Fausse couche : comment la reconnaitre ?

Quelles sont les symptômes de la fausse couche ? Qu'est-ce qui peut provoquer une fausse couche ? Quelles en sont les raisons ? Tout avait si bien commencé... vous aviez découvert avec bonheur que vous étiez enceinte. Cet enfant, vous aviez commencé à en rêver. Et puis un jour, les rêves s'écroulent.

Fausse couche : l'avortement spontané

Bien que naturelle, la fausse couche est un évènement traumatisant physiquement et psychologiquement. Elle se manifeste le plus souvent par des pertes de sang abondantes et par des douleurs dans le bas-ventre dues à des contractions utérines. Parfois, c'est le médecin qui constate, lors d'une échographie, l'absence des battements du cœur et de mouvements actifs.

On parle de fausse couche ou d'avortement spontané quand la grossesse s'interrompt avant que le fœtus ne soit viable, c'est-à-dire avant la vingtième semaine qui suit la conception (après la 20ème semaine, on parle de mort in utero).

Une fausse couche doit être perçue comme un accident salutaire qui évite la poursuite d'une grossesse anormale.

Fausse couche: un saignement est-il toujours systématique?

Les saignements restent le signal le plus fréquent pour annoncer qu'une fausse couche est en train de se préparer.

Il s'agit d'un écoulement de sang important, brutal, continu, avec des caillots et des fragments de tissus qui est souvent accompagné de douleur. Si vous le pouvez, conservez les débris embryonnaires et montrez-les au médecin qui les examinera pour déterminer la cause de la fausse couche (examen macroscopique, microscopique, bactériologique et cytogénétique).

En cas de saignements, quelle qu'en soit la quantité, votre premier réflexe doit être le même : appeler d'urgence votre gynécologue, arrêter vos activités et vous allonger. Vous pouvez également vous rendre aux urgences de la maternité la plus proche ou de celle où vous êtes inscrite.

Mais attention, un saignement accompagné de douleur peut annoncer autre chose qu'une fausse couche, comme par exemple une grossesse extra-utérine.

Heureusement, tout saignement n'aboutit pas à une fausse couche, il y a notamment :

- les saignements anniversaires à la date des règles

- un décollement placentaire partiel

- un œuf jumeau en voie d'élimination

- une fissure anale

- une varice vulvaire

                      

Source : baby.be

 

VOIR AUSSI

Attention aux problèmes de peau pendant votre grossesse !
19 Oct 2018
Attention aux problèmes de peau pendant votre grossesse !

Les hormones ne vous facilitent pas la vie quand vous êtes enceinte. Elles sont responsables de certains [ ... ]

Lire Plus...
Les troubles digestifs pendant la grossesse : quelques conseils permet...
18 Oct 2018
Les troubles digestifs pendant la grossesse : quelques conseils permettent de l`éviter

Nausées, vomissements, remontées acides, constipation... Les troubles digestifs sont fréquents lors [ ... ]

Lire Plus...
Comment bien pousser pendant l’accouchement ?
15 Oct 2018
Comment bien pousser pendant l’accouchement ?

Pendant l'accouchement, une bonne respiration et une poussée efficace jouent un rôle essentiel dans [ ... ]

Lire Plus...
Les gynécologues mettent en garde contre une ``épidémie de césariennes...
12 Oct 2018
Les gynécologues mettent en garde contre une ``épidémie de césariennes``

Le nombre de naissances par césarienne a quasiment doublé dans le monde en quinze ans, de 12% à 21% [ ... ]

Lire Plus...
Montée de lait douloureuse : comment faire ?
28 Sep 2018
Montée de lait douloureuse : comment faire ?

Avoir une montée de lait douloureuse est courant, bien que la gêne soit assez minime chez certaines [ ... ]

Lire Plus...
Enceinte et alitée : 10 idées pour s`occuper
19 Sep 2018
Enceinte et alitée : 10 idées pour s`occuper

Passer une grossesse alitée peut vite devenir un calvaire si on ne trouve pas comment passer le temps. [ ... ]

Lire Plus...