Les compléments et les vitamines utiles pour la fertilité féminine

Voici une liste de sélection de compléments que les médecins de la médecine chinoise traditionnelle, les acupuncteurs et les naturopathes recommandent pour la santé reproductive, avec une explication simple sur les avantages des compléments.

Alors que la médecine moderne offre aux futures mamans une longue liste de prescriptions, vous pouvez également trouver de bonnes suggestions dans la médecine alternative.

L'approche de la médecine traditionnelle chinoise pour la fertilité

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l'infertilité résulte de la stagnation (la stagnation du qi en particulier), du déséquilibre hormonal et du stress.

- La recommandation typique comprend l'acupuncture pour compenser la stagnation et favoriser la circulation sanguine vers les organes reproducteurs, une alimentation saine, l'exercice, et éviter l'humidité et le froid.

- Éliminer les aliments humides, tels que le lait, l'alcool et le beurre, est aussi généralement recommandé. Beaucoup de médecins occidentaux, y compris les endocrinologues de la reproduction recommandent d'utiliser des techniques de reproduction avancées avec la médecine chinoise traditionnelle comme l'acupuncture, et les études montrent une certaine amélioration dans certains cas.

Avertissement

Veuillez noter que la liste qui suit ne constitue pas un conseil médical et tous les compléments devraient être pris en consultation avec votre médecin. Aussi, veuillez noter que si vous tombez enceinte, beaucoup de ces compléments énumérés ne sont pas sans danger si vous continuez à les prendre ou il n'y a pas eu d'études concernant leur sûreté pendant le développement fœtal.

Par conséquent, vous devriez arrêter de prendre les compléments dès que vous apprenez que vous êtes enceinte. La seule exception à cette règle est si votre médecin traitant a jugé qu'il n'y a pas de risque pour vous de continuer à prendre vos compléments pendant votre grossesse.

14 compléments au secours de la fertilité

Voici une liste de suppléments que la médecine chinoise traditionnelle recommande souvent pour améliorer la fertilité d'une femme. Mais, n'oubliez pas de noter que beaucoup de ces éléments ne devraient pas être prises une fois que vous tombez enceinte, car ils peuvent avoir des effets négatifs graves.

1. Complexe de vitamine B: ces vitamines affectent l'hormone lutéinisante et l'hormone folliculo-stimulante aussi.

2. Le propolis d'abeille: une matière végétale et un matériau sécrété par les abeilles dans les ruches, 500 mg est la dose habituellement recommandée. Cette matière est utile pour les problèmes d'inflammation et d'auto-immunité, en particulier chez les patients souffrant d'endométriose. Cependant, ne pas utiliser ceci pendant la grossesse.

3. Packs d'huile de ricin: ceux-ci sont proposés pour favoriser la circulation dans les organes reproducteurs, en particulier pour les patients atteints d'endométriose et les femmes ayant des fibromes utérins ou des kystes. Cependant, ne pas les utiliser pendant la grossesse.

4. Gattilier / Vitex: ces compléments améliorent l'ovulation et l'équilibre hormonal. Mais ils ne sont pas sûrs pour les femmes enceintes.

5. Co-Enzyme (Q10): tous les cliniciens ne sont pas d'accord pour dire que ceci est un complément utile, mais beaucoup de femmes ont eu du succès en l'utilisant conjointement avec d'autres compléments. La posologie quotidienne recommandée est de 100-200 mg. Cependant, ne pas l'utiliser pendant la grossesse.

6. Vitamines D: la plupart des médecins s'accordent à dire que ceci est un complément utile pour stimuler la fertilité. La dose quotidienne recommandée est de 100-200 mg. Cependant, les femmes enceintes peuvent avoir une dose suffisante dans leur multivitamine prénatal - donc une fois que vous êtes enceinte, ne prenez pas de dose supplémentaire.

7. DHEA: tous les cliniciens ne sont pas d'accord pour dire que ceci est un complément utile, mais beaucoup de femmes ont eu du succès en l'utilisant conjointement avec d'autres compléments. La posologie quotidienne recommandée est de 75 mg. Cependant, ne pas l'utiliser pendant la grossesse.

8. Racine Dong Quai: cette plante est utilisée pour faciliter la circulation et le nettoyage. Il est très utile pour les patients souffrant d'endométriose ou de fibromes utérins. Cependant, ne pas l'utiliser pendant la grossesse.

9. L'huile d'onagre: cette huile peut aider avec les hormones pour équilibrer, comme les prostaglandines. Cependant, ne pas l'utiliser pendant la grossesse. 10. Acide folique: ce complément aide à l'ovulation, ce qui est très important pour le développement du fœtus.

11. L-arginine: on dit que cet acide aminé favorise la circulation dans l'utérus et les ovaires. Cependant, ne pas l'utiliser pendant la grossesse.

12. Vitamines oméga 3: ces vitamines peuvent aider contre l'inflammation et favoriser la fertilité. Vous pouvez les prendre en toute sécurité pendant la grossesse, mais vous devriez consulter votre médecin pour le dosage.

13. Maca: cette racine contribue à équilibrer les hormones

14. Trèfle rouge: cette herbe aide à purifier et nourrir, contient une grande quantité de phytoestrogènes et aide à la croissance du tissu utérin. Cependant, ne pas l'utiliser pendant la grossesse.

Consultez d'abord un médecin

Si vous êtes à la recherche de moyens plus naturels pour aider à augmenter votre fertilité, essayez les compléments dans cette liste. Mais, si vous décidez d'utiliser l'un d'eux, n'oubliez pas de consulter votre médecin avant de commencer à les prendre. De cette façon, vous et votre médecin pouvez passer en revue l'ensemble des effets de ces compléments et vous pouvez apprendre celui qui pourrait vous convenir au mieux.

 

Source: pagesjaunes.ca

Les meilleures positions sexuelles pour concevoir un bébé

Certaines positions sexuelles sont-elles plus efficaces que d’autres pour concevoir un bébé ? Aucune étude scientifique n’a jamais été menée dans ce domaine. Néanmoins, des IRM (Imagerie par Résonnance Magnétique) de couples en pleins ébats sexuels dans différentes positions ont permis d'en savoir un peu plus.

La logique suggère que la position dite du « missionnaire » (l’homme au-dessus) est une des meilleures méthodes de concevoir un bébé, elle permet une pénétration maximale et place ainsi le spermatozoïde juste à l’entrée de l’utérus. L’autre position qui pourrait augmenter vos chances : une pénétration par l’arrière, soit allongés, soit la femme à quatre pattes. Ces positions permettent également le dépôt de sperme juste au niveau du col de l’utérus.

Les études des IRM ont en effet montré que l'extrémité du pénis atteint les zones entre le col de l’utérus et les parois vaginales au cours de ces deux positions. La position du missionnaire permet au pénis d’atteindre le fond du vagin à l’avant du col de l’utérus, et la position par l’arrière permet d’atteindre le fond du vagin du côté postérieur du col. 

Quelles sont les moins bonnes positions sexuelles pour concevoir un bébé ?

Certains experts conseillent d’éviter les positions assises, debout, ou avec la femme au-dessus. Ces positions défient, en effet, la gravité. Les spermatozoïdes ont ainsi beaucoup plus de difficulté pour atteindre les trompes de Fallope.

Dois-je obligatoirement avoir un orgasme pour concevoir un bébé ?

Il est important que votre partenaire atteigne l’orgasme si vous essayez de concevoir un bébé, même si du sperme peut être déposé même avant l’éjaculation. Aujourd’hui, des études tendent à montrer que l’orgasme féminin a aussi toute son importance. Il semble que les contractions qui accompagnent l’orgasme chez la femme aident à diriger les spermatozoïdes vers l’utérus. Ceci n’est bien sûr possible que la femme atteint l’orgasme au même moment ou juste après, son partenaire.

Certaines positions peuvent-elles nous aider à concevoir plutôt une fille ou plutôt un garçon ?

Aucune technique ou méthode n’est reconnue par la science. Par contre, les croyances restent nombreuses ! Selon l’une d’entre elles : "faites l’amour avec la femme au-dessus et vous aurez une fille, avec l’homme au-dessus et ce sera un garçon !"

Devrais-je rester allongée après le rapport sexuel ?

Certains experts pensent que pour booster vos chances de concevoir un bébé, vous devez rester allongée jusqu’à 30 minutes après l’amour, de préférence sur le dos, les hanches légèrement surélevées par un oreiller. En théorie, cette position permet d’aider les spermatozoïdes à se diriger jusqu’aux trompes de Fallope. Par contre, évitez cette technique si vous êtes facilement sujette à des infections urinaires et que votre médecin vous a recommandé une toilette intime immédiatement après un rapport sexuel.

Une autre astuce que certaines femmes adorent : s’allonger sur le dos et « faire du vélo » jambes en l’air pendant quelques minutes après le rapport. Au moins, ça aura le mérite de vous faire rire !

 

Source : babycenter.fr

 

 

 

 

Quand le stress empêche de tomber enceinte... Que faire?

Nous avons tous entendu parler de ce soi-disant phénomène selon lequel une femme qui essaie à tout prix de tomber enceinte et qui stresse à ce sujet aurait plus de difficulté qu’une autre à atteindre son objectif de devenir mère. Mais est-ce scientifiquement prouvé? Quel est l’impact réel du stress sur la capacité de conception? Tâchons de faire le point sur ce sujet.

L’influence du stress sur la santé globale…

On est encore loin de tout comprendre du pourquoi et du comment du stress, mais une chose est sûre : il a une influence directe sur la santé, et touche plusieurs fonctions de notre organisme. Une personne très stressée, quelles que soient ses raisons, sera plus à même de souffrir de plusieurs symptômes. Ainsi, il est maintenant prouvé que le stress peut, entre autres choses :

- influencer le système immunitaire;

- affecter l’équilibre hormonal;

- jouer un rôle sur la fonction cardio-vasculaire (haute pression).

…Et sur la fécondité

Une fois admis que le stress peut débalancer notre organisme, il n’y a qu’un pas à faire pour affirmer qu’il joue aussi un rôle sur la capacité d’une femme à concevoir un enfant.

Lorsque le cycle de la femme est régulier, un ovule est normalement produit et expulsé dans la trompe de Fallope en milieu de cycle, soit le 14e jour, pour un cycle moyen de 28 jours. Ainsi, avoir des relations sexuelles dans les journées précédant et suivant exactement la date d’ovulation permet d’assurer à 80 % que l’on tombera enceinte.

Toutefois, lorsqu’une femme est soumise à un grand stress ponctuel ou à une période prolongée de stress (même moindre), il peut arriver que le système hormonal soit déréglé au point que l’ovulation n’arrive pas du tout, ou encore, qu’elle survienne de manière aléatoire.

Une étude récente (2010) menée à l’université d’Oxford en Angleterre a mis en lumière que les femmes dont les taux d’hormones de stress étaient élevés avaient environ 12 % moins de chances que les autres de tomber enceintes. Ce nombre ne semble peut-être pas très élevé, mais les tests n’étaient menés que sur des femmes dont la fertilité était optimale.

De nos jours, les femmes attendent de plus en plus pour avoir un premier enfant, et, la fertilité diminuant avec les années (jusqu’à 50 % entre 35 et 42 ans), ce facteur, combiné au stress, peut grandement diminuer la capacité à concevoir un enfant.

Quand on stresse de stresser

De plus, il ne faut pas oublier qu’une femme qui essaie désespérément d’avoir un bébé peut, en plus de toutes les tensions inhérentes à la vie quotidienne, stresser encore plus parce qu’elle éprouve des difficultés à combler son désir de devenir mère. Il s’agit donc d’un cercle vicieux dont il est souvent difficile de sortir. Et c’est sans compter les nombreux commentaires (peut-être fondés, mais qui n’en sont pas moins exaspérants) des amis, proches et membres de la famille. Oui, on sait qu’il ne faut pas devenir obsédée par l’idée d’enfanter, mais se faire dire par tout le monde « Tu n’as qu’à relaxer et ensuite, ça marchera! », cela n’aide pas vraiment, n’est-ce pas?

Il n’est pas nécessaire de garder son désir d’enfant pour soi, mais ce serait une bonne idée de choisir pour confidentes des personnes proches qui ne passeront pas de réflexions (même bien intentionnées) tous les deux jours pour savoir comment progresse votre projet.

Des solutions?

Malheureusement, il n’existe pas de remède miracle! Les médecins spécialisés en fertilité considèrent qu’une femme de moins de 35 ans qui a des relations sexuelles non protégées 3-4 fois par semaine devrait concevoir un enfant entre 6 et 12 mois après le début des « pratiques ». Si ce n’est pas le cas, on envisage d’habitude des tests de fertilité.

Et si tout semble normal, il n’y a pas beaucoup de solutions : c’est alors qu’il devient nécessaire, pour mettre toutes les chances de son côté, de faire tout le possible (et l’impossible). Puisque l’on sait désormais que le stress joue réellement un rôle dans la fertilité, une première piste consiste à le réduire au maximum. Bien sûr, cela est plus facile à dire qu’à faire, mais il existe quelques moyens :

- Essayer de remettre du piquant dans votre vie sexuelle afin de faire l’amour pour le plaisir, passionnément, et pas seulement en espérant que le test de grossesse se révèlera positif.

- Arrêter de calculer sans cesse les jours du cycle.

- Apprendre à contrôler sa respiration.

- Pratiquer la méditation régulièrement.

- Faire de l’exercice.

- Manger sainement.

- Dormir assez.

- Éviter les lieux, les activités et les personnes qui vous mettent mal à l’aise.

- Prendre un peu de temps chaque jour pour faire quelque chose que vous aimez, seule : une promenade, un peu de lecture, une longue douche parfumée.

Évidemment, ces conseils ne peuvent pas vous faire tomber enceinte, mais ils peuvent vous permettre de voir la vie d’un autre angle. Peut-être est-ce simplement ce dont votre corps a besoin pour enfin accueillir un petit être unique.

  

Source : canalvie.com

 

VOIR AUSSI

Conception : à quoi servent les courbes de température ?
05 Sep 2017
Conception : à quoi servent les courbes de température ?

Saviez-vous qu’à chaque cycle, une femme n’a en réalité qu’une chance sur 4 de tomber enceinte [ ... ]

Lire Plus...
L`allaitement pourrait réduire le risque d`endométriose
04 Sep 2017
L`allaitement pourrait réduire le risque d`endométriose

Selon une analyse rétrospective portant sur plus de 72.000 femmes ayant eu une ou plusieurs grossesses [ ... ]

Lire Plus...
Les compléments alimentaires peuvent favoriser la conception de bébé...
24 Aoû 2017
Les compléments alimentaires peuvent favoriser la conception de bébé

Pour tomber enceinte, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté. Votre envie de bébé confirmée, [ ... ]

Lire Plus...
Fille ou garçon : la réponse dans l`assiette ?
14 Aoû 2017
Fille ou garçon : la réponse dans l`assiette ?

Et si le sexe de bébé se jouait dans votre assiette ? Retour sur les différents travaux qui ont été [ ... ]

Lire Plus...
Quand le stress empêche de tomber enceinte... Que faire?
01 Aoû 2017
Quand le stress empêche de tomber enceinte... Que faire?

Nous avons tous entendu parler de ce soi-disant phénomène selon lequel une femme qui essaie à tout [ ... ]

Lire Plus...
Les meilleures positions sexuelles pour concevoir un bébé
21 Juil 2017
Les meilleures positions sexuelles pour concevoir un bébé

Certaines positions sexuelles sont-elles plus efficaces que d’autres pour concevoir un bébé ? Aucune [ ... ]

Lire Plus...