Ramadan : le jeûne est-il incompatible avec la grossesse ?

Cette année, le Ramadan a débuté le 27 mai.  Les musulmans du monde entier vont observer le jeûne pendant ce mois sacré. Pour beaucoup de femmes enceintes, la question se pose : puis-je jeûner ou pas ? Témoignage et éclairage de pros. 

Témoignage : « Pourquoi j’ai décidé de jeûner »

Le jeûne du mois de Ramadan qui consiste à s’abstenir de boire et de manger de l’aube au coucher du soleil est une obligation pour les musulmans. Le jeûne est interdit chez la femme durant sa période de menstruations ou de lochies (suites de couches), elle devra rattraper les jours non jeûnés de préférence avant le Ramadan suivant. La femme qui est enceinte ou qui allaite peut également être dispensée du jeûne du mois de Ramadan si elle craint pour sa santé ou pour celle de son bébé. Elle compensera alors par un rattrapage ultérieur et/ou en nourrissant un pauvre pour chaque jour manqué. Cependant, avec l’accord de leur médecin, de nombreuses femmes enceintes décident d’observer tout de même le jeûne.

Le Témoignage de Sofia

 « Je n’ai pas eu l’occasion d’aborder la question du jeûne avec mon médecin car je suis seulement à 7 semaines de grossesse et quand j’ai consulté, je venais tout juste d’apprendre que j’étais enceinte. J’avais encore du mal à réaliser, faire le ramadan ou pas était alors bien loin de mes préoccupations. Mais je ne me suis pas sentie inquiète car je connais des médecins autour de moi qui m’ont conseillée et m’ont dit que le jeûne n’avait pas de répercussions sur la santé du bébé, mais qu’il fallait faire en sorte de manger équilibré et varié le soir. Et que je devrais bien évidement rompre le jeûne si je me sentais mal.  Donc, j’ai décidé d’essayer de faire le Ramadan. Je peux même dire que je n’ai pas  d'appréhension par rapport à ma grossesse, car je sais que j’ai l’obligation de manger s’il s’avère que je me sens trop fatiguée ou faible. L’islam n’oblige pas les femmes enceintes à jeûner, bien au contraire, la religion leur recommande de ne pas le faire si elles craignent pour leur santé ou celle de leur bébé, de même pour les personnes malades ou les voyageurs. Concernant mes habitudes alimentaires, je ne compte pas forcément les changer, il suffit juste de manger ce dont le corps a besoin pour tenir et il faut surtout beaucoup s'hydrater. On peut lire dans le coran que le musulman ne doit pas se causer du tort à lui-même, je sais donc à l’avance que je peux rompre mon jeûne à tout moment. »       

Grossesse et ramadan : l’avis des spécialistes 

D’un point de vue médical, le jeûne du mois de Ramadan ne semble pas entraîner d’effets délétères chez la femme enceinte.  C’est en tout cas ce que suggèrent plusieurs  travaux. Une étude auprès de 59 femmes enceintes pratiquant le jeûne a montré une légère augmentation de la glycémie, du cholestérol total, et des triglycérides (bonnes graisses) chez les femmes enceintes qui jeûnent par rapport à celles qui ne jeûnent pas.  Par ailleurs, il n’a pas été démontré d’impact du jeûne sur le poids ou la croissance du bébé. Une autre étude comparant le poids de naissance de 284 nouveau-nés de mères pratiquant le jeûne versus 255 nouveau-nés, n’a pas mis en évidence de différences significatives. Cependant, dans certaines pathologies, il convient d’être prudent, notamment pour les futures mamans diabétiques. En effet, le diabète est difficile à équilibrer et nécessite une hygiène de vie et une surveillance très stricte. Le risque étant important, il est préférable que la femme enceinte reporte ses jours de jeûne. Il en est de même pour toute autre pathologie aiguë ou chronique nécessitant  ou risquant d’être aggravée par le jeûne. Par ailleurs, il faut également prendre en compte l’état nutritionnel de la mère afin de l’aider à faire son choix. Ainsi, en cas de carence, il est nécessaire de compenser avant de se mettre à jeûner ou tout du moins d’en tenir compte au cours du mois de Ramadan. Dans ces cas précis, les deux repas (du matin et du soir)  doivent  être pris avec une ration calorique qui augmente selon l’âge gestationnel. Et il faut bien penser à s’hydrater. Dans tous les cas, que la future maman prenne la décision de jeûner ou non, il vaut mieux qu’elle en parle au professionnel qui la suit.

 

 

Source : parents.fr

 

VOIR AUSSI

Règles anniversaire : avoir ses règles enceinte, c'est (presque) possi...
20 Sep 2017
Règles anniversaire : avoir ses règles enceinte, c'est (presque) possible !

Vous pensiez qu'en tombant enceinte vous alliez enfin leur échapper ? Et bien non, les saignements peuvent [ ... ]

Lire Plus...
Peut-on allaiter enceinte ?
19 Sep 2017
Peut-on allaiter enceinte ?

Vous allaitez votre enfant et êtes à nouveau enceinte ? Il est tout à fait possible de poursuivre [ ... ]

Lire Plus...
10 bonnes résolutions pour une grossesse épanouie
14 Sep 2017
10 bonnes résolutions pour une grossesse épanouie

Pour vivre ces neuf prochains mois en toute sérénité, voici 10 bonnes résolutions à adopter pour [ ... ]

Lire Plus...
Le paracétamol serait un danger pour la femme enceinte
11 Sep 2017
Le paracétamol serait un danger pour la femme enceinte

L’excès de paracétamol chez la femme enceinte est à proscrire. Toutefois, les maux de tête pendant [ ... ]

Lire Plus...
Que cachent nos préférences entre une fille ou un garçon ?
07 Sep 2017
Que cachent nos préférences entre une fille ou un garçon ?

Certaines mamans qui ont des envies de bébé rêvent d'avoir un garçon et d'autres une petite fille. [ ... ]

Lire Plus...
Les erreurs de jeune maman à éviter
06 Sep 2017
Les erreurs de jeune maman à éviter

Message à toutes les futures et jeunes mamans : il est normal d’avoir des craintes ou de commettre [ ... ]

Lire Plus...