Comment bien négocier son salaire pendant un entretien d`embauche ?

L'échange est la clé des partenariats durables. Cependant, la loi de l'offre et de la demande conduit souvent à un rapport de force entre l'employé et le représentant de l'entreprise. C'est pourquoi, il convient de devenir un peu stratège. Voici quelques conseils pour faire pencher la balance en votre faveur. "Beaucoup de personnes n'osent pas demander le juste prix de leur labeur... Ils baissent leurs tarifs. C'est une erreur ! Personne ne vous saura gré de ce genre de sacrifice et, au contraire, vous vous retrouverez "dévalorisé" aux yeux de ceux qui, consciemment ou non, vous ont exploité." David Douillet,110% (Éd. 84).

- Recherchez la bonne fourchette salaire/rémunération

Quelle que soit votre position négociante, forte ou moins bonne, il est important de vous faire une idée réaliste de la fourchette de rémunération correspondant à votre emploi. Vous devez connaître le cours du marché mais aussi celui de l'entreprise. Pour cela, consultez les annonces et pourquoi pas, entrez en contact avec des personnes de cette entreprise par le biais des réseaux sociaux et obtenir des informations de cette nature.

- Positionnez-vous sur la grille par rapport à votre valeur ajoutée, votre exclusivité.

Osez ! Dans un deuxième temps, vous devez vous pencher sérieusement sur votre valeur ajoutée. Que produisez-vous de valable pour l'entreprise, en quelle quantité, quelle qualité...? Quelles évidences pouvez-vous présenter ? Avez-vous l'habitude d'être gentil et d'en faire plus en vous montrant discret ? Vous voyez l'idée. Il y a votre valeur et il y a ce que les autres en savent. D'un autre côté, demandez-vous quel est votre degré d'exclusivité.

Osez dans le sens de : votez pour vous et mettez le "costume mental" qui va bien. Il faut compenser la fâcheuse tendance que nous avons à nous invalider... Nous avons tous un potentiel, donc nous valons toujours plus qu'on ne le pense...

- Affinez votre art de négocier

"Ne pas faire perdre la face, laisser une porte de sortie reste l'une des règles d'or de la négociation." Marc Roussel, Le Vendeur Éthique.



Le premier principe de la négociation est de savoir ce que vous voulez et jusqu'où vous êtes prête à aller. Cela ne dépend que de vous. En travaillant le point 2 correctement et honnêtement, vous allez "positiver" votre attitude. Et mieux vous connaîtrez la position négociante de votre interlocuteur, plus vous verrez clair dans le jeu.



Deuxième principe. Si vous en êtes à la négociation, c'est que les choses sont bien avancées pour vous. Les jeux sont quasiment faits et s'inscrivent dans une fourchette déjà acceptée. Il faut prendre les choses au sérieux, mais pas tant que cela... L'idée, c'est de se battre, de ne rien lâcher sans demander une contrepartie. Puis, se montrer bon joueur quand vous faites des concessions..



Troisième principe. Travaillez pour l'avenir. Ce que vous n'obtenez pas aujourd'hui, peut-être reconsidéré demain. Quel est le potentiel du poste ? Quels sont les autres avantages, pas uniquement financiers bien sûr : la qualité du site, de l'espace de travail, la nature des projets, voyage-t-on, quid de la formation etc. ? Si à la fin, vous n'avez pas envie de sourire, vous devriez peut-être vous retirer de la partie. Cela a souvent un effet très puissant, à condition d'être en phase avec le premier principe.

Quelques conseils pour bien vous préparer

Il y a 2 dimensions dans la préparation. Celle qui concerne le côté matériel et logistique : vos documents, votre look et votre organisation pour être à l'heure... et l'autre, qui joue pour beaucoup, la dimension psychologique.

Avant de commencer :

1- Remettez vous en mémoire un succès.


2- Considérez le pire moment de l'expérience


3- Qu'avez-vous ressenti lorsque vous avez réussi ?


4- Quel conseil donneriez-vous à un ami suite à cette expérience ?


5- Revivez le moment de libération que vous avez éprouvé à ce moment là.


Vous vous êtes entraînée à dire : [sourire]"compte tenu de ce que nous avons dit, mes prétentions salariales sont de XX.000 € annuel" [sourire]. Pendant l'action :
Faites ce que vous avez à faire. Donnez-vous à fond et dites que cela ira mieux dans cent ans. Après l'action :
Je recommande cette magnifique phrase de Nelson Mandela : " Soit, je gagne, soit j'apprends." Source: terrafemina.coma

VOIR AUSSI

Et si on rendait obligatoire la sieste au travail ?
21 Jui 2018
Et si on rendait obligatoire la sieste au travail ?

Un rapport du think tank Terra Nova publié lundi 25 avril s'intéresse au sommeil des actifs, notamment [ ... ]

Lire Plus...
L`amitié entre boss et salarié est-elle une bonne chose?
20 Jui 2018
L`amitié entre boss et salarié est-elle une bonne chose?

Bien s'entendre avec ses collaborateurs quand on est manager, est-ce la bonne idée ? La question n'est [ ... ]

Lire Plus...
Prise de parole : 10 conseils pour assurer en réunion
18 Jui 2018
Prise de parole : 10 conseils pour assurer en réunion

Jean-Yves subjugue son auditoire en réunion, tout le monde l'écoute. Mais comment fait-il ? Voici les [ ... ]

Lire Plus...
Repérer le harcèlement au travail
12 Jui 2018
Repérer le harcèlement au travail

La souffrance au travail est un véritable problème aujourd'hui. Avant que des hommes et des femmes ne [ ... ]

Lire Plus...
Comment gérer la jalousie au travail
05 Jui 2018
Comment gérer la jalousie au travail

Lutte de pouvoir, sentiment d’injustice ou manque de confiance en soi… L’entreprise est un lieu [ ... ]

Lire Plus...
Cinq trucs pour se faire respecter en tant que femme-manager
22 Mai 2018
Cinq trucs pour se faire respecter en tant que femme-manager

Comment s'imposer face aux préjugés ? La réponse de Sylvie Roussillon, coach de dirigeants, pour transformer [ ... ]

Lire Plus...