque une grossesse sur deux. Elles apparaissent peu après le retard de règles et s'arrêtent entre la 12e et la 24e semaine d'aménorrhée.

Pour y remédier : fractionnez vos repas pour avoir l'estomac toujours un peu plein et buvez de l'eau à bulles en petites quantités. En cas de vomissements importants, préférez les aliments "secs" (pain sans beurre, viande sans sauce...). L'homéopathie peut également être une solution pour ce trouble pénible.

L'envie constante de faire pipi

Pendant la grossesse, l'utérus grossit et appuie sur la vessie, l'empêchant de se dilater à mesure qu'elle se remplit. Pas étonnant que l'envie d'uriner soit beaucoup plus fréquente à mesure que vous approchez du terme. C'est tout à fait normal.

Ce qu'il faut faire : si cette envie de faire pipi s'accompagne de brûlures à la miction et que vos urines sont troubles, consultez votre médecin ou votre sage-femme car vous souffrez peut-être d'une infection urinaire. Il est important de la dépister à temps car elle peut provoquer un accouchement prématuré.

 

Source : topsante.com

VOIR AUSSI

Pour la tradition, elle n`a pas pris de douche le mois qui a suivi so...
20 Jui 2018
 Pour la tradition, elle n`a pas pris de douche le mois qui a suivi son accouchement

En Chine, après la naissance du bébé, les femmes ne sortent pas de chez elles pendant un mois. Ce confinement [ ... ]

Lire Plus...
Hémorroïdes pendant la grossesse : quelles solutions ?
18 Jui 2018
Hémorroïdes pendant la grossesse : quelles solutions ?

Durant la grossesse, votre corps et votre circulation sanguine sont fortement chamboulés. Et les risques [ ... ]

Lire Plus...
Mal de dos : voici comment l`éviter pendant la grossesse
15 Jui 2018
Mal de dos : voici comment l`éviter pendant la grossesse

Beaucoup de futures mamans souffrent de mal de dos pendant la grossesse. Magicmaman vous donne quelques [ ... ]

Lire Plus...
Que faire pour éviter l`acné de grossesse ?
12 Jui 2018
Que faire pour éviter l`acné de grossesse ?

Pour éviter l'acné de grossesse mieux vaut réduire l'exposition au soleil ainsi que soigner son alimentation. Pour [ ... ]

Lire Plus...
Au Japon, c`est votre chef qui décide du moment où vous pouvez tomber ...
04 Jui 2018
Au Japon, c`est votre chef qui décide du moment où vous pouvez tomber enceinte

Chacune son tour et le fonctionnement du service ne sera pas perturbé: alors que le Japon souffre d'une [ ... ]

Lire Plus...
Fin de grossesse : les différents types de contractions
31 Mai 2018
Fin de grossesse : les différents types de contractions

Il existe deux types de contractions durant la grossesse : les vraies et les fausses.  Si vous êtes [ ... ]

Lire Plus...