La Chine va mettre fin à sa politique de contrôle des naissances

La Chine va-t-elle enfin abandonner sa politique de contrôle des naissances? Face à une dénatalité préoccupante, Pékin prépare un code civil qui n'impose plus de limitation du nombre d’enfants par couple.

Selon un journal juridique officiel, Pékin s'apprête à renoncer à sa politique de planning familial. Après avoir contrôlé drastiquement les naissances du pays pendant plus de quarante ans, la Chine prépare un code civil qui ne fait plus référence à la limitation du nombre d'enfants par couple et qui devrait enfin permettre aux familles d'accueillir plus de deux enfants. Si l'on ne connaît pas encore les détails de cette mesure, celle-ci devrait être adoptée en 2020 par l'Assemblée nationale populaire, chambre d'enregistrement législative du régime.

En octobre 2015, la législation avait déjà été assouplie avec l'abandon de la politique dite de "l'enfant unique". Cette politique avait été imposée par le Parti communiste chinois afin d'enrayer la forte poussée démographique du pays et se manifestait par la pénalisation des parents de plus d'un enfant, mais aussi par la réalisation d'avortements et de stérilisations par la force. Depuis seulement trois ans, les couples mariés sont donc autorisés à avoir un deuxième enfant, mais pas plus. Malgré la nouvelle loi, le taux de natalité s'effondre et ne cesse d'inquiéter le pays.

Un pays en pleine crise démographique

Même si la Chine a mis fin à sa politique de l'enfant unique, le nombre de naissances stagne. Les couples rechignent à avoir un second enfant en raison de la hausse des prix de l’immobilier, du coût de l’éducation et de l’impact sur leurs carrières professionnelles. Résultat : la population vieillit. Selon des estimations du gouvernement, le nombre de personnes âgées de 60 ans ou plus devrait atteindre 487 millions en 2050, soit 35 % de la population contre 241 millions (17,3 % de la population) fin 2017. Autre fait alarmant, la population en âge de travailler (de 16 à 59 ans) a chuté de près de 5,5 millions en 2017.

Face à cette situation on ne peut plus préoccupante, le gouvernement encourage désormais les couples chinois à avoir plus d'enfants. Des chercheurs évoquent même une taxe qui pénaliserait les moins de 40 ans tant qu'ils n'ont pas eu au moins deux enfants. Au mois d'août, un article publié dans le Quotidien du Peuple, l'organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois, titrait : "Donner naissance est un sujet familial et un enjeu national". Après l'enfant unique, les deux enfants obligatoires ?

 

Source: aufeminin.com

VOIR AUSSI

Les femmes enceintes protégées (presque) totalement du licenciement
25 Oct 2018
Les femmes enceintes protégées (presque) totalement du licenciement

Licencier une femme enceinte est une discrimination, si elle est prouvée. La loi est très protectrice [ ... ]

Lire Plus...
Droit à l`avortement en RDC : les médecins s’approprient la mise en ap...
23 Oct 2018
Droit à l`avortement en RDC : les médecins s’approprient la mise en application de l`article 14.2 du Protocole de Maputo

 Le Conseil supérieur de la magistrature a organisé ce samedi 20 octobre à Kinshasa, un atelier de [ ... ]

Lire Plus...
Harcèlement sexuel: les Africaines ne balancent pas leur porc
05 Oct 2018
Harcèlement sexuel: les Africaines ne balancent pas leur porc

La campagne #MeToo a donné davantage confiance aux femmes, essentiellement occidentales, pour dénoncer [ ... ]

Lire Plus...
La double peine des veuves dans le monde
03 Oct 2018
La double peine des veuves dans le monde

A la douleur de perdre un être cher s’ajoutent, dans certains pays, les violences et les spoliations [ ... ]

Lire Plus...
L`adultère n`est plus un délit en Inde
27 Sep 2018
L`adultère n`est plus un délit en Inde

New Delhi - La Cour suprême d'Inde a dépénalisé jeudi l'adultère dans ce pays d'Asie du Sud, où [ ... ]

Lire Plus...
Une loi criminalisant les violences sexuelles entre en vigueur au Maro...
12 Sep 2018
Une loi criminalisant les violences sexuelles entre en vigueur au Maroc

Une nouvelle loi criminalisant les violences sexuelles et le harcèlement entre en vigueur au Maroc. La [ ... ]

Lire Plus...