Conception : comment savoir si c`est le bon moment pour avoir un bébé

Avoir un enfant est un bouleversement profond dans la vie d’un couple. Nombreux sont les doutes, les craintes, qui contrebalancent le désir d’enfant. Comment savoir si c’est le bon moment pour faire un bébé, pour passer de l’envie à la conception ?

Envie d’avoir un bébé et parentalité

Désirer un enfant est une chose. Devenir parent en est une autre. Il convient donc de se demander et de demander à son partenaire si on est prêts à voir notre vie bouleversée, avec de nouvelles responsabilités, moins de temps à consacrer à son conjoint et à soi (avec le risque de fragilisation du couple qui peut en découler). Il faut s’assurer que le désir d’enfant est partagé et le couple soudé, afin que l’enfant soit le fruit désiré d’un couple qui se désire.

Peur et désir de faire un bébé

Avoir peur de faire un bébé n’est pas le signe que l’on n’est pas prêt à devenir parent. En effet, c’est le principe même de la vie d’être confronté à des peurs et d’apprendre à les surmonter. C’est davantage l’absence de toute crainte devant ce chamboulement qu’est l’arrivée d’un enfant qui serait suspecte, voire inquiétante.

Conception et horloge biologique

Pour des raisons personnelles ou professionnelles, les femmes ont tendance à reculer l’âge de la maternité. Or, c’est entre 25 et 35 ans que se situe l’âge idéal pour la conception d’un enfant. A partir de 35 ans, la fertilité de la femme diminue, ce qui oblige parfois à recourir à la PMA. A partir de 43 ans, la conception naturelle d’un enfant est quasi illusoire et la grossesse risquée, tant pour la mère que pour l’enfant. Pour devenir maman, il faut donc garder dans un coin de la tête cette horloge biologique et ne pas attendre qu’elle ait sonné la fin de la fertilité.

 

Source: medisite.fr

La réalité des grossesses nerveuses

Le pseudocyesis, plus connu sous le nom de grossesse fantôme ou nerveuse, correspond à la sensation d’être enceinte, sans la présence d’un fœtus. Retard de règles, nausées, vomissements, fatigue, prise de poids… la patiente ressent effectivement tout ou partie des symptômes liés à la grossesse.

Le terme « pseudocyesis » a été créé en 1923 par le médecin anglais, John Mason Good à partir des racines grecques pseudēs (faux) et kúēsis (conception). Dans le langage populaire, on parle davantage de grossesse nerveuse. Un état qui suscite souvent des regards indifférents voire désapprobateurs. Pourtant, il s’agit bien d’une sensation proche de la réalité.

Son origine est dans la plupart des cas psychosomatique et se déclenche en association avec un traumatisme : perte d’un proche, fausses couches répétées, IVG, peur d’être enceinte ou encore désir beaucoup trop fort d’avoir un enfant…

Des symptômes proches de la grossesse

Les femmes qui en sont victimes sont convaincues d’être réellement enceintes et développent les symptômes suivants :

– absence de règles ;


– nausées ;


– hausse des niveaux d’hormones ;


– douleurs au ventre ;


– grosse fatigue ;


– prise de poids ;


– ventre (abdomen) gonflé, parfois comme au 8e mois de grossesse ;


– seins douloureux.

S’il paraît assez aisé de diagnostiquer une grossesse nerveuse grâce à un test de grossesse ou une échographie, la prise en charge, elle, s’avère souvent délicate. Elle repose principalement sur la psychothérapie afin que la femme prenne conscience de son corps, de ses ressentis, de ses émotions.

 

Source: DestinationSante

Le sperme qui s`écoule trop vite du vagin

Suite à des rapports sexuels sans préservatif, du sperme s'écoule de votre vagin plus ou moins longtemps après l'acte. Cela est tout à fait normal. Mais pourquoi le sperme ne reste t-il pas dans le vagin et cela diminue-t-il les chances d’une fécondation si vous souhaitez tomber enceinte? Nous répondons à vos questions !

POURQUOI LE SPERME S'ÉCHAPPE-T-IL DU VAGIN?

Quand le sperme est émis, il se présente sous une forme épaisse, couleur jaune opalescent.  Il se produit un phénomène, plus ou moins rapidement, que l'on nomme la liquéfaction, c'est à dire que le sperme devient liquide et transparent. Il est normal et même souhaitable que cela se produise en 60 minutes maximum. Ce n'est que sous cette forme qu'il peut libérer convenablement tous les spermatozoïdes. Le vagin n'étant pas un réservoir fermé et étant soumis à la pesanteur tout comme le reste de votre corps, il est tout à fait normal que le sperme  coule une fois le rapport sexuel terminé.

De plus, les muqueuses sécrètent elles aussi un liquide de lubrification lorsque la femme est excitée, qui va également s'échapper de son vagin. Toutes les femmes ayant un rapport hétérosexuel non protégé passent par là. Pour éviter de tâcher vos draps ou votre culotte, vous pouvez placer une serviette dans votre lit ou vous essuyer avec un mouchoir, puis aller aux toilettes pour laisser s’écouler les résidus. Il est conseillé de porter un protège-slip le lendemain ou durant la journée pour éviter de mouiller ses dessous. La nature est ainsi faite. Il ne faut donc pas s'inquiéter, mais plutôt prendre cela avec le sourire !

QUE FAIRE POUR AUGMENTER SES CHANCES D'ÊTRE ENCEINTE ?

Tout d'abord inutile de s'inquiéter : même si le sperme s'écoule très rapidement du vagin après les rapports, il en reste bien assez à l'intérieur pour permettre une grossesse. Cependant, si cela vous inquiète tout de même, voici quelques petites astuces pour éviter que sperme ne s'échappe trop vite du vagin :

- Essuyez-vous avec un mouchoir en papier et ne vous levez pas trop vite après vos ébats

- Evitez de prendre des douches vaginales après les rapports si vous en aviez l'habitude

- Testez des positions comme le missionnaire où la gravité ne joue pas contre vous

- Placez un coussin sous votre bassin lors de la relation sexuelle pour que le sperme aille "plus loin"

- Restez zen ! L'anxiété est mauvaise pour la fertilité, alors ne vous inquiétez pas que le sperme de votre partenaire s'écoule trop vite Et comme la nature est bien faite, lorsque vous avez un orgasme ou que vous êtes excitée, votre muscle utérin se contracte et permet aux spermatozoïdes de rejoindre l'utérus !

Voilà, vous savez maintenant tout sur l'écoulement du sperme après les rapports sexuels. Soyez rassurée !

 

Source: femiweb.com

VOIR AUSSI

Fertilité : messieurs, voici pourquoi les slips sont à bannir
14 Aoû 2018
Fertilité : messieurs, voici pourquoi les slips sont à bannir

Dans une récente étude, des chercheurs d'une université américaine ont révélé que le choix des [ ... ]

Lire Plus...
La pilule contraceptive est en train de tuer les femmes, mais personne...
03 Aoû 2018
La pilule contraceptive est en train de tuer les femmes, mais personne ne dit un mot !

La pilule contraceptive est liée à un certain nombre de répercussions qui peuvent entraver la vie d’une [ ... ]

Lire Plus...
10 méthodes contraceptives choquantes utilisées dans le monde
02 Aoû 2018
10 méthodes contraceptives choquantes utilisées dans le monde

Tous les couples du monde n’ont pas accès à la pilule, aux préservatifs, ou n’y sont tout simplement [ ... ]

Lire Plus...
La dépression chez l`homme, une cause d`infertilité sous-estimée chez ...
30 Juil 2018
La dépression chez l`homme, une cause d`infertilité sous-estimée chez les couples

Parmi les couples qui suivent un traitement contre l'infertilité dans le but de concevoir un enfant, [ ... ]

Lire Plus...
Quand la grossesse tarde à venir, quand consulter ?
23 Juil 2018
Quand la grossesse tarde à venir, quand consulter ?

Après un retard, vos règles viennent d'arriver et vous êtes déçue. Pas de panique ! Tomber enceinte [ ... ]

Lire Plus...
5 habitudes qui peuvent vous empêcher de tomber enceinte
19 Juil 2018
5 habitudes qui peuvent vous empêcher de tomber enceinte

Votre incapacité à devenir enceinte peut être liée à votre mode de vie. Il est temps d'apporter des [ ... ]

Lire Plus...