Nyakim Gatwech, la barbie noire qui affole la Toile

Attention, Nyakim Gatwech est fascinante et elle risque de vous laisser sans voix !

Nyakim Gatwech est le genre de personne sur qui on s’arrête. Elle possède une silhouette svelte, mais avec des courbes généreuses. Un regard captivant, mais un sourire communicatif. Une peau très foncée, mais un cœur limpide. Souvent confronté au racisme, ce mannequin de 24 à peine n’a jamais baissé les bras (comme on peut le constater sur son compte Instagram) face à ses détracteurs.

Originaire du Soudan du Sud, elle est surnommée The Queen of Dark par ses amis, car sa peau est d’un noir très profond. Ajak Deng et Alek Wek ont elles aussi la peau très noire et sont deux mannequins également originaires du Soudan. C’est en suivant leurs traces que Nyakim Gatwech s’est fait un nom. Elle défile pour les plus grands et elle est souvent capturée sur papier glacé pour les magazines les plus prestigieux.

Mais Nyakim ne veut pas seulement que tous les regards soient braqués sur elle, elle veut attirer l’attention sur son pays, elle se confiait d’ailleurs à nos confrères de Konbini : "Ma famille vient d’un village appelé Mawut, au Soudan, mais je suis née à Gambella,­ à la frontière avec l’Éthiopie, c’est là que j’ai grandi. Ce qui est phénoménal à Mawut comme à Gambella, c’est la richesse de la culture et la force du lien qui unit la communauté. Les autres mannequins m’ont prise pour cible à cause de ma couleur de peau. J’ai entendu des commentaires tels que "va prendre une douche, tu es sale" et "souris, histoire qu’on puisse te voir" tout au long de mon cursus scolaire aux Etats-Unis. Il y a un incident dont je me souviens en particulier, c’est le jour où un mec que je ne connaissais pas a parié avec son pote que je portais des leggings noirs. Il ne pouvait pas croire que je n’en portais pas, que c’était la couleur de ma peau. Cependant, j’ai réalisé que le fait que j’assumais mon taux de mélanine a donné à d’autres personnes la force de s’accepter, et cela m’a fait comprendre que je n’étais pas seule." Une belle leçon de vie.

 

Source: public.fr

VOIR AUSSI

Amy Koné : elle honore la Côte D`Ivoire à Shanghai
08 Jan 2018
Amy Koné : elle honore la Côte D`Ivoire à Shanghai

L’année 2017 a connu une fin heureuse pour Amy Koné, alias Singo. Le jeune mannequin ivoirien a été [ ... ]

Lire Plus...
Mode : Ewouka se positionne
26 Déc 2017
Mode : Ewouka se positionne

Depuis le premier décembre dernier l’ONG Nouvelle génération de la mode s’est débaptisée. Elle [ ... ]

Lire Plus...
SEVEN : une noble idée du lin
21 Déc 2017
SEVEN : une noble idée du lin

Une nouvelle marque fait son entrée dans le monde de la mode en Côte d’Ivoire. C’est Seven(7). Chiffre [ ... ]

Lire Plus...
Les awards du mannequinat 2017 : qui sont les heureux gagnants ?
16 Déc 2017
 Les awards du mannequinat 2017 : qui sont les heureux gagnants ?

Comme on le dit dans le jargon populaire sur les réseaux sociaux, le palais des congrès du Sofitel Hôtel [ ... ]

Lire Plus...
SANGA WILI 2017 : une belle réussite
14 Déc 2017
SANGA WILI 2017 : une belle réussite

Chose promise, chose due ! Annoncée en grandes pompes, la 3ème édition du défilé Sanga-Wili by Moses [ ... ]

Lire Plus...
Ces jeunes Togolaises qui dessinent le futur de la mode : Marlène Adan...
13 Déc 2017
Ces jeunes Togolaises qui dessinent le futur de la mode : Marlène Adanlété-Djondo

Marlène Adanlété-Djondo âgée de 38 ans, directrice commerciale de Glory of God. C’est un flambeau [ ... ]

Lire Plus...