Mayenne : virée après avoir annoncé qu`elle est enceinte

La période d’essai d’une auxiliaire de vie a brutalement été interrompue lorsqu’elle a annoncé à son employeur qu’elle attendait un enfant, explique-t-elle. Tout allait bien pour Claire, 39 ans. Récemment arrivée dans le département de la Mayenne, elle venait de décrocher, il y a quelques semaines, un poste d’auxiliaire de vie en CDI.

Cerise sur le gâteau, elle tombe enceinte, de son deuxième enfant. Mais lorsqu’elle a annoncé la bonne nouvelle à son employeur, plutôt que des chaleureuses félicitations, ça a été la douche froide, selon son témoignage auprès de la radio France Bleu Mayenne, qui rapporte l'information. Oralement, les employeurs lui annoncent qu’ils veulent se séparer d’elle car elle est enceinte, un motif évidemment illégal, explique-t-elle.

“Ce n’est pas une maladie”

Sauf que Claire étant en période d’essai, les employeurs n’ont pas besoin de justifier la rupture du contrat, et n’évoquent pas sa grossesse par écrit, rapporte France Bleu Mayenne.

Interrogée par la radio, elle rapporte que les employeurs lui ont sorti une liste d’inconvénients liés au bébé : "Ils m'ont dit qu'un bébé, ça tombait malade, qu'il fallait le faire garder ( …)Ensuite ils avaient peur que je sois arrêtée avant mon congé maternité, ils s'inquiétaient de devoir me trouver une remplaçante. J'ai essayé de leur expliquer qu'être enceinte, ce n'est pas une maladie, mais rien n'y a fait" explique Claire.

Elle a saisi le Défenseur des Droits, pour qu’il rappelle à ses employeurs qu’une telle pratique est illégale. En revanche, elle a renoncé à toute procédure judiciaire, expliquant que la discrimination serait difficile à prouver, en absence de trace écrite.

 

VOIR AUSSI

Droit à l`IVG au Maroc : où en est le projet de loi ?
25 Avr 2018
Droit à l`IVG au Maroc : où en est le projet de loi ?

Le Chef de gouvernement Saadeddine El Othmani a tenu à rassurer les militants pour le droit à l'IVG [ ... ]

Lire Plus...
Espionner le téléphone de son conjoint pourra mener en prison
03 Avr 2018
Espionner le téléphone de son conjoint pourra mener en prison

Espionner le téléphone de son conjoint sera désormais puni d'une peine pouvant aller jusqu'à un an [ ... ]

Lire Plus...
Il avait encouragé les hommes à "battre leur femme" : les excuses d`un...
16 Mar 2018
Il avait encouragé les hommes à

Un député ougandais a dû présenter ses excuses pour avoir encouragé les hommes à battre leur femme [ ... ]

Lire Plus...
``L’égalité est un droit, pas une faveur `` : en Tunisie, la première ...
13 Mar 2018
``L’égalité est un droit, pas une faveur `` : en Tunisie, la première marche pour l`égalité des femmes dans l`héritage

C’est une première dans le monde arabe. Une marche réclamant l’égalité dans l’héritage s’est [ ... ]

Lire Plus...
Violences faites aux femmes : des réserves sur le numéro vert en persp...
07 Mar 2018
Violences faites aux femmes : des réserves sur le numéro vert en perspectives au Congo

Afin d’aider les femmes à dénoncer de multiples violences en dehors ou au sein des foyers, les autorités [ ... ]

Lire Plus...
Droits de la femme : La Tunisie mène une autre révolution
06 Mar 2018
Droits de la femme : La Tunisie mène une autre révolution

L’auteure, journaliste américano-égyptienne, analyse cette autre révolution tunisienne née du 14 [ ... ]

Lire Plus...