Travail de nuit et travail en équipes perturbent la fertilité féminine

Menstruations perturbées, risque de fausse couche et manque de sommeil sont des risques auxquels les femmes travaillant de nuit ou en rotation doivent faire face. L'horloge interne se retrouve perturbée par ces changements d'horaires aux effets négatifs sur la santé : en travaillant dans une équipe de nuit, les femmes ont 80% de difficultés en plus à avoir un enfant.

Vous travaillez en rotation de nuit et rencontrez des difficultés à concevoir un bébé? Une étude menée auprès de 100 000 femmes révèle que c’est malheureusement une des conséquences du travail posté.

Les horaires de travail influencent la santé

Des horaires de travail irréguliers augmentent par ailleurs le risque de fausse couche lors d’une grossesse, en plus d’entraîner perturbation de la régularité des menstruations et des problèmes de fertilité. L’étude, menée par l’Université de Southampton, a mené une comparaison avec les personnes travaillant aux horaires « classiques » du Royaume-Uni, c’est-à-dire 9h – 17h. Les salariés travaillant en rotation ont deux fois plus de chances d’être sous-fertiles, c’est-à-dire de ne pas réussir à avoir d’enfant en un an. Le risque d’avoir des règles irrégulières est lui augmenté de 20%, tandis que le risque de fausse couche grimpe de plus de 30%. Tout dépend ensuite des horaires sur lesquelles les femmes font leur rotation : un emploi du temps « mixte » est meilleur pour la santé, tandis que celles ne travaillant que de nuit augmentent de 80% leurs difficultés à avoir un enfant.

Un bouleversement de l’horloge interne

Attention cependant : les spécialistes de la fertilité n’encouragent nullement les femmes désireuses d’avoir un enfant et travaillant la nuit à quitter leur emploi, du moins pas avant que l’étude soit concluante. Pour le Dr Linden Stocker, pédiatre, le problème pourrait venir d’un sommeil irrégulier qui bouleverserait l’horloge interne de la femme, qui contrôle la production hormonale, la température corporelle, la pression sanguine et le rythme cardiaque. Cependant, faire un lien entre ce type de travail et la fertilité ne veut pas dire que l’un cause l’autre.

Optimiser le temps libre pour augmenter son bien-être

D’autres raisons peuvent également être mises en cause, également liées au travail posté ou au travail de nuit : les habitudes de vie notamment, comme une mauvaise alimentation ou un manque d’exercice. « Il est important que les femmes se reposent autant que possible, maintiennent une alimentation saine, fassent suffisamment d’exercice et moi-même, en tant que travailleuse en rotation, j’estime qu’il est important d’optimiser le temps libre pour augmenter son bien-être », explique Linden Stocker au Daily Mail.

 

Source : terrafemina.com

VOIR AUSSI

Les astuces pour parler à un boss qui nous stresse
16 Fév 2018
Les astuces pour parler à un boss qui nous stresse

Terminé le cœur qui s'emballe à l'idée d'adresser la parole à votre chef. Voici comment instaurer [ ... ]

Lire Plus...
Se démarquer en maîtrisant ses émotions 
12 Fév 2018
Se démarquer en maîtrisant ses émotions 

La passion et les émotions peuvent parfois prendre le dessus au travail. Vous n’êtes pas un robot [ ... ]

Lire Plus...
Avoir des plantes au bureau permet de rester en bonne santé et de rédu...
25 Jan 2018
Avoir des plantes au bureau permet de rester en bonne santé et de réduire le stress

Au boulot, vous êtes plutôt du style à avoir un espace de travail à la déco minimaliste ou à vous [ ... ]

Lire Plus...
Comment se mettre en avant au boulot ?
22 Jan 2018
Comment se mettre en avant au boulot ?

Les femmes sont plus mal à l’aise avec le fait de se valoriser au bureau ou dans d’autres situations [ ... ]

Lire Plus...
Les erreurs à éviter quand on assiste à une réunion
08 Jan 2018
Les erreurs à éviter quand on assiste à une réunion

Couper la parole, s'exprimer après tout le monde, lire ses mails quand les autres parlent... Mais, ça, [ ... ]

Lire Plus...
Les femmes souffrent au travail (et pas comme les hommes)
03 Jan 2018
Les femmes souffrent au travail (et pas comme les hommes)

Nous ne sommes pas égaux face à la santé au travail. Jusqu'à présent, les études ne s'intéressaient [ ... ]

Lire Plus...