Votre patron refuse d'augmenter votre salaire, comment réagir ?

Elle vous est encore passée sous le nez, cette augmentation que vous avez pourtant demandée avec les meilleurs arguments du monde. Avec une bonne dose de ténacité, vous pourriez tout de même tirer votre épingle du jeu.

Difficile à avaler. L'augmentation de salaire que vous avez demandée a (encore) été refusée. Plutôt que de vous laisser gagner par la démotivation, il est pertinent de prévoir un plan B, que ce soit au sein de votre entreprise ou à l'extérieur. Pour mettre en oeuvre une bonne stratégie, il faut déjà comprendre pourquoi votre hiérarchie a répondu par la négative. Ghislain de Gestas, dirigeant du cabinet de conseil en ressources humaines Tactic RH, donne ses pistes pour repartir du bon pied. 

Doit-on montrer sa déception ?

Non, montrez plutôt votre pugnacité. L'augmentation de salaire n'étant pas une obligation, il faut s'attendre à l'éventualité d'un refus. Il faut alors être tenace. Dites que vous avez entendu, que vous restez motivé et que vous attendez une réponse étayée. Revenez à la charge, par exemple six mois plus tard, car il ne s'agit pas seulement d'une augmentation mais aussi d'un projet de carrière reflétant votre implication dans l'entreprise. Si vous n'êtes pas en accord avec les points évoqués, sollicitez un échange avec les ressources humaines.

Quels autres leviers peut-on actionner ?

Quand la situation semble bloquée, ne focalisez pas forcément sur la rémunération pécuniaire. Il peut être judicieux de demander une formation pour développer vos compétences. Il peut s'agir, par exemple, d'un master spécialisé notamment proposé par des grandes écoles ou un accompagnement sous forme de coaching. Une démarche habile qui vous conduira à une évolution de fonctions, de responsabilités et donc de salaire.

Faut-il envisager de claquer la porte ?

Si vous perdez votre motivation après plusieurs refus, estimant que votre valeur est autre, cela peut être l'occasion rêvée de réfléchir à un plan de carrière. Les arguments que vous aviez préparés en amont pour demander une augmentation pourront alors vous servir pour convaincre un recruteur sur le marché extérieur. Dans le cas où vous auriez une proposition ferme d'une autre entreprise, il n'est alors pas impossible que votre employeur vous retienne en vous proposant une belle augmentation.

 

Source : Autre presse

 

VOIR AUSSI

Et si on rendait obligatoire la sieste au travail ?
21 Jui 2018
Et si on rendait obligatoire la sieste au travail ?

Un rapport du think tank Terra Nova publié lundi 25 avril s'intéresse au sommeil des actifs, notamment [ ... ]

Lire Plus...
L`amitié entre boss et salarié est-elle une bonne chose?
20 Jui 2018
L`amitié entre boss et salarié est-elle une bonne chose?

Bien s'entendre avec ses collaborateurs quand on est manager, est-ce la bonne idée ? La question n'est [ ... ]

Lire Plus...
Prise de parole : 10 conseils pour assurer en réunion
18 Jui 2018
Prise de parole : 10 conseils pour assurer en réunion

Jean-Yves subjugue son auditoire en réunion, tout le monde l'écoute. Mais comment fait-il ? Voici les [ ... ]

Lire Plus...
Repérer le harcèlement au travail
12 Jui 2018
Repérer le harcèlement au travail

La souffrance au travail est un véritable problème aujourd'hui. Avant que des hommes et des femmes ne [ ... ]

Lire Plus...
Comment gérer la jalousie au travail
05 Jui 2018
Comment gérer la jalousie au travail

Lutte de pouvoir, sentiment d’injustice ou manque de confiance en soi… L’entreprise est un lieu [ ... ]

Lire Plus...
Cinq trucs pour se faire respecter en tant que femme-manager
22 Mai 2018
Cinq trucs pour se faire respecter en tant que femme-manager

Comment s'imposer face aux préjugés ? La réponse de Sylvie Roussillon, coach de dirigeants, pour transformer [ ... ]

Lire Plus...