Il avait encouragé les hommes à "battre leur femme" : les excuses d`un député ougandais

Un député ougandais a dû présenter ses excuses pour avoir encouragé les hommes à battre leur femme afin de les "discipliner", provoquant un tollé dans ce pays d'Afrique de l'Est. Onesmus Twinamasiko a assuré mercredi dans une lettre au Parlement "détester toute forme de violence contre les femmes". "Veuillez accepter mes excuses les plus sincères et sans réserve", a-t-il dit à l'adresse des parlementaires, du public "et plus particulièrement des femmes".

Le député avait donné une interview le 9 mars, au lendemain de la journée internationale des droits des femmes à une chaîne de télévision locale, NTV, où il déclarait qu'"en tant qu'homme, vous devez discipliner votre femme, vous devez la toucher, la saisir à bras le corps, la frapper en quelque sorte, pour la rendre raisonnable".

Ses remarques ont provoqué la colère de femmes bien que ce genre d'opinion ne soit pas rare en Ouganda où, selon un rapport gouvernemental publié en 2016, une Ougandaise sur cinq âgée de 14 à 49 ans s'est dite victime de violence physique ou sexuelle sur une période de douze mois.

Une enquête va être ouverte

La présidente du Parlement, Rebecca Kadaga, a promis d'enquêter sur les propos de M. Twinamasiko pour incitation à la violence contre les femmes et l'association des femmes parlementaires a exigé que le député retire ses remarques et présente ses excuses.

Sur Twitter, le hashtag #OnesmusTwinamasikoMustResign (OnesmusTwinamasikoDoitDémissionner) a été très repris. Le 8 mars, le président Yoweri Museveni avait déclaré à l'occasion de la journée de la femme que les hommes qui frappaient leur épouse étaient "des lâches".

 

Source : parismatch.com

 

VOIR AUSSI

Les femmes enceintes protégées (presque) totalement du licenciement
25 Oct 2018
Les femmes enceintes protégées (presque) totalement du licenciement

Licencier une femme enceinte est une discrimination, si elle est prouvée. La loi est très protectrice [ ... ]

Lire Plus...
Droit à l`avortement en RDC : les médecins s’approprient la mise en ap...
23 Oct 2018
Droit à l`avortement en RDC : les médecins s’approprient la mise en application de l`article 14.2 du Protocole de Maputo

 Le Conseil supérieur de la magistrature a organisé ce samedi 20 octobre à Kinshasa, un atelier de [ ... ]

Lire Plus...
Harcèlement sexuel: les Africaines ne balancent pas leur porc
05 Oct 2018
Harcèlement sexuel: les Africaines ne balancent pas leur porc

La campagne #MeToo a donné davantage confiance aux femmes, essentiellement occidentales, pour dénoncer [ ... ]

Lire Plus...
La double peine des veuves dans le monde
03 Oct 2018
La double peine des veuves dans le monde

A la douleur de perdre un être cher s’ajoutent, dans certains pays, les violences et les spoliations [ ... ]

Lire Plus...
L`adultère n`est plus un délit en Inde
27 Sep 2018
L`adultère n`est plus un délit en Inde

New Delhi - La Cour suprême d'Inde a dépénalisé jeudi l'adultère dans ce pays d'Asie du Sud, où [ ... ]

Lire Plus...
Une loi criminalisant les violences sexuelles entre en vigueur au Maro...
12 Sep 2018
Une loi criminalisant les violences sexuelles entre en vigueur au Maroc

Une nouvelle loi criminalisant les violences sexuelles et le harcèlement entre en vigueur au Maroc. La [ ... ]

Lire Plus...