L’étude réalisée par le GOFEHF sur la faible représentativité des femmes dans les instances de décision

Abidjan, 17 mai 2018, ENSEA- Au cours d’un atelier, la présidente du Groupe des Organisations Féminines pour l’Égalité Homme-Femme (GOFEHF), Rachel Gogoua, a plaidé pour une plus grande représentativité des femmes dans les instances de prise de décision, lors de la présentation d’une étude réalisée en la matière.

Selon cette étude, les résultats révèlent que dans les institutions, le taux de représentation des femmes est de 25% contre 5% au niveau des ministères, 15,08% dans les communes, 3,23% dans l’administration territoriale et 0,28% dans l’administration traditionnelle.

Cela est une ''injustice'' pour la présidente de l’ONG qui rappelle ‘’que l’égalité des sexes ne signifie pas opposition entre homme et femme, mais plutôt égalité en droit comme le stipule notre Constitution du 8 novembre 2016 en son article 4 : tous les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en droit.’’

‘’ Cette étude répond aux interpellations qui nous reviennent de façon récurrente sur le fait que les femmes ivoiriennes sont sous-représentées dans les instances de prise de décisions dans l’Administration publique et parapublique et les Assemblées élues en Côte d’Ivoire.

Or les statistiques dont nous disposions jusqu'à ce jour, sont seulement relatives aux données macro, ex : le nombre de femmes Maires, Présidentes de Conseil Général, Ministres, etc’’, a rajouté Mme Gogoua.

Pour M. Kouamé N’guessan, chef de cabinet de la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, cette étude panoramique vient à point nommé pour fournir au gouvernement des données fiables sur la représentation des femmes dans les instances de prise de décisions, notamment dans la sphère de l’administration publique; ayant pour objectif de fournir à tous les décideurs les données nécessaires à la prise de décision.

Pour le chef de cabinet, il y a urgence. Car ‘’si nous voulons impulser l’intégration du genre dans nos actions et donner aux hommes et aux femmes pouvoir d’assurer leur promotion par leur pleine participation au développement…’’ a-t-il rajouté et de déclarer la session ouverte.

Notons cependant que les résultats ne sont pas définitifs en attendant que toutes les institutions sollicitées, apportent leurs données au GOFEHF.

 

 

Yolande Jakin

Credit photo : Y.J.

 

VOIR AUSSI

Phénomène intriguant aux Etats-Unis : 16 infirmières d’un hôpital ence...
20 Aoû 2018
Phénomène intriguant aux Etats-Unis : 16 infirmières d’un hôpital enceintes en même temps

Les accouchements vont s’étaler de septembre à janvier. « C’est comme si nous avions une sorte [ ... ]

Lire Plus...
L`Association SEPHIS organise une rencontre intergénérationelle entre ...
17 Aoû 2018
L`Association SEPHIS organise une rencontre intergénérationelle entre les jeunes filles et les femmes de l`Assemblée Nationale

Le mercredi 18 juillet 2018 à 14h30, l’Assemblée Nationale ivoirienne a reçu la visite des 24 jeunes [ ... ]

Lire Plus...
Victime de violences conjugales, elle est expulsée de son habitation à...
13 Aoû 2018
Victime de violences conjugales, elle est expulsée de son habitation à cause de ses cris

Incroyable ! Victime de violences conjugales, Élodie, une mère de 37 ans, vient de se voir contrainte [ ... ]

Lire Plus...
L`Afrique, toujours accro aux produits pour se blanchir la peau
10 Aoû 2018
L`Afrique, toujours accro aux produits pour se blanchir la peau

Lorsque, sur les bancs de la fac de médecine, Isima Sobande avait entendu parler de mères décolorant [ ... ]

Lire Plus...
Les 24 jeunes femmes formées au prestigieux programme de leadership ge...
09 Aoû 2018
Les 24 jeunes femmes formées au prestigieux programme de leadership genre et développement (AWF-SEPHIS)

Ce Samedi 28 Juillet 2018, l`Institut Français a vibré au rythme de l`excellence. Il a abrité la Cérémonie [ ... ]

Lire Plus...
Kenya : une femme demande de l`argent pour allaiter son propre bébé
09 Aoû 2018
Kenya : une femme demande de l`argent pour allaiter son propre bébé

Une Kényane de 25 ans ne veut pas allaiter son bébé. Elle exige que son mari lui paie la somme de 100 [ ... ]

Lire Plus...