N`appelez plus les femmes «le sexe faible»

A l'accoutumée, le 08 mars est la journée consacrée à la commémoration de la Femme. C'est l'occasion de donner à la femme tous les honneurs qui lui sont dus. Cependant, cette célébration n'est pas à confondre à la fête des mères.

Etre FEMME dans le monde entier, c’est lutter quotidiennement contre les stéréotypes, vivre la marginalisation, être mise au second plan. Alors que faire ?

C'est de mettre des mots, rester vigilante et se référer aux lois. Les femmes sont le sexe faible! Non, elles sont fortes, elles sont mères, épouses, travailleuses…

Même malades, elles se soucient du bien être de sa famille, oublient une douleur et court au secours de son enfant malade, prêtent à redonner le sourire, malgré un chagrin. Mais lorsqu'elles sont victime d'une quelconque agression, on entend souvent dire :

« Elle l’a cherché (viol)… regarde comment elle s’habille. » Non, rien ne justifie, ni n’excuse l’atteinte à la personne humaine.

Elles sont sujettes à des qualificatifs qu'on pourrait juger d'irrespectueuses. Parole de certains jeunes à l'égard de la fille qu'ils convoitent par exemple : « c’est ma go, ma meuf, ma nana ou encore ma petite » Non, c’est mon amie, ma copine. Elles ont besoin d'être respectées et respecter les autres.

Travailleuse, elles sont critiquées surtout lorsqu'elles occupent un poste de décision. Une situation qui est d'ailleurs mal acceptée par certains hommes pour qui la femme, c'est la soumission totale et non l'inverse.

La vigilance est nécessaire au quotidien. C’est dans la vie de tous les jours que chaque femme et chaque être humain, dans son ensemble doit refuser les attitudes sexistes, discriminatoires, irrespectueuses.

La violence peut être également verbale, physique, dans la posture (le non-dit, le silence) ; elle peut être dans l’espace public ou privé.

Plus la femme sera active, visible, engagée, plus la cause des femmes sera entendue et prise en compte.

Il n’y a pas de compétition entre l’homme et la femme. Mais elle doit prendre sa place, rien que sa place mais toute sa place dans la vie de son pays.

 

Yolande Jakin

 

 

 

VOIR AUSSI

Droit à l`IVG au Maroc : où en est le projet de loi ?
25 Avr 2018
Droit à l`IVG au Maroc : où en est le projet de loi ?

Le Chef de gouvernement Saadeddine El Othmani a tenu à rassurer les militants pour le droit à l'IVG [ ... ]

Lire Plus...
Espionner le téléphone de son conjoint pourra mener en prison
03 Avr 2018
Espionner le téléphone de son conjoint pourra mener en prison

Espionner le téléphone de son conjoint sera désormais puni d'une peine pouvant aller jusqu'à un an [ ... ]

Lire Plus...
Il avait encouragé les hommes à "battre leur femme" : les excuses d`un...
16 Mar 2018
Il avait encouragé les hommes à

Un député ougandais a dû présenter ses excuses pour avoir encouragé les hommes à battre leur femme [ ... ]

Lire Plus...
``L’égalité est un droit, pas une faveur `` : en Tunisie, la première ...
13 Mar 2018
``L’égalité est un droit, pas une faveur `` : en Tunisie, la première marche pour l`égalité des femmes dans l`héritage

C’est une première dans le monde arabe. Une marche réclamant l’égalité dans l’héritage s’est [ ... ]

Lire Plus...
Violences faites aux femmes : des réserves sur le numéro vert en persp...
07 Mar 2018
Violences faites aux femmes : des réserves sur le numéro vert en perspectives au Congo

Afin d’aider les femmes à dénoncer de multiples violences en dehors ou au sein des foyers, les autorités [ ... ]

Lire Plus...
Droits de la femme : La Tunisie mène une autre révolution
06 Mar 2018
Droits de la femme : La Tunisie mène une autre révolution

L’auteure, journaliste américano-égyptienne, analyse cette autre révolution tunisienne née du 14 [ ... ]

Lire Plus...