Fertilité : tout savoir sur la glaire cervicale

On ne s’en doute pas forcément, mais la glaire cervicale produite par le corps d’une femme joue un rôle nécessaire dans la fécondité d'un couple.

La glaire cervicale, qu'est-ce que c'est ?

La glaire cervicale (le terme est, on vous l'accorde, peu appétissant) est une substance transparente, parfois blanchâtre, produite par le corps féminin au niveau du col de l’utérus. Elle se constitue de filaments disposés en réseau. Lors de son écoulement dans le vagin, elle procure à la femme une sensation de « mouillé ». Mais passé outre ce côté vraiment peu agréable, la glaire cervicale joue un rôle nécessaire dans la fécondité d'un couple.


Comment ça ?

Plus le jour de l’ovulation est proche, plus la quantité de la glaire augmente et sa substance se liquéfie pour faciliter le passage des spermatozoïdes. Observer de près sa glaire cervicale peut s'avérer bien pratique pendant les essais bébés.

La glaire cervicale : une substance qui change

La consistance et la quantité de la glaire cervicale varient au fil du cycle menstruel et son rôle n’est pas le même selon les jours.
Au début du cycle menstruel (donc en dehors de la période d’ovulation) : la glaire cervicale est rare, et quand elle est là, blanchâtre et épaisse. Son principal rôle, en dehors de la période de fertilité, est alors de protéger l’utérus des agressions des bactéries et des germes. Sous l'influence de la progestérone, sa consistance rend le col hermétique, elle fait barrage aux spermatozoïdes. Son Ph est faible (le vagin, lui, est acide et l'acidité est fortement redoutée par les spermatozoïdes).


A l’approche de l’ovulation : plus le jour de l’ovulation approche (environ 2 jours avant), plus la glaire se fluidifie et devient translucide. Elle se modifie pour faciliter le passage des spermatozoïdes, son 2ème rôle.


Au moment de l’ovulation : la glaire cervicale est au maximum de son élasticité, de sa fluidité et de sa transparence. Elle devient perméable. Son apparence prend l'aspect "blanc d'oeuf". En plus de favoriser l'ascension des spermatozoïdes vers l'utérus puis vers les trompes de Fallope, la glaire cervicale les protège et assurent leur survie et leur déplacement. Son Ph augmente, ce qui compense l’acidité du vagin. Elle forme aussi une sorte de maillage serré qui empêche le passage des spermatozoïdes mal formés.


En fin de cycle : la glaire s’épaissit de nouveau, retrouve un aspect opaque, puis disparaît. Et ainsi de suite.

Comment observer sa glaire cervicale ?

En prélevant avec deux doigts, comme une pince, un peu de glaire cervicale, on peut se faire une idée de sa matière. Si en étirant les deux doigts la glaire est liquide et filante, il s'agit d'une "bonne glaire", propice à la fécondation.

Observer sa glaire cervicale : une méthode fiable de contraception ?

Certains couples utilisent la mesure de la glaire cervicale comme moyen de contraception. C’est ce qu’on appelle la méthode de Billings. A prendre avec des pincettes néanmoins, car la substance de la glaire peut changer, pas seulement en fonction du cycle féminin, mais aussi selon le désir, le sperme, etc. Elle peut aussi avoir une apparence autre en cas d’infection vaginale. Même avec une bonne connaissance de son corps, il faut faire attention avec cette méthode dite naturelle.

Problèmes de fertilité : les anomalies de la glaire cervicale

Lorsqu'un couple n’arrive pas à concevoir d’enfant, le médecin peut procéder à un examen de la glaire cervicale. Un échantillon de la glaire de la femme est alors prélevé après un rapport sexuel. C’est ce qu’on appelle le test de Hühner. Si après le test, la qualité de la glaire est jugée mauvaise, la femme devra suivre un traitement à base d’hormones.

Et la glaire cervicale pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, la glaire cervicale retrouve sa consistance épaisse et opaque. Elle forme ainsi ce qu’on appelle le bouchon muqueux, qui protège cette fois le fœtus des germes et des infections du vagin. En fin de grossesse, le bouchon muqueux va changer d'apparence, il va se fluidifier puis se détacher (en parallèle, le col de l'utérus se dilate). La femme peut alors avoir des pertes épaisses, de couleur jaune, marron, parfois avec un peu de sang. Mais rien d'inquiétant ! Certaines femmes ne se rendent même pas compte qu'elles perdent le bouchon muqueux.


 

Source: magicmaman.com

VOIR AUSSI

Consommer 3 fruits par jour favoriserait la fertilité des femmes
15 Mai 2018
Consommer 3 fruits par jour favoriserait la fertilité des femmes

Comparées à des consommatrices régulières de fast food, les mangeuses de fruits ont un risque d'infertilité [ ... ]

Lire Plus...
Fertilité diminuée par la consommation de sodas : à partir de quelle q...
09 Mai 2018
Fertilité diminuée par la consommation de sodas : à partir de quelle quantité ?

La consommation de sodas affaiblit les chances de tomber enceinte, selon une récente étude publiée [ ... ]

Lire Plus...
Comment savoir si j`ovule ? 3 façons de le découvrir
26 Avr 2018
Comment savoir si j`ovule ? 3 façons de le découvrir

Si vous souhaitez tomber enceinte vous vous posez sans doute un tas de questions, sur votre ovulation [ ... ]

Lire Plus...
Baie de Goji, le fruit miraculeux pour lutter contre l`infertilité
23 Avr 2018
Baie de Goji, le fruit miraculeux pour lutter contre l`infertilité

Pour la médecine chinoise, la baie de Goji est un moyen intéressant de lutter contre l’infertilité. [ ... ]

Lire Plus...
Comment traiter les kystes de l`ovaire avec le miel et l`aloe vera
26 Mar 2018
Comment traiter les kystes de l`ovaire avec le miel et l`aloe vera

Beaucoup de femmes sont prises avec des problèmes de kyste de l'ovaire. Les kystes ovariens peuvent être [ ... ]

Lire Plus...
Tomber enceinte : nos conseils pour favoriser la conception
15 Mar 2018
Tomber enceinte : nos conseils pour favoriser la conception

La décision est prise : avec votre homme vous allez faire un bébé ! Félicitations ! Mais une fois [ ... ]

Lire Plus...