Les Zambiennes ont adopté leur jour de congé pour règles douloureuses

La Zambie fête le premier anniversaire de sa «Fête des mères», jour de congé mensuel pour les femmes qui souffrent de règles douloureuses. Quand on regardera l'évolution du droit des femmes dans les livres d'histoire dans quelques décennies, on y verra peut-être que la Zambie a joué un rôle majeur en adoptant de manière précoce une loi très progressiste : accorder aux femmes un jour de congé supplémentaire par mois quand leurs règles deviennent trop douloureuses.

Le gouvernement zambien a nommé cette mesure : «La fête des mères», qui fêtait sa première bougie à la fin du mois de janvier 2017. «C'est un effort déployé par le pays pour rendre son marché du travail plus attractif pour les femmes», note le site d'information Quartz.  La loi inclut également douze semaines de congés maternité pour les employées qui ont au moins deux ans d'ancienneté dans leur entreprise. Pour prendre leur congé pour règles douloureuses, les femmes n'ont pas de justificatif médical à produire. Ce jour de congé supplémentaire n'est, de plus, n'est pas déduit des autres périodes de congés dans l'année.

Une loi qui fait débat

Les députés zambiens ont adopté en 2015 cette loi, unique sur le continent, à la suite d'un lobbying intense d'ONG et parce que le gouvernement était favorable à une telle idée, selon Le Huffington Post. Pendant cette période, «certaines femmes ont des pertes de sang importantes, d'intenses douleurs, d'autres vomissent (...) cela a des conséquences sur leur travail», a expliqué Madube Siyauya, du Conseil de coordination des ONG, qui a milité pour l'adoption du texte. Le texte fait toujours débat dans le pays. De très nombreuses femmes y trouvent leur avantage. «Cela m'aide à gérer de manière psychologique et je pense que c'est quelque chose de très important. C'est pourquoi j'ai toujours soutenu cette loi», a par exemple déclaré Shupe Luchembe, une mère de famille de 36 ans, à l'AFP. Mais certains y voient un obstacle à la productivité. «Imaginez une entreprise où six ou sept employées vont prendre leur "Fête des mères" le même jour. Quelle influence sera aura-t-il sur la productivité?», s'est interrogé le président de la Fédération zambienne des patrons.  

 

Source : slateafrique.com

VOIR AUSSI

CV : les règles à respecter pour faire la différence
11 Déc 2017
CV : les règles à respecter pour faire la différence

Comment se donner toutes les chances de retenir l'attention d'un recruteur et de décrocher un entretien [ ... ]

Lire Plus...
Six choses à faire et à se dire pour calmer son stress avant un rendez...
08 Déc 2017
Six choses à faire et à se dire pour calmer son stress avant un rendez-vous important

Tic-tac, tic-tac... ça y est, vous n'êtes plus qu'à quelques heures de ce rendez-vous tant attendu. [ ... ]

Lire Plus...
Quelques conseils pour reprendre le travail après une longue période d...
06 Déc 2017
Quelques conseils pour reprendre le travail après une longue période d`absence

Parce qu'une absence prolongée au travail peut générer un sentiment de culpabilité, de gêne, de tension [ ... ]

Lire Plus...
Vie en entreprise : faut-il offrir des cadeaux de Noël à ses salariés ...
05 Déc 2017
Vie en entreprise : faut-il offrir des cadeaux de Noël à ses salariés ?

Savoir dire merci à ses salariés, c'est important. La période de fin d'année, qui coïncide au bouclage [ ... ]

Lire Plus...
Gestion du temps : comment gérer ses priorités?
04 Déc 2017
Gestion du temps : comment gérer ses priorités?

Se lever le matin en ayant l’impression d’être déjà en retard, se sentir débordé en pensant aux [ ... ]

Lire Plus...
"L`homme passionné par son travail n`a pas le sentiment de travailler"...
20 Nov 2017

La passion est-elle un plus au travail? Pour notre contributeur Philippe Laurent, elle aide à l'épanouissement [ ... ]

Lire Plus...