Quelles solutions naturelles contre l’infertilité

Un couple sur six connait des difficultés à avoir un enfant. La médecine moderne propose des solutions lourdes, coûteuses et incertaines. Avant d’ y avoir recours, beaucoup de couples pourraient envisager des solutions plus douces. Parfois, le problème se règle … comme par enchantement.

Les approches naturelles se justifient d’autant plus que ce n’est pas en général un seul facteur qui empêche la conception de l’enfant : c’est une série de petits déséquilibres, qui ne pourraient en eux-mêmes provoquer l’infertilité, mais qui, combinés, réduisent fortement la probabilité pour la femme de tomber enceinte.

Soignez la qualité de vos gamètes

Un beau et solide bébé commence par un ovule et un spermatozoïde de bonne qualité. Je sais que ces termes sont inhabituels et peuvent choquer. Et pourtant, c’est vrai : si le bébé a un problème, ou tarde à venir, c’est souvent parce que l’ovule ou le spermatozoïde est défectueux. Si vous les observez au microscope, vous constatez qu’une partie importante des spermatozoïdes est anormale, et que les ovules peuvent eux aussi être plus ou moins en bonne état. Accordez-vous au moins 120 jours (4 mois) pour préparer vos gamètes à la conception. Cette période correspond au temps de maturation des ovules comme des spermatozoïdes.
Tout ce que vous mangerez ou inhalerez pendant cette période peut influencer la santé de vos gamètes et la qualité du patrimoine génétique que vous transmettez à votre enfant. L’enfant étant le produit pour moitié du père, et pour moitié de la mère, les deux futurs parents doivent accorder une importance équivalente à cette préparation. Dans 40 % des cas, les femmes qui multiplient les fausses couches ont un conjoint dont les spermatozoïdes ne sont pas au meilleur de leur forme. Donc, les hommes qui veulent procréer doivent se surveiller autant que les femmes, et cela passe par (je ne vais pas vous surprendre) : un mode de vie sain et une alimentation saine.

Détoxiquez-vous

Toutes les toxines qui sont dans votre sang passeront dans celui de votre bébé, avec en général un effet de concentration. Pendant trois mois avant la conception, évitez les contacts avec :
● les pesticides, y compris ceux qui se trouvent sur vos fruits et légumes ;
● le formaldehyde (ou formol) : dans les déodorants, produits nettoyants et lustrants, désodorisants d’ambiance ;
● les bisphénols : dans les boîtes et certaines bouteilles en plastique alimentaire ;
● les solvants organiques, à base de pétrole, dans les produits ménagers, l’électronique, la photographie, l’impression, les cosmétiques ;
● les produits chimiques utilisés en nettoyage à sec ;
● les peintures.

Evitez la café, l’alcool et le tabac

Boire du café réduit la fertilité. Une étude publiée dans la revue médicale de référence The Lancet a montré que boire une simple tasse de café par jour pouvait réduire les chances de concevoir un enfant de 50 % à chaque cycle. Dans une autre étude, publiée dans The American journal of Epidemiology et qui portait sur 1909 femmes aux Etats-Unis, celles qui buvaient de la caféine, que ce soit sous forme de café, thé ou soda, avaient un risque supérieur d’attendre un an ou plus avant de parvenir à concevoir un enfant.L’alcool nuit aux ovules comme aux spermatozoïdes, et boire deux à trois verres d’alcool par jour peut réduire la fertilité de 39 %.

Source : santemagazine.ma

Pour deviner le sexe d'un bébé : astuces!

Voici déjà quelque temps que votre ventre s'arrondit; l'impatience de voir votre trésor dans les bras vous titille. Vous l'imaginez déjà garçonnet ou fillette. Alors, vous allez vous fier à des astuces pour connaitre le sexe de votre futur rejeton. Mais ces méthodes n'ont aucune valeur scientifique et présentent donc une marge d'erreur conséquente. Vous devrez patienter jusqu'au 5ème mois de grossesse, où une échographie vous donnera enfin le sexe de votre bébé.

Regarder votre ventre, pour deviner le sexe

C'est une fille si :

- votre ventre est plutôt ovale et s'étale sur les côtés ;

- vous portez votre bébé vers le haut ;

- votre ligne de grossesse (brune) descend largement en dessous du nombril.

C'est un garçon si :

- votre ventre est plutôt rond et pointe vers l'avant ;

- vous portez votre bébé vers le bas ;

- votre ligne de grossesse (brune) s'arrête au-dessus du nombril.

Selon vos envies alimentaires

C'est une fille si :

- vous avez envie de sucré ;

- vous consommez autant de produits laitiers qu'avant.

C'est un garçon si :

- vous avez envie de salé ;

- vous consommez plus de produits laitiers qu'avant.

Suivre les changements de votre corps

C'est une fille si :

- votre coeur coeur bat à plus de 150 battements/minute ;

- vous avez des nausées le premier trimestre ;

- votre peau est abîmée ;

- la peau de vos mains est sèche ;

- votre libido augmente.

C'est un garçon si :

- votre coeur bat à moins de 150 battements/minute ;

- vous avez les pieds plus froids qu'avant ;

- votre pilosité augmente ;

- vos mamelons ont foncé.

Deviner le sexe de son enfant en observant le reste de la famille

- votre conjoint prend du poids pendant la grossesse, c'est un garçon ;

- votre enfant précédent a la base des cheveux en pointe ou en V, votre bébé est du sexe opposé ;

- le premier mot de votre enfant précédent est "Maman", c'est une fille.

Les techniques pour deviner le sexe de son enfant

- Posez une main sur votre ventre et suspendez un pendule au-dessus (ou à défaut une ficelle avec un anneau). S'il bouge en mouvements circulaires, c'est une fille. S'il bouge d'avant en arrière, c'est un garçon.

- Laissez tomber un objet au sol et ramassez-le. Vous écartez les jambes pour vous baisser, c'est une fille. Vous gardez les jambes jointes, c'est un garçon.

- Lancez une cuillère en bois en l'air. Si elle tombe sur le dos, c'est une fille. Sinon, c'est un garçon.

- Comptez le nombre de pleines lunes depuis la date de vos dernières règles jusqu'à la date prévue d'accouchement. S'il y en a 10, c'est un garçon. S'il y en a 9, c'est une fille.

- Demandez à un ami ou à votre conjoint de mettre 2 sièges identiques dans une pièce. Puis de poser une paire de ciseaux (à bouts ronds) sur l'un d'entre eux et de recouvrir les deux assises d'un tissu identique. Entrez alors dans la pièce et asseyez-vous sur un siège. Si c'est celui avec les ciseaux, c'est un garçon. Si c'est l'autre, c'est une fille.

- Additionnez votre âge au moment de la conception et le mois de conception. Si le résultat est impair, c'est un garçon. S'il est pair, c'est une fille.

- Calculez le sexe grâce aux lettres des noms et prénoms des deux parents. Additionnez d'abord les lettres communes. Puis additionnez les deux extrémités de la ligne de ce calcul. Et ainsi de suite jusqu'à l'obtention d'un chiffre entre 1 et 9. Si c'est un chiffre pair, c'est un garçon. Impair, c'est une fille.

Voila futures mamans! Avant que l'écho ne vous dise qui sera votre compagnon dans les mois à venir, essayer de le deviner vous-même et mettant en pratiques ces quelques astuces.

Yolande Jakin (stagiaire)

Ces aliments qui favoriseraient la fertilité

Plus de 15% des couples sont actuellement à la recherche de leur premier enfant. Chose qui n'est pas toujours aisée. C'est la course après toute sorte de remède. Mais il serait encore plus simple de contrôler son alimentation. Intéressons nous donc à ces aliments qui augmenteraient le taux de fertilité.

Les bonnes graisses

Plus question de bannir le gras de son alimentation quand on essaie de concevoir un bébé! Il suffit juste de faire le bon choix… Un bon apport en oméga-3 participe au bon fonctionnement de notre organisme, et donc à celui de notre système reproducteur. Il est essentiel d’intégrer ces acides gras dans votre alimentation quotidienne. Préférez l’huile d’olive, de colza, de noix ou de lin et les margarines riches en oméga-3 aux autres matières grasses. Consommez régulièrement du poisson gras (maquereau, anchois, sardines, saumon, foie de morue…), des fruits de mer tel que le crabe, les huitres et des œufs issus de poules élevées en plein air. Les acides gras oméga-3 produisent des hormones qui ont pour effet d’accroitre l’apport de sang dans l’utérus; les chances d’avoir une grossesse sont alors plus élevées et le développement fœtal en est facilité.

La contribution des produits laitiers

Un bébé à tout prix! Normal. Consommer un à deux produits laitiers entiers pourrait améliorer et rétablir la fertilité. Optez pour le lait demi-écrémé (si vous y tenez vraiment), le lait entier, le fromage blanc, les petits suisses et les yaourts non allégés. La crème glacée et le fromage sont également à privilégier, mais en quantité raisonnable.

La vitamine B9, ça vous dit?

Il s'agit de l'acide folique ou vitamine B9, indispensable a tout femme en âge de concevoir un enfant. Cette précieuse vitamine participe au bon déroulement du cycle menstruel de la femme, aussi à celui de l’ovulation et de la conception. Cet acide folique est aussi présent dans des aliments comme : épinards, mâche, cresson, lentilles, melon, châtaigne, avoine, sarrasin, quinoa, moules, palourdes, levure de bière, noix, pois chiche.

A savoir : Administré quelques mois avant la conception et durant le premier trimestre de grossesse, la vitamine B9 ou acide folique réduit le risque de fausse couche, protège l’enfant de certaines malformations et prévient la prématurité. Chez les hommes, il augmente la quantité et la densité de spermatozoïdes.

Utiles pour la fertilité masculine

- Les agrumes et le kiwi sont riches en vitamine C qui protège et augmente le nombre de spermatozoïdes mais améliore également leur mobilité.

- La viande, les œufs et les produits laitiers sont riches en vitamine B12 qui augmente le nombre de spermatozoïdes.

- L'huile, les noix et les amandes contiennent de la vitamine E qui améliore la mobilité des spermatozoïdes.

- Le zinc augmente les niveaux de testostérone ainsi que le nombre et la mobilité des spermatozoïdes. Ce minéral est présent dans la viande rouge, les noix de cajou, les cacahuètes.

- Les produits laitiers, la viande, la volaille, les noix et le chocolat contiennent de l'arginine, un acide aminé essentiel à la production et la qualité du sperme.

- La L-carnitine est un autre acide aminé essentiel au bon fonctionnement des cellules spermatiques. Sont riches de cet acide aminé les produits laitiers, la viande rouge, la levure de bière, les germes de blé et les protéines végétales provenant du soja.

Yolande Jakin (stagiaire)

VOIR AUSSI

Les meilleures positions sexuelles pour concevoir un bébé
21 Juil 2017
Les meilleures positions sexuelles pour concevoir un bébé

Certaines positions sexuelles sont-elles plus efficaces que d’autres pour concevoir un bébé ? Aucune [ ... ]

Lire Plus...
Les compléments et les vitamines utiles pour la fertilité féminine
14 Juil 2017
Les compléments et les vitamines utiles pour la fertilité féminine

Voici une liste de sélection de compléments que les médecins de la médecine chinoise traditionnelle, [ ... ]

Lire Plus...
Graines de nigelle : efficaces pour tomber enceinte ?
10 Juil 2017
Graines de nigelle : efficaces pour tomber enceinte ?

Si vous envisagez d’avoir recours aux graines de nigelle pour tomber enceinte, faites-le avec prudence. [ ... ]

Lire Plus...
La gelée royale améliore la fertilité du couple
07 Juil 2017
La gelée royale améliore la fertilité du couple

La gelée royale des abeilles se compose de niveaux élevés de vitamines, de lipides, d’acides aminés, [ ... ]

Lire Plus...
Conception : l`âge du futur père, ça joue ?
28 Jui 2017
Conception : l`âge du futur père, ça joue ?

C’est désormais une certitude : l’âge de l’homme a aussi une influence sur la grossesse. Y a-t-il [ ... ]

Lire Plus...
Quels sont les ennemis de la fertilité chez la femme ?
23 Jui 2017
Quels sont les ennemis de la fertilité chez la femme ?

Environ 15% des couples en âge de procréer consultent pour infertilité, un chiffre qui a fortement [ ... ]

Lire Plus...