Scandale/ Le tueur du petit Bouba passe aux aveux: ``Comment je l`ai égorgé et vidé de son sang sur les conseils de mon marabout"

C’est lui le tueur du petit Bouba. Il s’appelle Sagnon Etienne, âgé de 27 ans, et de nationalité guinéenne. Il réside à Williamsville. Il est passé aux aveux devant les policiers et a avoué avoir agi sur les conseils d’un marabout résidant à Williamsville, car il voulait devenir riche.

Il a aussi mentionné le nom d’une haute personnalité de Côte d’Ivoire et on espère que l’enquête en cours permettra de dévoiler son identité et le confondre.. Il déclaré être né à Adjamé de père guinéen décédé, et de mère guinéenne retournée vivre en Guinée. Sur conseils du marabout Mohammed vivant à Williamsville en bas des CRS, il a tué un mouton et ce dernier a fait des prières chez lui afin qu’il soit très riche et ait beaucoup d’argent. Le jour du drame, il a attrapé le petit Bouba et l’a mis dans un taxi jusqu’au lieu du crime à Angré. Il a alors attrapé son coup et l’a froidement égorgé après l’avoir hypnotisé, car selon lui, le petit était calme et n’a jamais crié. « Il avait perdu connaissance, il ne pleurait pas, après je l’ai égorgé car j’avais déjà le couteau », poursuit-il froidement.

« Quand il est mort, j’ai fait couler le sang. Quand j’ai fini j’ai fermé et je suis parti », ajoute-t-il. « J’ai coulé le sang comme m’a dit le marabout », ajoute-t-il aux policiers. « Je ne suis pas encore allé voir le marabout, je regrette mon acte, on me dit qu’il avait 4 ans sinon je ne connais pas son âge exact », explique le tueur Sagno Etienne.
Pour rappel, le petit Traoré Aboubacar Sidiki, 4 ans seulement, a été vidé de son sang puis enterré à Angré par Papys (Sagno Etienne), bijoutier de son état qu’il appelait tonton dans le quartier de Williamsville. Les faits se sont déroulés le week end dernier, le samedi 24 février 2018.

 

 

Source : ivoirebusiness.net

VOIR AUSSI

Fêtes des mères: ces idées cadeaux qui feront plaisir à nos mamans
25 Mai 2018
Fêtes des mères: ces idées cadeaux qui feront plaisir à nos mamans

Même si elle a pris une dimension trop commerciale, la fête des mères est une fête pour rendre hommage [ ... ]

Lire Plus...
Au Koweït, une présentatrice suspendue pour avoir dit à son collègue q...
25 Mai 2018
Au Koweït, une présentatrice suspendue pour avoir dit à son collègue qu`il était beau

Une journaliste de télévision au Koweït a été suspendue temporairement de l'antenne après avoir [ ... ]

Lire Plus...
Au Nigéria, des femmes et fillettes violées par des soldats en échange...
24 Mai 2018
Au Nigéria, des femmes et fillettes violées par des soldats en échange de nourriture

C’est un rapport accablant que vient de publier Amnesty International. En effet, selon l’ONG, au Nigéria, [ ... ]

Lire Plus...
Apolline Traoré / Réalisatrice :``Le racket aux frontières est systéma...
23 Mai 2018
Apolline Traoré / Réalisatrice :``Le racket aux frontières est systématique en Afrique de l`Ouest``

Corruption, violences, trafics... « Frontières », le dernier film de la réalisatrice burkinabè Apolline [ ... ]

Lire Plus...
Au Kenya, l`homosexualité est encore considérée comme un crime passibl...
23 Mai 2018
Au Kenya, l`homosexualité est encore considérée comme un crime passible de 14 ans de prison

Être homosexuel en Afrique, c’est renier son identité. L’homophobie est répandue sur le continent. [ ... ]

Lire Plus...
Marqués par la sorcellerie, des malades d`Ebola refusent des soins
23 Mai 2018
Marqués par la sorcellerie, des malades d`Ebola refusent des soins

Maladie mystique, mauvais sort, sorcellerie et superstition justifient pour la majorité des habitants [ ... ]

Lire Plus...