Prissy la degammeuse lance ``Mousso’ko``, un événement pour promouvoir la femme au teint noir

C’est un concept de Prissy la degammeuse, Ibo laure Prisca, à l’état civil, comédienne humoriste et chroniqueuse. ‘’Mousso’ko’’ en langue vernaculaire malinké (affaire de femme) est une incursion dans l’univers de la femme pour parler de tous les aspects qui la concerne (astuce beauté, mode, autonomisation etc), une soirée organisée en l’honneur des femmes, et aussi une plate-forme web d’échanges et de partages. 

Pour cette première édition lancée ce mardi 27 février à la maison de la presse au plateau au cours d’une conférence de presse, les organisateurs veulent célébrer la femme au teint noir à travers un concours miss dénommé noir et belle.  Il s’agira de célébrer et valoriser le teint noir (denrée en voie de disparition malheureusement), élire la plus belle femme noir de Côte d’Ivoire qui sera l’ambassadrice ‘’mousso’ko’’. Ce sera aussi le lieu de divertissement et d’adhésion pour tisser des liens forts et durables, une vitrine de choix offerte aux entreprises pour se rapprocher de leurs cibles. 

Au cours de cette soirée gala, en plus des prestations artistiques, humoristiques, défilés de mode et du concours miss, un instant sera accordé pour des conseils pratiques : il s’agira de parler des bienfaits et avantages de garder son teint noir naturel, des conseils et astuces pour l’entretien des peaux noires.

Selon prissy la degammeuse commissaire générale, ce concours est ouvert à toutes les filles âgées de 18 à 35 ans au teint noir d’ébène, « même une gérante de cabine au teint noir peut y participer » a-t-elle expliqué pour montrer l’accessibilité à tous. 

Ce concept va permettre à la femme noir de s’assumer et de s’exprimer sans aucun regret, ni d’être complexé.  En plus du concours, il aura aussi des prix de distinction par catégories notamment, la journaliste, animatrice, artiste chanteuse,  le mannequin ayant le meilleur teint noir. 

L’évènement à plus d’engouement que les organisateurs ne s’y attendaient. A ce jours 300 filles se sont inscrites au concours miss. A l’issu d’un casting qui se tiendra ce samedi 03 mars au village kiyi à la riviera 2,  20 d’entre-elles seront retenues pour la soirée, le 31 mars prochain. Les membres du jury sont Danielle Assamdé, chorégraphe et metteur en scène, Alain Enzara, coach en développement personnel, Tchaga, artiste chanteur et Prométhée, lead vocal du groupe révolution, président du jury.

 

Atapointe

VOIR AUSSI

Fêtes des mères: ces idées cadeaux qui feront plaisir à nos mamans
25 Mai 2018
Fêtes des mères: ces idées cadeaux qui feront plaisir à nos mamans

Même si elle a pris une dimension trop commerciale, la fête des mères est une fête pour rendre hommage [ ... ]

Lire Plus...
Au Koweït, une présentatrice suspendue pour avoir dit à son collègue q...
25 Mai 2018
Au Koweït, une présentatrice suspendue pour avoir dit à son collègue qu`il était beau

Une journaliste de télévision au Koweït a été suspendue temporairement de l'antenne après avoir [ ... ]

Lire Plus...
Au Nigéria, des femmes et fillettes violées par des soldats en échange...
24 Mai 2018
Au Nigéria, des femmes et fillettes violées par des soldats en échange de nourriture

C’est un rapport accablant que vient de publier Amnesty International. En effet, selon l’ONG, au Nigéria, [ ... ]

Lire Plus...
Apolline Traoré / Réalisatrice :``Le racket aux frontières est systéma...
23 Mai 2018
Apolline Traoré / Réalisatrice :``Le racket aux frontières est systématique en Afrique de l`Ouest``

Corruption, violences, trafics... « Frontières », le dernier film de la réalisatrice burkinabè Apolline [ ... ]

Lire Plus...
Au Kenya, l`homosexualité est encore considérée comme un crime passibl...
23 Mai 2018
Au Kenya, l`homosexualité est encore considérée comme un crime passible de 14 ans de prison

Être homosexuel en Afrique, c’est renier son identité. L’homophobie est répandue sur le continent. [ ... ]

Lire Plus...
Marqués par la sorcellerie, des malades d`Ebola refusent des soins
23 Mai 2018
Marqués par la sorcellerie, des malades d`Ebola refusent des soins

Maladie mystique, mauvais sort, sorcellerie et superstition justifient pour la majorité des habitants [ ... ]

Lire Plus...