Inde : violée par son oncle, une fillette de 10 ans réclame le droit d`avorter

Enceinte de 26 semaines suite aux viols consécutifs de son oncle, une jeune indienne de 10 ans ne sera peut-être pas autorisée à avorter. Après avoir été rejetée par une Cour d’appel, la Cour suprême a accepté de se saisir de l’affaire mais rien n’est pour autant gagné tant l’avortement est contrôlé en Inde.

Une petite fille, enceinte de son violeur, réclame le droit d’avorter. Pourtant, ce dernier ne lui sera peut-être pas accordé. En Inde, les interruptions volontaires de grossesse (IVG) sont interdites au-delà de la 20ème semaine de grossesse. Passé ce stade, l’IVG, n'est autorisée que si, et uniquement si, la vie de la future mère est mise en danger par sa grossesse.

Or, les parents de la jeune fille ont eu beau affirmer que cette dernière ne se trouvait pas dans la capacité de procéder à un accouchement, la justice indienne a refusé sa demande d’accès à l’avortement. Violée par son oncle, la fillette de 10 ans, terrorisée, s’était murée dans le silence. Sa grossesse n’a été découverte que sur le tard après qu’elle se soit plainte de douleurs abdominales.

Suite à ce refus, les parents ont décidé de faire appel à la plus haute juridiction du pays. Leur petite fille sera examinée demain, mercredi 26 juillet, par des médecins. Après s’être concertés, ces derniers détermineront si la vie de la fillette serait ou non mise en danger si cette dernière devait mener sa grossesse à terme. S’ils évaluent que son corps lui permet de supporter un accouchement, la jeune fille ne sera nullement autorisée à avorter et devra mettre au monde l’enfant. La cour suprême indienne rendra son jugement définitif vendredi.

Si les tribunaux indiens sont régulièrement saisis par des victimes de viols qui demandent l’autorisation d’avorter, leurs décisions suscitent parfois l’indignation. Ainsi, en 2015, le cas d’une adolescente de 14 ans avait fait le tour du monde. Cette dernière avait en effet dû faire face à un refus de la justice pour pratiquer une IVG après que son médecin l’ait violée.

 

Photo d'illustration

Source: aufeminin.com

VOIR AUSSI

Les Tunisiennes libres d`épouser des non-musulmans
15 Sep 2017
Les Tunisiennes libres d`épouser des non-musulmans

La Tunisie abolit l'interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans. Désormais, les Tunisiennes [ ... ]

Lire Plus...
La Maison Blanche veut le renvoi d`une journaliste ayant qualifié Trum...
14 Sep 2017
La Maison Blanche veut le renvoi d`une journaliste ayant qualifié Trump de ``suprémaciste blanc``

ETATS-UNIS Jemele Hill a critiqué le président américain sur Twitter... C’est le combat médiatique [ ... ]

Lire Plus...
Une jeune femme trouvée morte dans le congélateur d`un hôtel
14 Sep 2017
Une jeune femme trouvée morte dans le congélateur d`un hôtel

Une jeune femme de 19 ans a été retrouvée morte à l’intérieur d’un congélateur d’un hôtel [ ... ]

Lire Plus...
Singapour : Halimah Yacob, première femme présidente du pays
13 Sep 2017
Singapour : Halimah Yacob, première femme présidente du pays

Ce mercredi, pour la première fois de l’histoire de Singapour, une femme accède au poste de président [ ... ]

Lire Plus...
Tanzanie : les cafards, c`est bon pour la santé !
13 Sep 2017
Tanzanie : les cafards, c`est bon pour la santé !

Rwehura Daniel, jeune tanzanien, a décidé d'élever des cafards pour les vendre ensuite. Il dit en [ ... ]

Lire Plus...
Une femme tue le ``violeur`` de sa fille
12 Sep 2017
 Une femme tue le ``violeur`` de sa fille

En Afrique du Sud, dans la province du Cap oriental, une mère a tué un homme et blessé deux autres [ ... ]

Lire Plus...