L`Alliance des Femmes pour une Aide Mutuelle et pour des Actions Humanitaires (AFAMAH) se bat pour l`autonomisation des femmes

"Notre rencontre de ce jour a pour objectif de vous former sur la création et la gestion d’activités commerciales, mais avant et pour rappel, AFAMAH est apolitique". C’est en substance le message de Sidibé Nadiarra épouse Diabagaté, Présidente de l’ONG Alliance des Femmes pour une Aide Mutuelle et pour des Actions Humanitaires (AFAMAH) à l’entame du séminaire de formation placé sous le thème « l’Autonomisation de la femme, la création et la gestion d’une activité commerciale » pour célébrer la journée internationale de la femme en faveur de ses membres.

Cette rencontre initiée par Sidibé Nadiarra épouse Diabagaté, Présidente de l’ONG AFAMAH, ce samedi 31 mars 2018 de 09 h à 14 h au siège de l’ONG à Abidjan, et animée par Madame Hortense KLAH ETTIEN, femme d’Affaires, Business coach et Motivatrice catalyseur, a connu une forte participation des femmes sélectionnées venues des communes du district d’Abidjan. Cette formation s’est faite en deux phases. Une étape théorique prenant en compte les rouages et les clés du succès de la création à la gestion rigoureuse de l’activité commerciale. Et une autre constituant la mise en pratique effective, séance tenante, de ces acquis à travers des simulations concrètes pour une meilleure compréhension des objectifs du séminaire.

Les nombreuses participantes, heureuses d’avoir été instruites et éclairées sur la création et la gestion d’une activité commerciale, ont traduit leur satisfaction et encouragé l’initiatrice à perpétuer cette oeuvre pour l’épanouissement des femmes ivoiriennes. La présidente, fustigeant l’attitude peu orthodoxe de certaines femmes qui ne se sont encore pas acquittées de leurs crédits, dit être déterminée à continuer son plan d’action en faveur de la gente féminine en changeant de méthode de soutien et d’accompagnement à l’autonomisation de la femme.  Pour la postérité, l’ONG AFAMAH mise donc sur de nombreux projets dont le lancement d’un incubateur pour les groupes de femmes détentrices de projet, la création d’un cadre sous régional pour faciliter la commercialisation des produits...

Depuis sa création, rappelons-le, l’Alliance des Femmes pour une Aide Mutuelle et pour des Actions Humanitaires (AFAMAH) s’inscrit résolument dans la voie de l’autonomisation de la femme pour le bien être familial et la protection de l’enfant. Elle a à son actif plusieurs activités sur l’ensemble du territoire national pour l’atteinte de ses objectifs. Ce sont notamment la formation des femmes à l’entrepreneuriat, octroi de microcrédit aux femmes, des aides médicales aux enfants souffrant de maladies cancérigènes…

 

Source: abidjan.net

VOIR AUSSI

Fêtes des mères: ces idées cadeaux qui feront plaisir à nos mamans
25 Mai 2018
Fêtes des mères: ces idées cadeaux qui feront plaisir à nos mamans

Même si elle a pris une dimension trop commerciale, la fête des mères est une fête pour rendre hommage [ ... ]

Lire Plus...
Au Koweït, une présentatrice suspendue pour avoir dit à son collègue q...
25 Mai 2018
Au Koweït, une présentatrice suspendue pour avoir dit à son collègue qu`il était beau

Une journaliste de télévision au Koweït a été suspendue temporairement de l'antenne après avoir [ ... ]

Lire Plus...
Au Nigéria, des femmes et fillettes violées par des soldats en échange...
24 Mai 2018
Au Nigéria, des femmes et fillettes violées par des soldats en échange de nourriture

C’est un rapport accablant que vient de publier Amnesty International. En effet, selon l’ONG, au Nigéria, [ ... ]

Lire Plus...
Apolline Traoré / Réalisatrice :``Le racket aux frontières est systéma...
23 Mai 2018
Apolline Traoré / Réalisatrice :``Le racket aux frontières est systématique en Afrique de l`Ouest``

Corruption, violences, trafics... « Frontières », le dernier film de la réalisatrice burkinabè Apolline [ ... ]

Lire Plus...
Au Kenya, l`homosexualité est encore considérée comme un crime passibl...
23 Mai 2018
Au Kenya, l`homosexualité est encore considérée comme un crime passible de 14 ans de prison

Être homosexuel en Afrique, c’est renier son identité. L’homophobie est répandue sur le continent. [ ... ]

Lire Plus...
Marqués par la sorcellerie, des malades d`Ebola refusent des soins
23 Mai 2018
Marqués par la sorcellerie, des malades d`Ebola refusent des soins

Maladie mystique, mauvais sort, sorcellerie et superstition justifient pour la majorité des habitants [ ... ]

Lire Plus...