Une jeune femme virée d`un avion à cause de ses règles

La moitié de la population de la planète connaît les périodes de menstruations. Pourtant, en 2018, les règles sont encore tabou. Une jeune femme de 24 ans n'a pas eu le droit de monter à bord d'un avion à cause de ses règles. Scandaleux.

Avoir ses règles, c'est rarement une partie de plaisir, il faut le reconnaître. Mais cela ne rend pas les femmes incompétentes, et ne les empêche pas pour autant de vivre leur vie : de travailler, de faire du sport, de voyager.

Un interrogatoire pour des douleurs menstruelles

C'est ce que pensait Beth Evans, jusqu'à ce qu'on l'empêche de prendre son avion. La jeune femme de 24 ans a été éjectée d'un avion de la compagnie Emirates après avoir mentionné des douleurs menstruelles. Joshua, le petit ami de Beth a raconté cet incident étrange au journal The Sun. Une fois installés dans l'avion qui devait les mener de Birmingham à Dubai, la jeune éducatrice a mentionné à son compagnon qu'elle avait mal au ventre à cause de ses règles. Un membre d'équipage les a entendus, et la jeune femme a ensuite subi un interrogatoire poussé concernant sa douleur. Beth a assuré au personnel de bord que sa douleur était largement supportable, un 1 sur une échelle de 1 à 10. Mais l'équipage a insisté pour que la jeune femme subisse un check up médical complet avant le vol de sept heures.

Éjectée d'un avion à cause de ses règles

Aucun médecin n'étant présent, le jeune couple a été forcé de débarquer de l'appareil. Ils ont chacun dû dépenser environ 280 euros pour prendre un autre vol, en plus des quelques 450 euros déjà dépensés pour leur billet. Le jeune homme a raconté "une scène complètement folle" ou sa petite amie pleurait, oppressée par les questions insistantes de l'hôtesse. La compagnie aérienne s'est défendue en racontant une toute autre version de l'affaire.

Pour Emirates, la jeune femme était en réelle détresse médicale et le capitaine a pris la décision de la faire sortir de l'appareil pour qu'elle puisse être soignée. La jeune femme elle, se souvient en tout cas d'avoir été stigmatisée à cause de ses règles. Lorsqu'on sait qu'une majorité des femmes ont honte des règles, voilà qui ne devrait pas arranger les choses.

 

Photo d'illustration

Source: cosmopolitan.fr

VOIR AUSSI

Val-de-Marne : la solidarité s’organise à Champigny après le meurtre d...
20 Sep 2018
Val-de-Marne : la solidarité s’organise à Champigny après le meurtre d`Estelle par son compagnon

Les associations se mobilisent pour fournir à la famille d’Estelle, tuée de 14 coups de couteau mercredi [ ... ]

Lire Plus...
``Votre prénom est une insulte à la France ``: la chroniqueuse Hapsato...
19 Sep 2018
``Votre prénom est une insulte à la France ``: la chroniqueuse Hapsatou Sy diffuse les propos d’Eric Zemmour

"Vous auriez dû vous appeler Corinne" : les propos choquants d'Eric Zemmour à Hapsatou Sy dans Les Terriens [ ... ]

Lire Plus...
Insultée en ligne, une jeune femme handicapée termine sur le podium ...
18 Sep 2018
  Insultée en ligne, une jeune femme handicapée termine sur le podium du concours Miss Italie

La femme de 18 ans, qui porte une prothèse à une jambe après un accident en deux-roues survenu lorsqu'elle [ ... ]

Lire Plus...
Entrepreneuriat féminin : Mélanie Hawken rassemble les femmes entrepre...
17 Sep 2018
Entrepreneuriat féminin : Mélanie Hawken rassemble les femmes entrepreneurs à l`occasion de la première édition de ‘’Lioness Lean In’’ à Abidjan

Au cours de la matinée du 13 septembre, les femmes entrepreneurs d’Abidjan, se sont rassemblés pour [ ... ]

Lire Plus...
Un millionnaire britannique cherche une femme à épouser
14 Sep 2018
Un millionnaire britannique cherche une femme à épouser

Pour dépenser sa fortune et partager sa vie, un millionnaire britannique de 72 ans cherche une femme [ ... ]

Lire Plus...
ABIDJAN: une jeune dame cadre de Banque s`est suicidée à l`eau de jav...
13 Sep 2018
 ABIDJAN: une jeune dame cadre de Banque s`est suicidée à l`eau de javel à cause de l`infidélité de son mari

Il est certain que lorsqu’elle voyait le jour, en 1980, ses géniteurs ne s’attendaient à ce que [ ... ]

Lire Plus...