Louis Vuitton accusé d`exploiter des couvertures en laine africaines sacrées

La maison française est critiquée pour l’exploitation d’un trésor de la culture basotho : ses couvertures en laine. Même si le reste du monde a nourri les cultures africaines, la méthode du maroquinier de luxe, récidiviste sur le continent, fait grincer des dents localement.

Louis Vuitton s’est de nouveau attiré les foudres de l’Afrique, et de l’Afrique du Sud en particulier, en voulant transformer un trésor de la culture basotho [peuple bantou vivant en Afrique du Sud et au Lesotho] – ses célèbres couvertures en laine – en accessoire de mode dans sa dernière collection pour hommes. Les couvertures basotho, objets rituels à caractère sacré, ne coûtent généralement pas plus de 1 000 rands sud-africains [66 euros], pourtant il vous faudra en débourser 33 000 [2 186 euros] pour acquérir celles siglées par le maroquinier français.

Est-il normal que Louis Vuitton tire ainsi profit de la culture basotho ? En Afrique du Sud, les artisans locaux s’interrogent : s’agit-il d’un hommage ou d’une forme d’appropriation culturelle ? Pour la créatrice de mode [sud-africaine] Maria McCloy, il s’agit ni plus ni moins d’un vol, car à aucun moment le peuple basotho n’a été associé à cette démarche.

''Les artistes africains sont aussi des artistes et des créateurs. Nous aussi, nous avons des noms. Ces choses ne sont pas vides, tout le monde n’a pas le droit de les prendre et de se les approprier. Nous sommes en colère parce qu’on se sent exploités. Ce n’est pas d’être une source d’inspiration qui nous pose problème, c’est un compliment, mais il faut aller plus loin et nous associer ...''

 

Source: courrierinternational.com

VOIR AUSSI

Amy Koné : elle honore la Côte D`Ivoire à Shanghai
08 Jan 2018
Amy Koné : elle honore la Côte D`Ivoire à Shanghai

L’année 2017 a connu une fin heureuse pour Amy Koné, alias Singo. Le jeune mannequin ivoirien a été [ ... ]

Lire Plus...
Mode : Ewouka se positionne
26 Déc 2017
Mode : Ewouka se positionne

Depuis le premier décembre dernier l’ONG Nouvelle génération de la mode s’est débaptisée. Elle [ ... ]

Lire Plus...
SEVEN : une noble idée du lin
21 Déc 2017
SEVEN : une noble idée du lin

Une nouvelle marque fait son entrée dans le monde de la mode en Côte d’Ivoire. C’est Seven(7). Chiffre [ ... ]

Lire Plus...
Les awards du mannequinat 2017 : qui sont les heureux gagnants ?
16 Déc 2017
 Les awards du mannequinat 2017 : qui sont les heureux gagnants ?

Comme on le dit dans le jargon populaire sur les réseaux sociaux, le palais des congrès du Sofitel Hôtel [ ... ]

Lire Plus...
SANGA WILI 2017 : une belle réussite
14 Déc 2017
SANGA WILI 2017 : une belle réussite

Chose promise, chose due ! Annoncée en grandes pompes, la 3ème édition du défilé Sanga-Wili by Moses [ ... ]

Lire Plus...
Ces jeunes Togolaises qui dessinent le futur de la mode : Marlène Adan...
13 Déc 2017
Ces jeunes Togolaises qui dessinent le futur de la mode : Marlène Adanlété-Djondo

Marlène Adanlété-Djondo âgée de 38 ans, directrice commerciale de Glory of God. C’est un flambeau [ ... ]

Lire Plus...